Paris 14
LaVieImmo.com
Interviewjeudi 29 mars 2012 à 09h00

"Il y a plusieurs "14ème arrondissement""


Dominique Guillaud, conseiller immobilier chez ERA 14èmeDominique Guillaud, conseiller immobilier chez ERA 14ème (©dr)

Dominique Guillaud, conseiller immobilier chez ERA Sabim immobilier, revient sur le marché du 14ème arrondissement. Malgré une baisse d’activité depuis un an, « les prix n’ont pas baissé significativement depuis deux mois ».

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier dans le 14ème ?

Dominique Guillaud : Nous n’avons pas enregistré de baisse significative des prix dans les signatures depuis deux mois. Mais si l’on compare à l’année dernière, on peut voir une contraction des prix de l’ordre de 5 %. La demande, elle, est toujours là.

Quels secteurs ont le vent en poupe, ou au contraire sont boudés des acheteurs ?

Dominique Guillaud : La porte de Vanves, Charléty et les biens situés proche des maréchaux sont parmi les secteurs les moins demandés. En revanche, Pernety, Plaisance, boulevard du Maine ou Alésia sont très prisés. Les environs du parc Montsouris, bien que fort agréables, le sont moins du fait d’un manque d’animation du quartier. Edgard Quinet étant sans doute le plus plébiscité.

Quelle fourchette de prix constatez-vous dans l'arrondissement ?

Dominique Guillaud : Les acquéreurs ont coutume de dire qu'il y a plusieurs 14èmes arrondissements dans le 14ème, ce qui me semble très vrai. Pour preuve, les prix peuvent monter jusqu’à 12 000 voire 13 000 euros du mètre carré dans le quartier de la place Edgard Quinet. Aux alentours des maréchaux, la fourchette basse de l’arrondissement, les prix oscillent entre 7 500 et 8 000 euros par mètre carré, en fonction du type d’appartement.

Quel profil ont les acquéreurs ?

Dominique Guillaud : Il s’agit majoritairement d’une clientèle familiale. Mais le 14ème attire également de nombreux investisseurs, de par la forte proportion de petites surfaces que compte le 14ème. L’arrondissement est en effet bien desservi en transports, non loin des facultés, sans compter la présence au sud de la cité internationale universitaire.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)