Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitevendredi 17 mars 2017 à 17h19

Un architecte transforme une ancienne cimenterie pour s'y installer


Un architecte crée sa maison dans une ancienne cimenterie en Espagne
Un architecte crée sa maison dans une ancienne cimenterie en Espagne
Un architecte crée sa maison dans une ancienne cimenterie en Espagne (©RBTA)

Situé près de Barcelone, ce complexe industriel datant de la Première Guerre mondiale fait office de bureaux à l'architecte espagnol Ricardo Bofill, qui s'est aussi aménagé un spacieux logement. La transformation est époustouflante.

(LaVieImmo.com) - On a tendance à croire que les architectes ne réservent les projets les plus ambitieux qu'à leurs clients. Ce n'est pas le cas de Ricardo Bofill, fondateur du cabinet RTBA, qui a eu un véritable coup de foudre pour une cimenterie désaffectée en Espagne, dans laquelle il a décidé de s'installer pour y vivre et y travailler.

L'homme âgé de 77 ans a découvert ce vaste complexe industriel au début des années 1970. "Séduits par les contradictions et l'ambiguïté des lieux", lui et son équipe se sont lancés dans d'importants travaux de rénovation qui ont duré plus d’un et demi. Et le résultat est époustouflant.

Le site est composé d'un immense "studio" dédié aux collaborateurs. Situé dans les silos de l'usine, cet espace de travail s'étend sur quatre étages reliés par un escalier en colimaçon et offre une vue imprenable sur les jardins où poussent eucalyptus, palmiers, oliviers et mimosas.

"Un lieu de travail par excellence"

Le bureau du patron, un espace minimaliste doté d'une hauteur de plafond de 4 mètres, se trouve au 1er étage. Dans la "cathédrale", les galeries souterraines font office d'atelier et de salles d'archives, tandis que le hall d'usine a été transformé en une salle de conférences et d'expositions.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Ricardo Bofill loge quant à lui dans la partie supérieure de l'usine, la "résidence", où il a transformé un énorme volume de ciment brut pour en faire son salon principal. Les fenêtres en arc "rappellent les perspectives métaphysiques du peintre italien De Chirico", souligne l'artiste. La cimenterie qui date de la Première guerre mondiale se trouve dans la commune de Sant Just Desvern, à une trentaine de minutes en voiture de Barcelone.

"C'est un lieu de travail par excellence, j'ai vraiment l'impression de vivre dans un univers fermé qui me protège de l'extérieur et de la vie quotidienne (...)", écrit Ricardo Bofill sur son site internet.

Avant :

Après :

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...