Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitelundi 21 mai 2012 à 09h30

USA : Quand l'immobilier cible les actionnaires de Facebook


Les agents immobiliers courtisent les salariés du groupe, à Palo Alto
Les agents immobiliers courtisent les salariés du groupe, à Palo Alto
Les agents immobiliers courtisent les salariés du groupe, à Palo Alto (©dr)

Les employés 1er réseau social du monde attisent le marché immobilier californien. Si l’entrée en bourse de Facebook vendredi a été jugée « peu convaincante » par les observateurs, elle a rendu environ un tiers de ses salariées millionnaires. Une manne pour les agents immobiliers locaux.

(LaVieImmo.com) - Sur la côte Ouest, la fièvre de l’introduction en bourse du réseau social a gagné le marché immobilier. Selon L’Expansion.com, les agents immobiliers de cette ville californienne où siège Facebook font du pied aux quelque 1 000 employés de Facebook qui ont opté pour une rémunération en partie en actions, et n’hésitent pas à leur proposer un règlement en parts sociales. Sur les panneaux de lots à vendre qui fleurissent dans la région, on peut ainsi lire « paiement en actions envisageable ». Lors de l’introduction du groupe au Nasdaq, vendredi dernier, l’action cotait 38,23 dollars, valorisant l’entreprise à quelque 104 milliards de dollars.

Un boom immobilier à cause de Facebook ?

L’effet Facebook est tel que l'un de ces agents a ainsi confié au magazine que « le prix de l'immobilier dans la région a rapidement augmenté d'autant que l'inventaire des propriétés disponibles était (...) devenu très faible ». De fait, les prix ont déjà bondi de 30 à 50 %, explique la professionnelle à L’Expansion.com.

La cible de ces nouveaux golden boys, essentiellement des hommes dont la moyenne d’âge est de 25 ans, n’est pas tant les maisons de la région, mais plutôt des lofts à San Francisco, conclut-elle.

Pour retrouver les prix de l'immobilier en France, ville par ville : cliquez ici.

Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...