Insolite
LaVieImmo.com
Insolitemardi 28 août 2012 à 11h39

Un "Robinson Crusoé" moderne sommé de quitter son île !


Capture d'écran de David Glasheen sur son île, avec son chienCapture d'écran de David Glasheen sur son île, avec son chien (©You Tube)

Un homme qui vivait reclus sur son île au large de l’Australie depuis 20 ans vient d’être condamné à quitter son petit paradis. Motif : le solitaire, qui devait mener à bien un gigantesque projet d’hôtel sur l’île, n’a rien fait en ce sens depuis des années. Pour retrouver la vidéo, cliquez ici.

(LaVieImmo.com) - David Glasheen, ex-businessman de Sydney reconverti en « Robinson Crusoe » des temps modernes, a quitté la civilisation au début des années 1990 pour s’installer seul sur son île, « Restoration Island ». Après avoir perdu des millions de dollars lors du Krach boursier de 1987, ce solitaire a décidé de s’exiler sur ce bout de terre situé entre l’Australie et la Papouasie Nouvelle-Guinée, avec pour seuls compagnons son chien et un étrange mannequin de cire. Interrogé sur les motifs d’une telle décision, l’homme qui soufflera bientôt ses 70 bougies a déclaré, dans une interview donnée au New York Times en 2010, avoir simplement carressé « l’idée de vivre une vie moins stressante ».

Un étrange contrat

L’Etat australien lui a à l'époque donné son feu vert, en lui accordant une concession de 50 ans sur l'île. A la seule condition, toutefois, d’y implanter à terme via sa société, un complexe touristique fruit d’un investissement de 200 000 dollars. Seulement voilà, d’après la justice, David Glasheen a rompu les termes de son contrat, en préférant couler des jours heureux à l’ombre des cocotiers loin de l’agitation humaine plutôt que de mener à bien ledit projet.

L’homme s’en défend pourtant sur son site Internet. Il prétend avoir multiplié les appels d’offres en direction des investisseurs, afin de permettre le financement de l’installation du complexe sur l’île. Mais d’après Courrier Mail, quotidien australien cité par le Huffington Post, après une bataille judiciaire de plus de quatre ans, la Cour suprême australienne a finalement décidé qu’il n’en avait pas fait suffisamment. En conséquence, son éviction de « Restoration Island » vient d'être actée.

Un jugement « horrible »

« Ce jugement a été horrible », a déclaré David Glasheen au quotidien par téléphone. Celui-ci entend bien se battre : il a annoncé n’avoir aucunement l’intention de partir et fera appel de la décision.

L’original avait déjà fait parler de lui il y a quelques années, en postant une annonce sur le site de rencontres RSVP.com. Il avait alors déclaré « se sentir un peu seul ici », et espérer qu’ « une sirène vienne faire un tour sur la plage »…

La vidéo de « Restoration Island » :

Consultez gratuitement le guide du patrimoine 2012

Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 10/09/2012 à 21:40 par ETOILE

    MOI JE VEUX BIEN AILLEZ JE VAIS CONSTRUIRE UN PARADIS QUAND VOUS VOULEZ