Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitejeudi 28 novembre 2013 à 12h44

Un faux bidonville pour touristes en mal de misère


"Shanty-Town", le village-vacances bidonville
"Shanty-Town", le village-vacances bidonville
"Shanty-Town", le village-vacances bidonville (©Emoya.co.za)

La chaîne d’hôtels Emoya Luxury and Spa a récemment ouvert un complexe d’un goût douteux. Son resort en Afrique du Sud propose aux touristes un séjour dans l’habitat rudimentaire d’un bidonville.

(LaVieImmo.com) - Alors qu’une personne sur huit sur terre vit dans un bidonville, un étrange tourisme se développe en Afrique du Sud. D’après une information de Gizmodo rapportée par Rue 89, le village-vacances de « Shanty Town » - littéralement « Bidonville » - près de la ville de Bloemfontein, accueille les touristes dans un décor de cabanes en bois et de tôle ondulée. Conçu par le groupe Emoya Luxury Hotel and Spa, ce complexe controversé ressemble à s’y méprendre à un faubourg défavorisé de Johannesburg.

Shanty Town pousse le vice jusqu’à installer des toilettes à l’extérieur de ses baraquements, afin de « garantir une expérience authentique du bidonville ». Et pour des sensations plus fortes, les hôtes pourront se regrouper pour faire des feux de veillée à côté de leur logis, ou encore plus réaliste, cuire leurs aliments sous les étoiles.

Un séjour sans risques

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Vivre comme les pauvres, mais sans les risques. Tel semble être le crédo de Shanty Town, où l’insécurité, la maladie ou l’isolement sont proscrits. Le resort garantit ainsi à ses hôtes « le seul bidonville au monde avec chauffage au sol et accès Wifi », rapporte Gizmodo. Le coût d'un tel luxe ? Pour une nuitée, compter 82 dollars (un peu plus de 60 euros), soit un quart du revenu moyen mensuel en Afrique du Sud selon un rapport de la Banque mondiale.

Découvrez les destinations de vacances les plus chères en France

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...