Paris 2
LaVieImmo.com
Interviewjeudi 20 décembre 2012 à 08h57

"Dans le 2ème, la demande est structurellement supérieure à l'offre"


Nathalie Naccache, directrice de 4 agences Century 21 Fortis ImmoNathalie Naccache, directrice de 4 agences Century 21 Fortis Immo (©dr)

Nathalie Naccache, directrice de quatre agences Century 21 Fortis Immo dans le centre de Paris, fait le point sur l’immobilier dans le 2ème arrondissement.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte l’immobilier dans le 2ème arrondissement ?

Nathalie Naccache : Le 2ème arrondissement suit la tendance observée dans le centre de Paris : une demande structurellement supérieure à l’offre et une moindre sensibilité aux à-coups des évolutions du marché. La qualité du produit joue, quel que soit l’endroit où se situe le bien. Ce que l’on recherche, dans le 2ème arrondissement, c’est le produit sûr, sans gros défaut majeur - petit plafond, sixième étage sans ascenseur, par exemple. Les prix suivent également la qualité du bien. Si celle-ci est bonne, les prix ne baissent pas contrairement au produit qui n’est pas sans défaut.

Justement, quels sont les prix dans l'arrondissement ?

Nathalie Naccache : Dans le haut du marché, les prix tournent autour de 10 000€/m². Voire davantage du côté de Montorgueil, quartier dans lequel on peut atteindre les 11 000€/m². Vers le Sentier, en revanche, on se rapproche des 8 000€/m².

Quels sont les secteurs privilégiés ?

Nathalie Naccache : Là encore, on peut dire que tout marche bien si la qualité est au rendez-vous dans l'ensemble de l'arrondissement. Le Sentier, un marché considéré comme plus difficile, a tendance aujourd’hui à se restreindre à quelques rues. Enfin, les alentours de la porte de Saint-Denis connaissent une certaine décote. Ce qu’il convient de nuancer : c’est l’opportunité du bien fait la valeur du secteur.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)