Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitevendredi 25 mai 2012 à 12h38

Une prison modèle qui a tout du club de vacances !


Les environs de l'île de Bastoy
Les environs de l'île de Bastoy
Les environs de l'île de Bastoy (©Wikimedia)

Présentée comme « le pénitencier le plus agréable au monde », la prison expérimentale de Bastoy, sur la petite île du même nom au Sud de la Norvège, ferait presque rêver : chambres individuelles, pêche et sauna sont offerts aux détenus.

(LaVieImmo.com) - L’endroit à tout du parfait cottage pour passer de paisibles vacances en famille. « Il n’y a pas de murs, pas de barbelés, pas de menottes à Bastoy », témoigne un reportage de CNN sur cette prison exemplaire. Ni les gardiens ni les quelque 115 prisonniers qui y résident ne portent d’uniforme. Ces derniers, dont la plupart selon CNN ont été condamnés à de lourdes peines, pour meurtre ou viol, ont même les clés de leur propre chambre. Les activités qui leur sont proposées seraient dignes de figurer dans le programme d’un tour operator : baignade en bord de mer durant les mois d’été, pêche, cours de tennis et même accès au sauna.

« Un camp de vacances pour prisonniers, et alors ? »

Le directeur de l’établissement, Arne Kvernvik Nilsen, tient à parer toute critique : « Nous avons créé un camp de vacances pour prisonniers, et alors ? », explique-t-il, un brin provocateur, à la chaîne américaine. « Il faut réduire les risques de récidive, parce que si nous ne le faisons pas, quel est le but de la punition, excepté tendre vers le côté primitif de l’humanité ? », justifie le responsable.

Des accents de liberté qui mettent tout de même certains prisonniers mal à l’aise. Quelques uns, troublés par la large latitude qui leur est accordée, ont ainsi demandé à réintégrer des quartiers de haute sécurité. L’objectif d’un tel projet : permettre une progression graduelle vers la liberté.

De bons résultats

Mais que l’on y adhère ou non, force est de constater que le procédé fait ses preuves : dans les années qui suivent leur libération, seuls 16 % des anciens détenus de Bastoy récidivent. En Norvège, où les prisons fonctionnent majoritairement selon le modèle d’un retour progressif des condamnés vers la liberté, quelque 20 % des ex-prisonniers sont à nouveau condamnés, explique CNN, alors qu’au Royaume-Uni et aux Etats-Unis ce taux frise les 50 %. En France, une étude alarmante de mai 2011 publiée par la Direction de l’administration pénitentiaire, montrait que 59 % des anciens détenus sont condamnés dans les cinq années qui suivent leur libération…

Retrouvez les prix de l'immobilier au m² en France, ville par ville

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/05/2012 à 21:19 par Antoine

    Cest ca Had laid, ton saint graaal??

    tu comptes appliquer cela a Grigny a la prison? :))))

    :))

  • 3 Reco 25/05/2012 à 19:26 par Nimportequoi

    Et pendant ce temps là, les petits vieux croupissent dans des maisons de retraite hors de prix.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...