Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 16 octobre 2009 à 09h07

"Jean Sarkozy est porteur d'un projet d'avenir pour l'Epad"


(LaVieImmo.com) - Thierry Solère, vice-président du conseil général des Hauts-de-Seine chargé du développement économique et maire adjoint de Boulogne-Billancourt, revient pour LaVieImmo.com sur la polémique suscitée par l’annonce de la candidature de Jean Sarkozy à la présidence de l’Etablissement public d’aménagement de La Défense (Epad). Une réaction qui fait suite aux propos de Christophe Grébert, initiateur de la pétition visant à faire renoncer le fils du chef de l'Etat à la tête de l'Epad.

LaVieimmo.com : Que vous inspirent les réactions faisant suite à l’annonce de la candidature du fils du chef de l’Etat à la présidence de l’Epad ?

Thierry Solère : Il s’agit d’une polémique politicienne orchestrée par les partis de gauche, bâtie à partir de faux arguments. Les partis de l’opposition cherchent à faire croire à l’opinion publique que Jean Sarkozy va être nommé à la tête de l’Epad parce qu’il porte le nom de Sarkozy, alors que le président de cet établissement est élu par le conseil général des Hauts-de-Seine. Je tiens à souligner que Jean Sarkozy a été élu conseiller général du département et élu président du groupe UMP du conseil général. Sa candidature à la tête de l’Epad puise sa légitimité dans les urnes.

LaVieimmo.com : Jean Sarkozy a-t-il selon vous les compétences requises pour ce type de poste ?

Thierry Solère : Je rappelle qu’il convient de distinguer les rôles du directeur et du président de l’Epad. Le directeur de l’Epad doit avoir des compétences solides en aménagement, tout en sachant gérer une lourde charge financière. En somme, ce doit être un excellent gestionnaire. De son côté, le président ne peut se contenter d’avoir une simple vision gestionnaire. Car c’est lui qui définit les grandes idées et les grands projets. Il doit avoir une vision de ce que sera le Grand Paris, qui est un projet qui aboutira dans 15 ou 20 ans. Et Jean Sarkozy est porteur d’un projet d’avenir, il incarne le futur du département. Les principales problématiques, comme les nouvelles normes environnementales, la connexion du quartier de la Défense à Roissy, ou l’enfouissement de la RN 13, lui tiennent très à cœur.

LaVieimmo.com : Son manque d’expérience ne pose donc pas problème ?

Thierry Solère : Sa jeunesse n’est pas un handicap, c’est un avantage. Il s’agit d’un garçon extrêmement mature, très humain, avec des qualités d’écoute exceptionnelles. Il saura coordonner les projets au-delà des divergences des uns et des autres. Il a le profil idéal pour assurer la liaison entre le conseil général, la région et l’Etat. L’expérience ne fait pas tout. Certaines personnes portant d’énormes responsabilités sont incapables de faire consensus, quel que soit leur âge. Je crois sincèrement en la vision que portera Jean Sarkozy. Cette vision sera la sienne et pourra être différente de celle de l’Etat. Je n’ai aucun doute qu’il fera un excellent président de l’Epad.

Propos recueillis par Marc Fleury

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...