Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitelundi 4 mars 2013 à 11h01

Les vestiges du Mur de Berlin menacés par un projet immobilier


Un pan du Mur de Berlin, dans l'East Side Gallery
Un pan du Mur de Berlin, dans l'East Side Gallery
Un pan du Mur de Berlin, dans l'East Side Gallery (©Wikimedia Commons)

Près de 6 000 personnes se sont rassemblées dimanche à Berlin, pour protester contre la construction d’un programme immobilier sur le site des restes de ce symbole de la Guerre froide.

(LaVieImmo.com) - Pas touche au Mur de Berlin ! Le site de France TV est revenu sur le projet très controversé de construction d’un programme immobilier dans l’East Side Gallery, où se trouve « le plus long vestige du Mur » selon la chaîne. Vendredi, 200 opposants ont stoppé une partie des travaux tandis que dimanche, quelque 6 000 personnes sont descendues dans les rues de la ville pour manifester.

Selon France Tv Info, le Mur est menacé à double titre : d'abord par le promoteur, qui « souhaite offrir un accès à une tour d'habitation de grand luxe de 63 m de haut, qui doit prochainement sortir de terre sur les berges de la Spree, une rivière qui traverse Berlin ». Mais par la ville, qui souhaite elle aussi aménager un accès, à un pont au-dessus de la rivière, ouvrage qui doit voir le jour en 2015.

Un chantier nécessaire. Le promoteur déclare être contraint de percer le mur « pour raisons de sécurité » liées aux normes locales de construction. Or, Berlin, accusée de « brader ses parcelles » à des groupes immobiliers, déclare pour sa part que la cession des terrains a été actée au début des années 1990.

Véritable attraction touristique

Devenus une véritable attraction, les 3 kilomètres de mur qui ont échappé à la démolition, en 1989, se situent principalement dans ce secteur de la capitale allemande. Sur 1,3 kilomètre, on peut y voir des fresques témoignant de la fracture entre l'Est et l'Ouest. Entre autres y figurent « le « Baiser fraternel » entre les dirigeants soviétique Brejnev et est-allemand Honecker, ou les têtes multicolores de l'artiste français Thierry Noir », rappelle France Tv Info.

Des œuvres chères aux Berlinois, et qu'il convient de préserver. Robert Muschinski, membre du collectif « Sauver l'East Side Gallery », explique ainsi à la chaîne que ces vestiges appartiennent « au patrimoine culturel mondial ».

Alors que les travaux se sont arrêtés ce week-end, après le démantèlement d’une partie d’une grue par les manifestants, ces derniers ont néanmoins promis que « dès que la grue sera de retour, nous serons là, nous sommes assez nombreux pour revenir ».

Retrouvez les prix de l'immobilier au m² en France, ville par ville : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...