Insolite
LaVieImmo.com
Insolitejeudi 19 juillet 2012 à 11h44

US : Une cabane "camouflée" dans les bois


La fameuse cabane camoufléeLa fameuse cabane camouflée (©ABC News)

Robert Downs, un homme californien âgé de 51 ans, a été arrêté pour avoir, entre autres, construit en toute illégalité une maisonnette cachée dans les bois dans laquelle il vivait depuis des mois. Pour voir les images de cette cabane insolite, cliquez ici.

(LaVieImmo.com) - Ceux qui se retrouvent du jour au lendemain sans domicile peuvent trouver de nombreuses options pour se loger. Certains optent pour la tente, un abri de fortune, ou même une cabane en bois ou en tôle. Ce n’est pas le cas de Robert Downs, un Californien d’une cinquantaine d’années, SDF qui a entrepris la construction d’une véritable petite maison dans les bois, où il vivait avec plusieurs personnes, comme nous le révèle ABC News. Située à Sunland, au nord de Los Angeles et à quelques pas de la forêt nationale d'Angeles, le petit habitat a été recouvert de peinture de camouflage par son propriétaire, la rendant particulièrement peu visible, et cachée entre deux arbres. Pendant près de huit mois, Mr Downs et ses compagnons sont ainsi restés à l’abri des regards, tranquillement installés dans leur logement « de fortune ».

Un intérieur soigneusement aménagé

Malgré sa petite taille, la cabane a été aménagée avec soin. Elle contenait quatre couchettes, des étagères, une table, et même un extincteur. Sur la terrasse en pierre, à l’entrée, l’habile constructeur avait installé un barbecue, une table et des chaises. Un véritable petit havre de paix, au cœur d’une réserve naturelle de plus de cinq hectares, dans laquelle il habiterait depuis au moins un an. Un peu plus loin, les trois hommes avaient même planté du chanvre, dont la culture est interdite aux Etats-Unis, comme en France.

Découverte surprise pour la police lors d’une patrouille

Malgré toutes ses précautions et la discrétion de sa maison, l’heureux constructeur a été repéré par la police de Los Angeles. Une patrouille a en effet découvert la cabane lundi dernier, et l’existence paisible de Robert Downs a été largement remise en cause. Les policiers présents, malgré les circonstances et l’illégalité dans laquelle vivaient les trois individus, ont été impressionnés par la technique et la solidité de la petite construction.

Conséquence : Une destruction inévitable

Outre les 30 000 dollars de caution demandés, Mr Downs sera contraint de quitter son logement de fortune, qui sera détruit d’ici deux semaines par la police du comté. On peut se demander ce qu’il adviendra de l’habile constructeur, et surtout s’il réitérera sa tentative de fabrication. Peut-être prendra-t-il la direction d’une autre forêt, afin de s’y réinstaller au plus vite ?

La vidéo de la fameuse cabane :

Retrouvez les prix de l'immobilier au m², ville par ville

Laura Makary - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 20/07/2012 à 14:26 par L'enclume

    Il est vrai que les policiers auraient pu regarder de l'autre côté en passant.

    D'un autre côté, d'autres constructions auraient pu voir le jour après si celle ci était maintenu et cela aurait pu créer un bidonville... À therme.

    N'ayant pas tous les éléments pour juger, je trouve quand même que la police aurait pu regarder de l'autre côté car visiblement y avait pas d'atteinte ni au personne ni à la forêt , quoi que le barbecue eu pu être dangereux cf feux de forêt

  • 0 Reco 19/07/2012 à 13:30 par GALLARGUE

    c'est deja honteux pour une societe d'avoir des sdf!!! mais celui qui part dans les bois ,cherchant une vie que la societe ne sait plus lui donner,construit de ses mains un toit!!de quel droit cette societe se permet de detruire son travail!!c'est criminel,digne de staline et d'hitler reuni!messieurs les indignes,il est temps d'agir,c'est honteux.