Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 2 décembre 2010 à 08h53

"A Lyon, les biens se vendent vite et cher"


Franck Vitali, Responsable de l'Agence Century 21 Presqu'île
Franck Vitali, Responsable de l'Agence Century 21 Presqu'île
Franck Vitali, Responsable de l'Agence Century 21 Presqu'île (©dr)

Franck Vitali est conseiller immobilier depuis 10 ans et responsable de l’agence Century 21 Presqu’île Immobilier dans le deuxième arrondissement de Lyon. Pour LaVieImmo.com, il décrit « un marché dynamique, en flux tendu ».

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier dans le deuxième arrondissement de Lyon ?

Franck Vitali : Le marché se porte bien. Il est dynamique, les vendeurs et les acheteurs sont présents. On a tendance toutefois à dire qu’il y a peu d’offres, parce que le marché est tendu. Il y a des offres, mais elles partent très rapidement. En conséquence, les agences n’ont pas vraiment le temps de stocker les biens pour en proposer un maximum aux clients, qui plus est, dans leurs critères.

Comment sont les prix?

Franck Vitali : Les prix sont très élevés et pourtant les biens se vendent. Dans le 2ème arrondissement, on oscille entre 3 800 et 4 500 euros du mètre carré. Le marché est devenu fou ! Cela fait dix ans que je travaille dans le secteur et c’est vraiment la première fois que je vois ce genre de dynamique. Ce qui est étonnant, c’est qu’après la crise de 2008-2009, on a rebondi extrêmement bien, pour atteindre des niveaux jamais égalés.

Quel est votre type de clientèle ?

Franck Vitali : On a beaucoup de clients qui avaient de l’argent placé, en assurance vie ou en stock-options, qui ont transféré leurs placements dans l’immobilier. On dit souvent que la pierre est une valeur refuge, ça n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. Ces personnes qui ont de l’argent achètent au prix affiché. Il y a peu de négociation et les biens partent extrêmement vite. Nous avons aussi des trentenaires qui accèdent à la propriété, avec de bons salaires et sans enfants. Globalement la population reste exclusivement lyonnaise ou des environs.

Et en ce qui concerne le marché locatif ?

Franck Vitali : Il y a aussi beaucoup de demande notamment du côté du marché étudiant, l’Université Lyon II étant à proximité. Les petites surfaces existent, ce qui reste donc une solution très intéressante pour les investisseurs.

Propos recueillis par Nastasia Desanti - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...