Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemardi 12 janvier 2016 à 17h20

Un croisiériste suisse privatise une île paradisiaque des Bahamas


MSC Croisières ne manque pas d'ambitions
MSC Croisières ne manque pas d'ambitions
MSC Croisières ne manque pas d’ambitions (©Wikimedia)

Le groupe genevois MSC Croisières a acquis une île située à une centaine de kilomètres de Miami qu'il restaure en ce moment pour près de 200 millions d'euros. Cette escale privatisée offrira l'une des plus grandes plages du monde à l'usage exclusif des clients.

(LaVieImmo.com) - MSC Croisières ne manque pas d’ambitions et le fait savoir. À l’occasion d’une conférence de presse organisée à Paris, la compagnie internationale qui a fait voyager 1,7 million de passagers en 2015 a dévoilé un plan d'investissement sans précédent de plus de 5 milliards d'euros, avec l'objectif de doubler la capacité de sa flotte d’ici 2020. Elle espère en outre porter son trafic à 3,4 millions de passagers. Mais ce n’est pas tout.

Le croisiériste a également annoncé qu'il offrira en décembre 2017 l'accès à ses clients une île privatisée des Bahamas, située à une centaine de kilomètres de Miami, en Floride (Etats-Unis). Là aussi, l’objectif est clair: séduire la clientèle nord-américaine.

Baptisé "Ocean Cay", ce lieu paradisiaque de 38 hectares sera unique en son genre. Il s'agit de créer une extension du bateau où les croisiéristes pourront passer une journée, avec à leur disposition un amphithéâtre, un spa, des restaurants ou encore des activités nautiques et sportives.

Les principaux atouts de cette île? Sans doute sa plage de 3,6 km de plage, "une des plus grandes du monde après celles de Nice, Copacabana et Lanikai (Hawaï)", a confié son PDG Gianni Onorato. "Ocean Cay", dont MSC a obtenu une concession pour 101 ans, est "actuellement un ancien dépôt de ferraille" et les travaux de transformation s'élèveront à environ 200 millions de dollars. "Nous allons créer un paradis, une réserve marine totalement protégée, qui sera auto-suffisante d'un point de vue énergétique", a indiqué le dirigeant.

La Chine, Cuba et la France en ligne de mire

Rien n'a cependant filtré sur le prix de cette excursion de rêve, mais on imagine au regard des tarifs moyens pratiqués pour ce type de prestation (à partir de 50 euros par jour et par adulte pour une escapade de luxe à la plage) qu'elle restera accessible au plus grand nombre. Pour une croisière d'une semaine dans les Caraïbes, il faut compter environ 1.500 euros par personne en occupation double standard (cabine intérieure), vol et transfert inclus.

"Nous voulons créer une expérience unique à bord par un luxe de détails tout en faisant en sorte de ne pas proposer des croisières luxueuses en matière de tarifs", a justifié à la presse Gianni Onorato.

Cette politique de prix abordables, le groupe helvético-italien souhaite aussi l'exporter en Chine et à Cuba, avec un premier paquebot positionné localement cet hiver et un second à partir de novembre 2016. Évidemment, la France n'est pas en reste.

D'ailleurs, la compagnie n'a pas hésité à investir massivement dans l'Hexagone, où elle a dépensé 15 millions d’euros rien qu’en publicité, soit un quart de son budget sur ce poste. L’an dernier, 170.000 passagers français ont participé à une croisière MSC, un chiffre en progression de 10%.

Avec AFP

Julien Mouret - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...