Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmercredi 17 février 2016 à 16h03

"En 7 ans, un particulier peut emprunter 25% de plus à mensualité et durées identiques"


Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier
Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier
Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier (©dr)

L'année 2016 s'annonce sous les meilleurs auspices, selon Bruno Deletré, directeur général du Crédit Foncier. La baisse des taux d'intérêt devrait notamment soutenir le marché, qui se dirige vers "une reprise durable".

(LaVieImmo.com) - Selon le Crédit Foncier, la fin d'année s'est soldée par un certain nombre de signaux positifs pour le logement. Lesquels ?

Bruno Deletré : Après une année 2014 très difficile, 2015 a été l’année de la reprise : le volume de crédits immobiliers - hors rachats - a crû en un an de 30% à 156 milliards d’euros, les transactions de 16% pour atteindre le seuil symbolique de 800.000, et les ventes de maisons individuelles de 13% (111.300). Enfin, 352 000 logements ont été construits, niveau certes identique à celui de 2014, mais on constate que les permis de construire repartent à la hausse et que le stock de logements neufs disponibles à la vente baisse significativement (-8 %).

Comment s'explique ce rebond ?

Bruno Deletré : La bonne santé du marché du logement s’explique en particulier par un niveau de taux d’intérêt très bas : 2,20 % fin décembre 2015, niveau historique. Un seul exemple pour illustrer le puissant effet solvabilisateur des taux : entre fin 2008 et fin 2015, soit en 7 ans, un particulier peut emprunter 25% de plus à mensualité et durées identiques. Par ailleurs, les mesures de soutien gouvernementales, tant sur l’accession que sur l’investissement locatif ont également permis de doper le marché du logement.

Vous évoquez une reprise "durable du marché du logement". C'est-à-dire ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Bruno Deletré : Je pense qu’en 2016, les principaux indicateurs immobiliers devraient progresser, dans un contexte de taux d’intérêt qui devraient rester très bas, autour de 2,20%. Le Crédit Foncier anticipe pour 2016 un volume de crédits immobilier de 163 milliards d’euros, soit une hausse de 4,5% ; le volume de transactions dans l’ancien devrait atteindre 825.000 unités, soit une hausse de 3,1% comparé à 2015. Enfin, 379.000 logements devraient être construits, là encore en progression, de 7,7% par rapport à l'an passé. La baisse des prix des logements anciens devrait cependant se poursuivre, avec toujours de très fortes disparités selon l’emplacement et la qualité des biens. Nous estimons que la baisse sera de l’ordre de 1% pour toute la France. Par ailleurs, plusieurs mesures prises par le gouvernement à l’automne 2014 et en novembre 2015 pour renforcer l’accession à la propriété vont donner leur plein effet courant 2016. La loi Pinel, de son côté, continuera à avoir des effets d’entraînement favorables pour les investisseurs particuliers.

Enfin, quel est votre sentiment sur la nomination de la nouvelle ministre du Logement, Emmanuelle Cosse ?

Bruno Deletré : Je lui souhaite bien entendu de réussir dans ses nouvelles fonctions. Si un vœu devait être formulé, ce serait celui de la stabilité en matière législative et réglementaire. Dans de nombreux secteurs économiques, et en particulier dans l’immobilier, il est important d’avoir un environnement stable afin que les opérateurs, tout comme les particuliers, puissent se projeter dans la durée. Les réformes législatives trop fréquentes sont contreproductives. Laissons par exemple, au nouveau PTZ, qui par ailleurs aura été réformé à neuf reprises en dix ans, le temps nécessaire pour produire ses effets.



Comparez gratuitement les offres de crédit de plus de 100 banques

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...