Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 30 mai 2011 à 14h15

"L'étude du DPE montre que le parc français est vieillissant"


Arnaud Hoeusler, responsable technique de EX'IM France
Arnaud Hoeusler, responsable technique de EX'IM France
Arnaud Hoeusler, responsable technique de EX'IM France (©dr)

Arnaud Hoeusler est responsable technique de Ex’Im France, réseau de cabinets spécialisés dans le diagnostic de performance énergétique (DPE). Les experts ont publié récemment une étude montrant que 80 % des logements se situent entre la catégorie D et F. Un pavé dans la mare, après que la Fnaim a montré que 50 % des logements se situent entre A et D ? Avant tout, le professionnel épingle le «  vieillissement » du parc immobilier.

(LaVieImmo.com) - Dans votre étude, vous dites que 80% des logements se situent entre la catégorie D et F. Qu'en penser ?

Arnaud Hoeusler : Sur les 80 % de logements entre D et F, il ne s'agit pas de déprécier le DPE, mais de clarifier les choses. Ce n'est pas une mauvaise chose en soi que les logements se situent dans cette tranche. Le diagnostic de performance énergétique ne rentre pas dans une logique de notation, mais d'estimation. L’étude tend seulement à montrer que le parc français est vieillissant.

La Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim) montre pourtant dans une étude publiée début avril que 50% des logements se situent entre les catégories A et D. Êtes-vous en opposition avec ce résultat ?

Arnaud Hoeusler : Non. Vous pouvez constater que dans notre étude, 50 % sont également situé entre A et D. Nous avons préféré axer nos résultats sur les 80 % des logements qui se situent entre D et F, car nous estimons que cette tranche est plus représentative. On préfère parler des logements qui représentent la plus grosse proportion du parc immobilier français, les logements anciens. La Fnaim a plus intérêt à exposer des chiffres positifs, parlant des logements neufs, puisque ce sont les logements qui sont les mieux évalués. C’est la coupe à moitié vide, à moitié pleine.

Pourtant, selon une étude IFOP, 80% des gens considèrent que le DPE est un critère important...

Arnaud Hoeusler : Le DPE prend en effet de plus en plus d'importance dans le choix d'un logement. L'affichage de la performance du bien est devenu obligatoire dans toute annonce immobilière [qu'elle soit en agence, entre particuliers ou même sur Internet, NDLR]. C'est en effet un critère qui contribue à la transparence de l'achat, et donc des charges du logement.

2% des logements seulement sont situés dans la catégorie A et B. Faut-il relativiser l’importance du DPE ?

Arnaud Hoeusler : Il faut savoir que les logements compris entre la catégorie A et B sont des bâtiments neufs labellisés BBC [La nouvelle Règlementation thermique 2012, NDLR]. Ils sont donc rares, car ils n'ont été construits qu'il y a moins de dix ans. Ce qui est important à garder à l'esprit, c'est que l'étiquette poursuit deux objectifs : la mesure de la consommation énergétique d'un bien existant, et la possibilité pour celui-ci de voir sa consommation changer en fonction du degré de travaux de rénovation qu'on y fait. Par exemple, le chauffage, l'isolation et le changement de fenêtres sont susceptibles de faire évoluer le DPE d'un logement et de faire changer de lettrage. Tout cela est rendu possible par la mise en place de bouquets de travaux.

Peut-on améliorer le DPE ?

Arnaud Hoeusler : Nous travaillons en ce moment, en collaboration avec la FIDI [Fédération interprofessionnelle du diagnostic immobilier, NDLR], le ministère de l’écologie et aussi le secrétaire d’Etat chargé du Logement pour améliorer le diagnostic. Ainsi on parle de rendre le DPE plus fiable. On souhaite un renforcement technique pour des résultats plus pertinents, et l’amélioration de l’évaluation du diagnostic. Tout cela devrait être mis en place rapidement, vers 2012 si tout se passe bien.

Propos recueillis par Darius Kachani - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 30/05/2011 à 15:17 par Agent I

    Tu métonnes mon gars. C'était une connery c'truc là.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...