Interview
LaVieImmo.com
Interviewvendredi 23 novembre 2012 à 17h21

"L'emprunteur moyen devra être de plus en plus riche"


Maël Bernier, porte-parole d'EmpruntisMaël Bernier, porte-parole d'Empruntis (©dr)

Bref entretien avec Maël Bernier, porte-parole du courtier en crédit Empruntis.com, dont le dernier baromètre, publié en début de semaine, a fait grand bruit.

(LaVieImmo.com) - Les chiffres publiés en début de semaine montrent que les emprunteurs ont un niveau d’apport de plus en plus élevé. On ne prête qu’aux riches ?

Maël Bernier : Pour éviter tout risque de confusion, je pense qu’il est nécessaire de bien préciser que les chiffres de notre baromètre sont des moyennes. Les candidats à l’emprunt dont le dossier a été accepté cette année disposaient, en moyenne nationale, d’environ 50 500 euros d’apport personnel. Cela ne signifie pas que les banques ne prêtent pas aux ménages qui ne disposent pas d’une telle somme, mais que, compte tenu principalement du niveau élevé du prix des logements, les ménages qui peuvent se permettre d’acheter sont ceux qui disposent d’un apport important. Cela est particulièrement vrai à Paris, marché déserté par les primo-accédants et où l’apport moyen flirte avec les 200 000 euros, mais également dans les grandes villes de province. Dans les zones non tendues, en revanche, l’apport personnel moyen est beaucoup moins élevé.

A quoi ressemblera l’emprunteur moyen en 2013 ?

Maël Bernier : Je peux vous assurer sans prendre de risque qu’il sera plus riche encore l’année prochaine que cette année. Le projet de loi de finance ne prévoit pas la mise en place d’un nouveau prêt à taux zéro dans l’ancien ou de n’importe quelle aide à la primo-accession. Dans ce contexte, qui peut se permettre d’acheter ? Les ménages déjà propriétaires ou les investisseurs, pas ceux qui sont à la recherche de leur premier logement. En 2010, 40 % des emprunteurs étaient des primo-accédants. Cette année, ils ne sont plus que 20 %. Cette part va immanquablement continuer de diminuer dans les prochains mois.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 29/11/2012 à 18:09 par Pigeons

    Bah oui, il y a misterHadley par exemple...

  • 0 Reco 29/11/2012 à 17:39 par Onaniste

    il y a encore des pigeons qui achètent ?

  • 0 Reco 27/11/2012 à 14:38 par MisterHadley

    Peut-être ne faudrait-il pas "oublier" que les "politiques" de ces trente dernières années ont privilégié le "social", au détriment de l'augmentation des salaires...

    Vous regardez toujours ce qui vous arrange de regarder, à savoir, l'évolution de l'immobilier...

    Mais posez vous la question suivante: pourquoi les salaires, ce que vous appelez les "revenus du travail", ce qui ne veut rien dire en plus, n'ont très curieusement pas augmentés comme tout le reste sur lesmêmes trente dernières années..?

    Il n'y a pas que l'immobilier qui aura surperformé, en plus...

    Par exemple, sur les trente dernière années, de combien auront augmenté l'ensemble des impositions, taxes et assimilées pris par les "politiques" dans la poche du bon peuple..?

    Hum..?

    En trente ans, de combien aura augmentée l'espérence de vie moyenne, également..?

    La démographie, les conditions climatiques, les normes techniques, etc, etc..?

    De combien aura augmenté le prix de l'énergie..?

    De combien aura augmenté le gaspillage des ressources naturelles non renouvelables, renchérissant aussi les prix, comme le cuivre, par exemple..?

    Etc, etc...

    Va falloir s'y faire...

    ;)

  • 0 Reco 27/11/2012 à 13:53 par racheton

    Alors la va falloir m'expliquer comment gagner ++++ d'argent pour acheter!Je doute que les salaires de la majorité des citoyens augmentent alors va bien falloir trouver une variable d'ajustement des baremss immobiliers! Sinon QUI pourra acheter?

  • 0 Reco 27/11/2012 à 13:42 par Immondice Immo

    Alain a tout de même raison sur le fait que les jeunes souhaitent accéder à la propriété de plus en plus tôt alors que ca ne devrait pas être la préoccupation première.
    Mais être proprio est synonyme de réussite et de faire valoir social. les jeunes ne sont pas dupes et les années de gabegies ont montré que ce n'est pas les revenus du travail qui permettent de bien vivre et en cela les gouvernements sont pleinement responsables et coupables.
    Seuls ceux avec le plus de discernement ne seront pas plumés....

  • 0 Reco 27/11/2012 à 13:40 par Helios

    @Alain: une bonne chose à calculer c'est combien représente le montant de l'achat de l'immobilier en années de travail.
    Au début des années 80, pour moi et les gens de mon entourage, c'était entre 2 ou 3 ans.
    Aujourd'hui pour des gens de professions comparables c'est 7 ou 8 ans.

  • 0 Reco 27/11/2012 à 13:35 par Igloo

    Ha ha, merci pour la rigolade Alain. Et puis la prochaine fois racontez nous comment vous avez repoussé tout seul 500 viet congs en Indochine, on s'en lasse pas de celle là! Mais n'oubliez pas vos pilules ce soir quand même, c'est bons pour vos nerfs.

  • 1 Reco 27/11/2012 à 12:01 par patwon

    @Alain: quel manque manifeste de clairevoyance !
    La comparaison ne peut pas être faite comme ça! Regardez ce que gagne le français moyen, ce qu'il peut emprunter, et ce à quoi il peut prétendre avec ce qu'il emprunte ! Et vous verrez que vous étiez beaucoup mieu lotis que les jeunes d'aujourd'hui ! On croit réver d'entendre des absurdités pareilles !!!

  • 2 Reco 27/11/2012 à 09:58 par Alain

    Rien de bien nouveau! j'ai 63 ans et j'ai dû attendre d'avoir 41 ans pour devenir propriétaire la 1 ère fois; à l'époque je rappelle que les banques exigeaient un apport personnel de 30% du prix de vente et n'autorisaient des durées maximum de crédit de 15 ans. Aujourd'hui on veut être propriétaire à 25 ans sans bien sûr se priver de voyages, de l'achat de tous les gadgets électroniques (hors de prix)etc..., il y a comme un problème de réalisme, il fut une époque où acheter son logement entrainait l'acceptation de se priver du superflu.

  • 1 Reco 26/11/2012 à 07:28 par marc19

    Ces "banques en ligne " où t'envoie en 1 clic tout ton pognon , franchement j'ai une confiance trés limitée.
    Alors , je privilégie encore le truc à emmerdes, bien palpable et quant à rester liquide, ça se prévoit .

  • 0 Reco 25/11/2012 à 21:25 par ticoli

    @marc19 et bien après 4 mois tu changes. C'est pas long, moins long que se taper des états des lieux, des signatures de baux voir, les impayés... Et ca, c'est uniquement si on veut rester liquide!

  • 0 Reco 25/11/2012 à 18:20 par marc19

    Les super livrets, c'est un attrape gogo , genre Bforbank à 5 %brut pendant 4 mois , aprés ils espèrent te garder sur du 2 % brut. C'est sûr, t'as pas d'emmerdes .....................mais c'est nul .
    Alors que si t'es un peu malin et compétent , la chasse aux bonnes affaires va commencer réellement sur du locatif ANCIEN , bien sûr pas à PARIS, évidemment .

  • 0 Reco 25/11/2012 à 10:23 par ticoli

    On n'est pas riche en dilapidant sont pognon. Alors même avec un gros apport, les plus riches (souvent les plus pingres) vont négocier dur.
    Surtout que le son du canon a été donné depuis quelques semaines. Et en ce qui concerne les investisseur, .. avec à la valorisation actuelle cela donne des tx de rendement locatif minables, mieux se trouver des super livrets, ou des bon CAT, c'est moins d'emmerdes.

  • 1 Reco 24/11/2012 à 23:50 par antoine

    a voi absolument!!

    http://envoye-special.fra nce2.fr/envoye-special-la -suite/immobilier-du-reve -au-cauchemar-4-ans-apres -24-novembre-2012-4680.ht ml

    et ars ils etonnent que ca se vend plus

  • 0 Reco 24/11/2012 à 12:42 par EIFFEL

    Il y a des moyens d'alimenter suffisamment le marché de l'immobilier en biens a vendre afin de corriger la hausse déraisonnable de ce marché.
    Convertir certains immeubles de bureaux ou boutiques vides. Mais la nous touchons au porte monnaie des Mairie qui ne veulent pas céder le droit de conversion de ces bâtiments car plus de taxes sur les bureaux et magasins à encaisser.
    Il faut arrêter de stigmatiser les propriétaires d'appartement qui ne louent pas leurs biens, ce n'est pas la source principal des problèmes. Nos élus protègent leurs acquis au détriment des citoyens, comme d'habitude.
    Changeons les lois afin de protéger les propriétaires des "escrocs de la location" et permettre de libérer de l'immobilier destiné à une autre utilisation.
    Trop de lois et de règlementations (donc de carcans) entrave l'initiative. Il ne faut pas ce demander pourquoi notre pays ne bouge plus....

  • 0 Reco 24/11/2012 à 10:33 par -Oo-

    Donc cette personne prévoit un blocage encore plus fort du marché car à qui les secondos vont il vendre leurs biens pour racheter derrière si les primos n'alimentent plus cette chaine de Ponzi ?
    Actuellement, les prix sont bloqués ou baissent en fonction des régions et la baisse alimentant la baisse, ca risque pas de se finir.
    Pourquoi acheter maintenant alors que ca sera moins cher demain ?

  • 0 Reco 23/11/2012 à 21:33 par antoine

    on est d'accord mouillart pou une fois! les banques ont toujours reclamé au moins 10% d'apport, puis elels sont devenus folles et ont preté a des tas de couples de jeunes couillons, et la quand eles redeviennnent normales, les medias leur jettent la pierre!

  • 0 Reco 23/11/2012 à 20:20 par Unkass

    Mais que veut dire le mot " riche" ....

  • 0 Reco 23/11/2012 à 19:47 par Pas tout à fait d'accord

    A part à Paris centre, il est évident qu'aujourd'hui le candidat moyen à l'achat est de plus en plus... pauvre !

  • 0 Reco 23/11/2012 à 19:36 par Michel Mouillart

    c'est pas plus mal que les banques coupent le robinet et c'est même rendre service à ceux qui envisageaient un crédit immo sur 25 ou 30ans, ils vont pouvoir épargner et revenir sur le marcher quand les prix auront baissés.

  • 0 Reco 23/11/2012 à 18:48 par hé-hé

    Dans l'idée que le prix va encore monter certes ) Mais le prix monte quand la demande est forte et soutenue financièrement. Hors elle est forte mais pas aboutie donc le prix ... Un appart un moyen en 2011 restait 3 semaine en vente, et moi dans ma résidence dans paris 12e, un appart 2p est en vente depuis le mois d'avril avec 2 baisses de prix est toujours là. Bientôt Noël, pas de cadeau pour celui-ci... )))

  • 1 Reco 23/11/2012 à 17:36 par leftover

    Et sans moi de facto, bien que seulement Bac+4.

  • 0 Reco 23/11/2012 à 17:32 par antoine

    et ben ca sera sans moi! et pourtant je suis bac + 8 et tres bien payé! Mais pas assez apparemment!