Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 15 janvier 2009 à 14h09

"2009 sera une année record pour les défaillances d'entreprises immobilières"


(©dr)

(LaVieImmo.com) - En 2008, « la détérioration de l’activité économique et des conditions de financement s’est accompagnée d’une augmentation de 15% des défaillances d’entreprises ». Ce constat, dressé mercredi par Euler Hermes SFAC, n’aura surpris personne. Il n’est pas plus étonnant d’observer que ce sont les secteurs de la construction et de l’immobilier, frappés de plein fouet par le retournement du marché, qui portent à eux deux « l’essentiel de la sinistralité ». Karine Berger, directrice des Etudes Economiques de l’assureur-crédit, revient pour Lavieimmo.com sur ces chiffres.

Lavieimmo.com : Avec une progression de près de 50 %*, le secteur de l’immobilier enregistre la plus forte progression des défaillances de l’année…

Karine Berger : Si ce taux de croissance est spectaculaire, le volume concerné reste relativement faible : moins de 2 000 entreprises du secteur ont fait faillite l’année dernière, sur un total d’environ 57 000, soit une part d’à peine plus de 3 %... C’est finalement assez peu. Si on regarde un peu plus en détail, on se rend compte que c’est sur le segment des agences immobilières que la sinistralité est la plus forte, avec une explosion de plus de 80 %. Le volume reste, là encore, relativement faible, de l’ordre de 1 000 défaillances à peine, mais l’éclatement de la bulle immobilière laisse penser que la tendance s’accentuera au cours des prochains mois.

Lavieimmo.com : Quel est votre pronostic ?

Karine Berger : Nous n’avons pas encore dressé de prévisions chiffrées pour les différents secteurs d’activité. Ce que nous pressentons déjà de manière assez nette, c’est que 2009 sera une année record en termes de défaillances d’entreprises. Le plus haut de 1993, quand environ 65 000 sociétés françaises avaient fait l’objet d’une procédure collective, devrait être dépassé. Cela sous-entend une augmentation d’au moins 13% par rapport à l’année dernière. L’immobilier devrait également inscrire un nouveau record. Le précédent date, là encore, de 1993, avec un total de 2 650 défaillances. Je ne m’avancerai pas à vous donner une estimation précise, mais le chiffre de 2009 sera plus élevé que cela. Les agences devraient continuer de porter le gros de cette sinistralité… Un retour de bâton finalement assez logique après plusieurs années particulièrement fastes pour le secteur.

Lavieimmo.com : Quelle est la situation sur le secteur de la construction ?

Karine Berger : 15 271 entreprises de construction ont mis la clé sous la porte l’année dernière, soit 21.5% de plus qu’en 2007, et déjà plus qu’en 1993 (11 700). Le bâtiment est touché, mais également les activités connexes. On constate ainsi une progression de près d’un tiers des défaillances des entreprises de terrassement, qui interviennent en amont de la construction proprement dite, et ont à ce titre été touchées plus tôt. Le second œuvre (plâtrerie, menuiserie, peinture…) connaît déjà une sinistralité importante, de l’ordre de 10 à 20% selon les segments, qui devrait s’accentuer cette année.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre

*+48,3 %, pour un total de 1 994 entreprises

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...