Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 19 juillet 2013 à 11h11

"Il faut un tableau clair et définitif de la fiscalité immobilière"


Bernard Cadeau, président d'Orpi, prend position sur la réforme
Bernard Cadeau, président d'Orpi, prend position sur la réforme
Bernard Cadeau, président d'Orpi, prend position sur la réforme (©dr)

Bernard Cadeau, président d’Orpi, réagit à l’annonce de l’allègement de la fiscalité des plus-values immobilières.

(LaVieImmo.com) - Quelle est votre réaction après l'annonce, jeudi soir par le ministre du Budget Bernard Cazeneuve, d'un allègement du système d'abattements sur les plus-values immobilières ?

Bernard Cadeau : Sur le principe, c’est une bonne nouvelle. Je l’avais déjà dit lors de l’annonce par le président de la République, invité de l’émission Capital sur M6, le 16 juin dernier. Le passage d’une exonération de taxation au bout de 22 ans, au lieu de 30 ans, est une mesure susceptible de redonner du souffle à un marché qui souffre. Tant mieux si on lève un coin du voile. Mais attention, le diable se cache souvent dans les détails : nous devons être vigilants sur le système d’amortissement qui sera mis en place. Il ne faut pas que ces détails viennent ternir le bon côté de l’allègement fiscal qui est mis en place. Cela dit, j’estime que si on veut durablement fluidifier le marché, c’est à 15 ans qu’il faut porter l’exonération.

Quid de l’abattement exceptionnel de 25 % qui sera mis en place dès la rentrée, et ce pour une durée de un an ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Bernard Cadeau : Attention à l’effet d’aubaine ! Cette mesure aura sans doute un effet positif sur le marché le temps de son application, mais après çà, le contrecoup peut être rude. Je pense à la prime à la casse, bénéfique entre 2008 et 2010 mais suivie d’un effet pervers après (les ventes de voitures sont retombées de plus de 20 % sur un an au lendemain de la mesure, Ndlr). Les gens ont besoin de mesures simples. Il est urgent de dresser un tableau clair et définitif de ce qu’est la fiscalité immobilière en France. Car en marge de cette mesure, on annonce une hausse des droits de mutation à titre onéreux pour les deux prochaines années, ou encore de laisser l’exonération à 30 ans pour les prélèvements sociaux - CSG et CRDS, composante de l’impôt sur les plus-values. Ce n’est pas cohérent.

Enfin, que pensez-vous de la fin des abattements dans la fiscalité des terrains à bâtir ?

Bernard Cadeau : Ça, c’est bien ! La fiscalité peut et doit être incitative à céder un terrain à bâtir. La réforme annoncée peut aller dans le bon sens. On doit toutefois rester dans l’incitatif ; on ne saurait obliger un propriétaire à vendre on bien.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/07/2013 à 12:15 par antoine

    il faut juste une baisse de prix de 30% et vous verrez le marché reprendra comme par miracle

  • 0 Reco 22/07/2013 à 13:47 par @marcus

    De quelle réalité parlez-vous?

    Celle de la baisse des prix ou celle qui fait que les jeunes ont bien raison de ne plus entrer dans le cycle de l'arnaque immo en France? C'est la fin d'une époque, l'immo eut payé mais c'est terminé, personne ne rachètera des biens surévalué pour une bonne dizaine d'année...

  • 1 Reco 22/07/2013 à 09:04 par Jean-Claude

    pour une fois, mais c'est la seule... je suis presque d'accord avec monsieur Cadeau....
    "les variations de fiscalité sont franchment contre-productives..."

  • 3 Reco 19/07/2013 à 21:16 par marcus

    ce qui est drole, c'est que ça s'est laissé compter fleurette par des bonimenteurs niveau départementaux...

    ça à cru, avec une bien volontaire naiveté à ces balivernes...

    18 mois plus tard, ces mêmes "jeunes" là, les pleurnicheuses, comprennent d'eux mêmes qu'ils se sont bien fait avoir...

    ils ont été prévenus, mais, plus fut fut que les autres, évidemment, ils ne voulaient surtout pas croire à la réalité annoncée...

    maintenant, cette réalité, ils se la prennent en pleine gu..le, et ils ne l'admettent pas...

    ils passent pour ce qu'ils sont et ne le supportent pas.

    sauf que maintenant, les faits sont là:

    ils ont eux mêmes foutu enl'air leur avenir, et plus grave, leurs perspectives d'avenir.

    tant pis pour eux, ça leur apprendra, comme ça, si tant est qu'ils aient assez de jugeotte pour en tirer la leçon.

  • 2 Reco 19/07/2013 à 20:47 par dagoba11 @MisterHadley

    une économie forte à besoin de ses jeunes.
    qu'est ce qu'il se passe actuellement? on forme des jeunes à bac +5. une fois leur diplôme en poche, y en a pas mal qui ce casse ailleurs. je passe le faites que former ses jeunes coûte un bras.

    et non, on a pas besoin d'un immo fort. ce que les français dépensent en loyer, achat d'appart, ils le dépensent pas ailleurs en consommation.
    plus c'est cher, moins on consomme.

    donc oui laissons les prix monter jusque au ciel surtout que les salaires eux reste fixe depuis le début de la crise.
    d'une part, le marché est bloqué et de l'autre ils se priveront de vacances, nouveaux...

  • 5 Reco 19/07/2013 à 20:04 par marcus

    je suis complètement de l'avis de bernard et des AI en général

    les jeunes n'ont qu'à avoir un vrai job et gagner du fric au lieu de pleurnicher

    toutes les taxes à venir en plus des actuelles sont pour eux et c'est bien fait pour eux

    une économie forte a besoin d'un immobilier fort

  • 0 Reco 19/07/2013 à 19:53 par Misterhadley

    un tableau aussi clair que les stats immobilière, les prix au m², et les visites de biens pratiqués par les agences ? La définition de la clarté chez les AIs est une notion très relatives...

  • 0 Reco 19/07/2013 à 19:43 par profoncier

    OUI, que l'on arrête d'être baladés comme cela.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...