Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 1 février 2010 à 18h00

"600 000 enfants sont mal logés en France"


Christophe Robert
Christophe Robert
Christophe Robert (©dr)

Christophe Robert, délégué général adjoint au sein de la Fondation Abbé Pierre, revient pour LaVieImmo.com sur la parution du 15ème rapport annuel sur l’état du mal-logement en France.

(LaVieImmo.com) - Que vous inspirent les résultats de ce rapport 2010 ?

Christophe Robert : Ce nouveau rapport témoigne d’une situation catastrophique, avec 3,5 millions de personnes mal logées ou non logées et un total de 10 millions de personnes exposées à des situations précaires. Un autre chiffre ressort, qui est particulièrement difficile à accepter : le rapport montre que 600 000 enfants sont directement touchés par le problème du mal-logement. Or ces enfants sont des victimes collatérales du problème. Outre le fait de vivre des situations difficiles au quotidien, leur avenir est en effet compromis, car les enfants mal logés sont beaucoup plus exposés que les autres à l’échec scolaire.

Vous attendiez-vous à un chiffre aussi important ?

Christophe Robert :Nous n’avions jamais fait auparavant le décompte dles enfants mal logés, mais je dois avouer que ce résultat est malheureusement sans surprise. Pourtant, je ne vous cache pas qu’il s’agit là de d’une fourchette basse... Il est d’autant plus difficile à accepter que derrière ce chiffre se dissimule des expulsions, des situations douloureuses, des souffrances silencieuses...

Avez-vous le sentiment d’être entendu du monde politique ?

Christophe Robert : Nous avons le même sentiment avec Benoist Apparu qu’avec Christine Boutin. On gère, on gère, on gère, mais on ne considère pas la crise du logement à sa juste mesure. Or, compte tenu de la conjoncture économique, les problèmes de logement touchent aujourd’hui la classe moyenne de plein fouet. Nous espérons aujourd’hui que le personnel politique comprendra que les questions de logements ne sont pas réservées aux spécialistes mais sont de réels problèmes de société, qui produisent de gros dégâts sociaux.

Propos recueillis par Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...