Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmercredi 18 février 2009 à 14h04

"2009 sera très difficile pour le secteur de la construction"


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Tous les mois, Markit demande à un panel de professionnels des achats du secteur de la construction d’évaluer leur environnement économique. A l'aide des réponses obtenues, il élabore des indices* qui permettent de suivre l’évolution de cet environnement dans le temps. L’indice principal (Indice des Acheteurs – PMI®) mesure l’activité globale des entreprises participant à l’enquête. Jack Kennedy, économiste chez Markit, analyse pour Lavieimmo.com la santé du secteur français de la construction à la lumière des résultats de la dernière enquête, publiée en début de mois.

Lavieimmo.com : Après trois tentatives de rebond avortées en juillet, septembre et novembre, l’indice vient d’aligner deux fortes baisses mensuelles consécutives, pour toucher un nouveau plus bas historique de 32,1…

Jack Kennedy : L’activité dans le secteur de la construction reflète la faiblesse de l’économie dans son ensemble. Les données préliminaires publiées la semaine dernière par l’Insee font état d’une baisse de 1,2 % du Produit intérieur brut (PIB) au quatrième trimestre 2008, soit la performance la plus mauvaise des trente dernières années… Cette contraction se reflète dans trois des autres indices PMI® que nous publions. Non seulement celui du secteur de la construction, mais également ceux de l’industrie manufacturière et des services, même si ces deux derniers se montrent un peu plus résistants.

Les trois tentatives de rebond que vous évoquez n’en étaient pas vraiment. Il s’agit de simples variations mensuelles sans réelle incidence sur la tendance à long terme dans la construction, et celle-ci est fortement baissière.

Lavieimmo.com : La situation va-t-elle continuer à se dégrader ?

Jack Kennedy : Etant donnés l’ampleur de la correction et le niveau historiquement faible de l’indice, j’aurais tendance à penser que le plancher n’est plus très loin - s’il n’a pas déjà été touché le mois dernier… Quoi qu’il en soit, le chemin vers un retour à la croissance sera long et 2009 s’annonce comme une nouvelle année très difficile pour le secteur de la construction.

Lavieimmo.com : Justement, combien de temps avant un retour à la croissance ?

Jack Kennedy : C’est très difficile à dire… De nombreux mois seront sans doute nécessaires. On ne peut pas anticiper un retour de l’indice PMI® au-dessus des 50 sans un rebond préalable de la confiance des entrepreneurs, mesurée par notre sous-indice du volume d’activité escompté. Or, s’il a regagné plus de 11 points au seul mois de janvier, cet indicateur reste historiquement très faible. Une large majorité des entreprises de notre panel anticipent encore une dégradation de leur situation au cours des douze prochains mois. On peut en conclure que la tendance s’améliorera très progressivement, mais qu’il n’y aura pas de retour à la croissance dans le secteur avant un an, au moins.

Lavieimmo.com : Aucun des trois sous-secteurs de la construction n’échappe à la correction. Selon vous, lequel a le plus de chances de rebondir en premier ?

Jack Kennedy : Le plan de relance de l’économie présenté il y a quelques semaines par Nicolas Sarkozy et mis en place par le gouvernement fait la part belle aux infrastructures et aux équipements civils, aussi je serais tenté de répondre le génie civil. Il convient cependant de rester très prudent… Tout dépendra de la manière dont le plan est effectivement appliqué, et du succès des différentes mesures annoncées. Je suis moins optimiste pour les deux autres sous-secteurs. La baisse des prix de l’immobilier résidentiel ne fait que commencer, et l’attentisme des acheteurs ne joue pas en faveur d’un redémarrage rapide de la construction de logements. En outre, tant que le niveau des stocks d’invendus restera élevé, la reprise sera difficile. Quant à la construction de locaux commerciaux (bureaux, entrepôts…), je vois mal comment elle pourrait repartir sans redémarrage économique.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre

*Les indices obtenus sont numériques : supérieurs à 50 ils sont signe d’une amélioration, inférieurs ils traduisent une détérioration. La valeur 50 reflète une absence de changement.

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...