Insolite
LaVieImmo.com
Insolitemercredi 9 janvier 2013 à 10h58

Le gagnant d'Euro Millions fera fructifier son pactole dans l'immobilier


Revel, en Haute-Garonne, ville du vainqueur de la cagnotte de 102M€Revel, en Haute-Garonne, ville du vainqueur de la cagnotte de 102M€ (©Google Maps)

Le 21 décembre dernier, un habitant de Haute-Garonne a gagné le jackpot à Euro Millions : 102 millions d’euros, le troisième plus gros gain français. L’homme, qui d’après Le Parisien n’a pas rendu son tablier, aurait sagement décidé de placer sa fortune dans… l’immobilier !

(LaVieImmo.com) - La « cagnotte de la fin du monde » lui aura plutôt porté chance. Un commerçant de la commune de Revel (31) a, en cochant les bons numéros, empoché 102 millions d’euros. Comme le rapporte Le Parisien, il s'agit du « troisième plus important jackpot décoché à un jeu de hasard dans notre pays ».

Or, ce père de famille, qui semble déterminé à agir de manière avisée, explique au quotidien n’avoir guère changé « ses habitudes de vie ». En dépit du fait qu'il se retrouve propulsé d’un coup au rang de 320ème fortune de France, l’heureux gagnant aurait même décidé de continuer son travail quelque temps. Alors que sans toucher à son patrimoine, il gagnerait rien qu’en profitant des intérêts pas moins de 10 000 euros par jour.

« 100 appartements à 1 M€ »

Il lui faut deux jours pour réaliser sa chance, et pour se faire connaître auprès de la Française des Jeux (FDJ). « Sur le coup, on ne réalise pas. Je n’ai pas fermé l’œil de la nuit, j’ai cogité, j’ai fait plein de calculs », déclare-t-il à la FDJ. Mais rapidement viennent à l’esprit des idées de placement dans l’immobilier : « au début, je me suis dit que ça faisait 100 appartements à 1 M€, puis j’ai pensé : Mais qu’est ce que je vais faire avec 100 appartements? », rapporte Le Parisien.

L'immobilier plutôt que la bourse

Un projet certes démesuré, mais que le père de famille ne met pas pour autant de côté. Ainsi, après (une courte) réflexion, « il entend, avec son épouse, faire fructifier son magot dans les investissements immobiliers plutôt qu’à la Bourse ». Et ce, tout en restant chez lui, puisqu’il déclare ne pas vouloir quitter sa région, le Midi-Pyrénées.

Balayée, donc, l’éventualité d’un exil fiscal, phénomène plutôt en vogue actuellement. Chose que permet d’éviter un gain à Euro Millions, le jackpot étant comme chacun le sait exonéré d’impôt. Ce qui « ne l’empêchera tout de même pas de s’acquitter à l’avenir de taxes liées à son nouveau patrimoine, notamment l’ISF », conclut néanmoins le quotidien.

André Figeard - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 18/01/2013 à 15:50 par Tassin

    Il va pas rester millionnaire longtemps en investissant dans l'immobilier en 2013 :-D

  • 2 Reco 11/01/2013 à 09:03 par Pas tout à fait d'accord

    Mauvaise idée
    1) Acheter maintenant, c'est intéressant quand on emprunte (taux bas), mais quand on a 102 millions (enfin, plutôt 90 parce qu'il va comprendre qu'il y a un droit d'entrée : les droits de mutation.
    2) La règle de base c'est de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

  • 2 Reco 09/01/2013 à 17:23 par dofin

    si çui là se tire, c vraiment un comble. Autant le gars qui a gagné sa vie à la sueur de son front (et de son ventre), aka not'gégé national, a le "droit" moralement de sbarrer, autant celui là aura pas eu a trop se fatiguer pour le gagner. Les flics au cul si il le fait.

  • 1 Reco 09/01/2013 à 13:27 par orzel

    Oui, l'ISF, ce n'est pas sur l'immobilier, mais bien sur.... le patrimoine.

  • 0 Reco 09/01/2013 à 11:37 par Pro de la promotion

    Antoine, quoi qu'il arrive il sera soumis à l'ISF à hauteur de 1,8 % de son patrimoine et ce même si il laisse ses 102 M€ dormir sur son compte chèque ...

  • 1 Reco 09/01/2013 à 11:34 par antoine

    Pas sur en effet que ce soit un bon calcul avec l'ISF et le futur eclatement de bulle.. Il faut qu'il achete juste en dessous de l'ISF comme Hollande!