Insolite
LaVieImmo.com
Insolitemercredi 22 août 2012 à 16h40

Vivez dans la maison de celle qui a inspiré Ma Dalton


La maison où Ma Barker a été abattue en 1935La maison où Ma Barker a été abattue en 1935 (©Daily Mail)

L’ancienne demeure de Ma Barker, célèbre mère de quatre criminels ont terrorisé le Midwest entre 1910 et 1940, est désormais à vendre. Les murs portent encore les stigmates des terribles évènements passés, notamment la fusillade venue à bout de cette maman pas comme les autres.

(LaVieImmo.com) - On connaît tous le personnage de Ma Dalton dans « Lucky Luke », mère des quatre frères Dalton, qui les accueille chez elle lorsqu’ils s’évadent de prison et tient la dragée haute à l'homme qui tire plus vite que son ombre. Souvent complice de leurs crimes,elle devient parfois la tête pensante du groupe. S’il est clairement scénarisé dans les BD, le personnage de cette femme hors du commun est largement inspiré de quelqu’un qui a réellement existé : Kate Barker, alias « Ma Barker ».

Durant plusieurs décennies, cette dernière a protégé et aidé ses quatre fils, Herman, Lloyd, Arthur et Fred, dans leurs crimes. Membres du gang Barker-Karpis, ils se sont établi une solide réputation de braqueurs de banques. En 1935, Ma Barker et son fils Fred, qui vivent alors dans une grande maison louée à Orlando, se retrouvent entourés par le FBI. Une fusillade s'engage, et dure plusieurs heures. A son terme, Fred et sa mère sont retrouvés morts, tous deux par balle.

Depuis sa construction, en 1930, le logement appartient à la famille Bradford, qui l'a loué aux Barker jusqu'en 1935. Depuis, les propriétaires ont conservé leur logement, avant de finalement décider de la céder, pour un montant minimum de 1 million de dollars.

Un bon état général, malgré quelques traces de balles

Outre son passé très particulier et ses anciens résidents, la maison en elle-même semble tout à fait agréable. Située sur un terrain de 4 hectares, dont une plage d’un demi-hectare, elle mesure en tout 187 m² et contient quatre chambres. Entre sa véranda, son parquet en bois, ses murs peints proprement et sa décoration très classique, la demeure n’en est qu’une parmi tant d’autres au premier regard.

Cependant, en regardant avec un peu plus d’attention les murs, en particulier dans la chambre principale, quelques impacts de balles sont encore présents. L’un d’entre eux est même probablement l'un de ceux qui ont tué Ma Barker. Pour certains, cela peut paraître glauque, mais peut-être que d’autres seront emballés par ce vestige d’une autre époque. Quelques restes de plomb doivent encore être présents ici ou là, puisque le FBI a déclaré avoir tiré près de 2 000 balles en quatre heures de « siège ».

Une maison hantée ?

Vivre dans la maison d’anciens tueurs et criminels est sans doute assez particulier. A cause de leur passé peu glorieux, certains biens peinent à être vendus, même avec des prix au rabais. Cependant, de nombreuses personnes se sont montrées intéressées par l’ancienne demeure de Ma Barker. Le propriétaire actuel a notamment déclaré au Orange Sentinel que lui et sa famille avaient été régulièrement approchés par des potentiels acheteurs, avant de finalement se décider à mettre en vente le terrain et la maison. Durant les décennies dernières, ils se sont rendus sur leur propriété pour profiter de la proximité de l’eau : pêche, voile, bateau…

Que pourrait faire un acheteur de ce bien ? Le nouveau propriétaire pourrait y vivre à l'année, ou s'en servir de résidence secondaire. Le Daily Mail suggère une autre idée : pourquoi ne pas en faire un hôtel thématique, et profiter de la renommée du bien pour gagner quelques deniers et rentabiliser l’investissement ? Des vacanciers téméraires feraient certainement le déplacement, d’autant que l’on murmure ici et là que la maison serait hantée…

Laura Makary - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)