Insolite
LaVieImmo.com
Insolitejeudi 9 août 2012 à 14h49

La Rochepot veut garder son château


Le château de La Rochepot, bien à vendre...Le château de La Rochepot, bien à vendre... (©Christophe Finot / Wikipedia)

Un petit village de Côte d'or est au cœur des inquiétudes en Bourgogne. La raison de cet émoi : l’annonce de la mise en vente du château de la commune, lieu célèbre dans toute la région.

(LaVieImmo.com) - A La Rochepot, une angoisse est palpable depuis quelques jours. Son origine : la mise sur le marché du château du village, un endroit chargé d'histoire et cher à tous les habitants. « Chaque habitant de la commune considère un peu ce château comme le sien », déclare ainsi Guy, un Larochepotois de longue date, au Journal de Saône et Loire. Maurice, le doyen nonagénaire du village, est du même avis : « Quand j’étais tout petit, j’y allais souvent, car le père d’un de mes copains était jardinier là-bas ». A ses yeux, le château est un lieu qui rassemble les gens vivant aux alentours : « Rien n’a changé : aujourd’hui encore, les bois du château sont très prisés par les jeunes du village pour y faire des cabanes ».

Une mairie impuissante

Pourquoi cette vente angoisse-t-elle autant les habitants du village ? Tout d’abord parce que le château permet d’attirer des touristes et de faire connaître La Rochepot, mais surtout car il leur est possible de le visiter gratuitement, grâce à un accord passé avec les actuels propriétaires. Le maire, Jérôme Billard, a évoqué tout cela au Journal de Saône et Loire : « Le château de La Rochepot a donné ses lettres de noblesse à la commune. C’est ce qui a fait sa notoriété et son attrait touristique ». Impuissant, ce dernier ne peut que prier que tout se passera bien avec les futurs détenteurs du lieu : « La mairie n’a pas son mot à dire sur cette vente, car le château est une propriété privée. Je peux juste espérer que les nouveaux propriétaires auront les mêmes desseins que ceux actuels ». Le fait qu’ils puissent être étrangers et vouloir garder l’édifice pour eux seuls semble sa plus grande crainte : « Imaginons qu’il soit chinois ou russe ! Quelqu’un qui viendrait passer deux semaines par an chez nous, et le reste de l’année laisserait le château en déshérence ! Et qui fermerait les portes du château à la visite ! »

Un château historique, mais non classé

L’article relève de plus que le château n’est pas officiellement un monument historique. En effet, puisqu’il s’agit d’une reconstitution, il n’est classé qu’à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. La construction est ainsi reconnue comme présentant un intérêt à l’échelle régionale, mais n’est pas autant protégée comme l’est la Cathédrale de Reims par exemple. Un futur propriétaire pourrait, en vertu de l’article L621-27 du code du patrimoine, se lancer dans des travaux plus ou moins importants sans que personne ne puisse rien y faire. La loi prévoit qu’il doit notifier l’autorité administrative quatre mois à l’avance, mais cette dernière ne peut s’y opposer « qu’en engageant la procédure de classement au titre de monuments historiques ».

Conservation et respect total

Face à toute cette inquiétude, l’agence en charge de la vente, Patrice Besse, tente de se montrer la plus rassurante possible. En conclusion d’une longue annonce détaillant toutes les qualités de ce bien si inhabituel, l’agence ajoute : « Son futur postulant au rôle d’occupant devra prouver son engagement de conservation et de respect total, pour espérer un jour, devenir Maître des lieux ». Le communiqué conclut : « Nous sommes très fiers de participer, ne fût-ce qu’un court moment, à écrire une nouvelle page dans la vie d’un monument de l’histoire de la Bourgogne ». Voilà qui devrait calmer au moins un peu les inquiétudes des Larochepotois…

Laura Makary - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 20/01/2013 à 16:36 par Boutrol

    Pareil, C'est pour moi le plus beau des chateaux et je suis attéré qu'il soit en vente.... SI j'avais 3 M€, j'aurais acheté de suite!

  • 0 Reco 24/08/2012 à 13:07 par zébio

    C'est honteux et désespérant ! Ou est la France et son histoire ? Si le chateau "part" aux Russes, après Gevey -chambertin, pourqoui pas Versailles ou Chambord ou les appartements de l'Elysée... Non, le gouvernement devrait voter et avaliser une loi qui interdise la fuite de ces monuments aux acheteurs étrangers, qu'il fasse partie du patrimoine ou non, particulier ou pas... Entre l'international et la perte de notre passé culturel, c'est dramatique. Pétitions s'imposeraient, suivies d'une démarche auprès du gouvernement...