Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 3 mai 2010 à 08h45

"Il n'y aura pas de hausse des prix en 2010"


Bernard Cadeau
Bernard Cadeau
Bernard Cadeau (©dr)

Le Président du réseau d’agences immobilières Orpi, Bernard Cadeau, analyse pour LaVieImmo.com l’actualité immobilière hexagonale à l’issu du premier trimestre.

(LaVieImmo.com) - De nombreux observateurs s’attendent à une hausse des taux. Quels peuvent être les effets sur le marché ?

Bernard Cadeau : Personnellement je ne m’attends pas à une hausse des taux à court terme. Ceux-ci augmenteront peut-être de 0,10 ou 0,15 % dans les mois à venir mais il n’y aurait aucun intérêt à ce que ceux-ci croissent d’avantage. Nous sommes dans un contexte de reprise, fragile certes, mais de reprise. Et cela est en grande partie dû aux taux bas. Les augmenter risquerait de freiner cet élan. D’autant qu’au-delà de l’effet « réel », je crains surtout les dégâts psychologiques. Même si les taux augmentent peu, les gens seront toujours moins incités à emprunter.

Vous évoquez une « sortie de crise ». Le marché commence à reprendre des couleurs ?

Bernard Cadeau : Disons que nous assistons à une reprise douce. Le marché est réellement reparti mais l’enjeu de l’année 2010 sera de veiller à ce qu’il n’y ait pas de spirale spéculative autour des prix. Car il reste des vendeurs qui se méprennent et ne veulent pas baisser leur prix, en dépit du pouvoir d’achat contraint des acheteurs. Je ne pense pas que nous assisterons à une hausse des prix en 2010. Nous assisterons peut-être à une hausse de 1 % mais cela ne poussera pas les acheteurs à décaler leur projet immobilier.

Que pensez-vous du projet du gouvernement de réformer les statistiques immobilières ?

Bernard Cadeau : Dés l’annonce faite par le gouvernement, j’ai pris une position claire en me déclarant favorable à un indicateur unique. Mais j’insiste sur le fait que les mieux à même pour alimenter les statistiques sont les professionnels immobiliers car ils sont au cœur du sujet et connaissent les tendances d’un marché. Je ne dis pas cela pour défendre ma chapelle mais parce qu’il s’agit réellement des personnes les plus proches de l’information. L’idéal serait la publication d’un indicateur à plusieurs niveaux d’entrées et d’analyse, constitué à partir des données des clients, des pouvoirs publics et des professionnels, permettant de connaître les prix par arrondissement, par département et par région. Je crois que nous devons nous inspirer de ce que font les anglo-saxons qui ont une véritable culture de la base de données.

Vous aviez annoncé en mars souhaiter ouvrir 60 nouveaux points de vente cette année, où en êtes-vous ?

Bernard Cadeau : Compte tenu des bons chiffres du premier trimestre, la réalisation finale devrait être supérieure.

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 04/05/2010 à 11:41 par UFFA 92

    M. CADEAU pratique, comme ses collègues, la méthode "coué" sur l'état du marché français. La reprise n'est pas vraiment au rendez-vous malgré les taux bas et lorsqu'ils vont remonter il est facile de comprendre que la baisse des prix va repartir. Ils deviendront alors peut-être plus conformes avec les revenus des acheteurs qui ne peuvent plus supporter une nouvelle hausse.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...