Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitevendredi 21 août 2015 à 17h06

La propriétaire de la "maison des Goonies" ne veut plus de fans chez elle


Vue de la maison de Sandi Preston
Vue de la maison de Sandi Preston
Vue de la maison de Sandi Preston (©Flickr)

Elle laissait parfois venir devant chez elle jusqu'à 1.500 personnes, juste pour pouvoir apercevoir la maison qui servait de QG aux jeunes acteurs du film produit par Steven Spielberg. Mais désormais, les fans trouveront porte close.

(LaVieImmo.com) - Souvenez-vous, c'était en 1985. Le monde riait et tremblait tour à tour en suivant les péripéties d'une poignée d'ados, amenés au cours de leurs pérégrinations à s'emparer du trésor du pirate Willy le Borgne. Tout cela dans un seul objectif : pouvoir réunir les fonds nécessaires pour sauver leur propriété de la destruction. Depuis toutes ces années, « Les Goonies », simple succès au box office à l'époque passé au rang de film culte, n'a jamais cessé de faire des émules. Au point que les fans de tous âge n'ont jamais cessé de faire le déplacement à Astoria, dans l'Oregon, rien que pour pouvoir voir la maison, « en vrai ».

Mais ça, c'est du passé. Après des années sans broncher, Sandi Preston, la véritable propriétaire des lieux n'en peut plus. Celle qui laissait parfois entrer jusqu'à 1.500 visiteurs en une journée sur sa propriété, devenue au fil du temps une véritable attraction touristique, a mis un terme à cette tolérance, rapporte The Independent. Un beau jour, sans dire un mot, la propriétaire a en effet recouvert la façade de sa maison d'une toile bleue, en laissant un singulier message justificatif inscrit à l'entrée : « Imaginez que vous achetez une maison, vous la réparez, dépensez de l'argent, du temps et de l'amour. Puis la ville d'Astoria encourage 100.000 de ses habitants à venir et rester devant chez vous, indique la pancarte. La plupart sont courtois, amusants et sont les bienvenus, mais beaucoup ne le sont pas », ajoute la propriétaire, visiblement affectée.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Un conseiller municipal interviewé par la chaîne KGW News ne s'est pourtant guère étonné de sa décision : « Je suis surpris qu'elle ait attendu aussi longtemps », a-t-il déclaré. Cette propriétaire, qui a fait particulièrement preuve de bonne volonté, permettant même à quelques visiteurs d'entrer dans sa maison, a eu son lot de déceptions. Certains indélicats partaient en laissant derrière eux mégots de cigarettes et canettes de bière. Quand ils ne faisaient pas uriner leur chien dans le jardin de la retraitée…

Découvrez ce que sont devenues ces maisons de l'horreur >>

André Figeard - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...