Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmercredi 17 février 2010 à 08h42

"La clientèle asiatique s'intéresse au haut de gamme parisien"


Thibault de Saint-Vincent
Thibault de Saint-Vincent
Thibault de Saint-Vincent (©dr)

Thibault de Saint-Vincent, président de Barnes, spécialiste de l’immobilier résidentiel haut de gamme, détaille pour LaVieImmo.com l’évolution de la clientèle étrangère sur ce marché à Paris.

(LaVieImmo.com) - Comment expliquez-vous que les Russes désertent le marché parisien ?

TSV : La crise financière a marqué un coup d’arrêt pour cette clientèle, qui a été très présente tout au long des années 2000. Ils n’ont pas totalement disparu du marché aujourd’hui, mais sont peut-être devenus plus raisonnables. Car il ne faut pas oublier que les Russes achetaient beaucoup trop cher et faussaient le marché. Cette clientèle a toujours eu des critères différents des autres ressortissants étrangers, puisque nombre d’entre eux achetaient à Paris pour blanchir de l’argent.

LVI : Quelle population a pris la place vacante ?

TSV : Des Européens, avec notamment les Italiens et les Anglais, des Sud-américains, avec les Vénézuéliens et les Brésiliens, et enfin les Chinois. Paris connaît depuis longtemps des vagues d’acheteurs. Dans les années 80, la clientèle originaire du Moyen-Orient était de loin la plus nombreuse. Puis les Japonais ont pris le relais dans les années 1990 – et ont totalement disparu aujourd’hui. Les Russes se sont imposés dans les années 2000 et nous assistons aujourd’hui à l’émergence d’une nouvelle clientèle asiatique.

LVI : Pourquoi les Chinois sont-ils intéressés par la France en général et Paris en particulier ?

TSV : La France offre de réels gages de sécurité économique et financière pour ces acheteurs. Beaucoup de grosses fortunes de Chine préfèrent placer leur argent dans les biens sûrs en Occident, compte tenu des incertitudes qui pèsent encore sur l’économie chinoise. Cela vaut également pour tous les pays incertains sur le plan politique, notamment en Amérique du Sud.

LVI : 70 % des acheteurs des biens de plus de cinq millions d’euros sont étrangers. Est-ce un fait nouveau ?

TSV : Précisons tout d’abord que le développement de ce type de transactions est assez récent. On le constate depuis 4-5 ans environ. Ensuite, une ville comme Paris a deux marchés de prestige. Le premier pour une clientèle locale, qui connaît le marché, qui va comparer un bien à ses équivalents dans l’arrondissement. Le second marché de prestige intéresse une clientèle internationale, qui de son côté compare la qualité d’un bien à ce qu’elle pourrait avoir au même prix à Londres ou New York.

LVI : Constatez-vous l’arrivée de la clientèle indienne ?

TSV : Elle arrive doucement. Nous comptons quelques grosses fortunes parmi notre clientèle, dont Lakshmi Mittal, le président-directeur général d’ArcelorMittal, qui investit en France depuis quelques temps.

Propos recueillis par Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/02/2010 à 20:13 par balisto

    Mittal vit à Londres par contre non ?

  • 0 Reco 17/02/2010 à 19:32 par oliver-twist

    Oui je suis d'accord mais le gars est pas mal. Il a créé sa boite il y a peine quinze ans et il est l'un des leaders sur son segment. Trop fort!

  • 1 Reco 17/02/2010 à 19:03 par thebk

    il a l'air assez content de lui, vous ne trouvez pas?

  • 0 Reco 17/02/2010 à 10:13 par Declan

    Le triangle d'or seulement ? Tous les arrondissements à 1 chiffre tu veux dire...

  • 0 Reco 17/02/2010 à 09:33 par chebi

    peur du péril jaune oleary ? :)

  • 1 Reco 17/02/2010 à 08:51 par oleary

    Dans 10 ans le triangle d'or appartiendra en grande partie en Chinois !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...