Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmardi 15 novembre 2011 à 17h10

"La crise commence à se ressentir dans l'immobilier de luxe"


Inès Fonteneau, responsable de l'agence Daniel Féau Conseil à Saint-Germain
Inès Fonteneau, responsable de l'agence Daniel Féau Conseil à Saint-Germain
Inès Fonteneau, responsable de l'agence Daniel Féau Conseil à Saint-Germain (©dr)

Inès Fonteneau, responsable de l’agence Daniel Féau Conseil Saint-Germain, spécialiste de l’immobilier de luxe dans le quartier Saint-Germain, décrit à LaVieImmo.com les dernières tendances de ce marché. Dans ce secteur qui subit traditionnellement peu les fluctuations économiques, « on tourne un peu au ralenti », confie la professionnelle.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte l’immobilier de luxe aujourd’hui ?

Inès de Fontenau : Les transactions portant sur des biens d’un montant supérieur à 30 000 euros par mètre carré tournent un peu au ralenti, mais on constate pourtant toujours autant de visites. On vit actuellement une période assez difficile à décrire, mais la crise se ressent aujourd’hui, même dans ce segment. Pourtant, notre réseau a signé un mois record en termes de prix de vente, avec 20 biens dont les tarifs ont dépassé les 16 000 euros par mètre carré ! La Rive gauche reste toutefois particulièrement plébiscitée des acquéreurs, concentrant 80 % des ventes d’immobilier de luxe.

La clientèle étrangère est-elle toujours aussi présente, et quel est son profil ?

Inès de Fontenau : La clientèle du Moyen-Orient, bien qu’affectionnant le luxe, est relativement peu présente à Saint-Germain. Elle se tourne davantage vers le Triangle d’or [délimitation des avenue Montaigne, George V et des Champs-Elysées, NDLR], et privilégie les hôtels particuliers. Des biens souvent à un prix supérieur à 40 millions d’euros. Les acquéreurs en provenance de pays émergeants, de Russie ou du Brésil sont quant à eux actifs. En revanche, la clientèle chinoise reste pour l’heure sporadique.

Un exemple de transaction remarquable effectuée récemment ?

Inès de Fontenau : Notre agence a vendu un bien de 230 mètres carrés, dans un très bel immeuble, pour 37 000 euros par mètre carré. L’appartement, particulièrement exceptionnel, était situé Quai Voltaire. Et, chose suffisamment rare pour être mentionnée, il a été acheté par un Français. En effet, ce sont habituellement les acheteurs étrangers qui sont le plus présents sur ce type de biens. Il y a deux ans, un Bulgare s’était porté acquéreur d’un bien au prix de 49 500 euros le mètre carré.

Et dans les biens encore en vente ?

Inès de Fontenau : Nous avons mis en vente un bien dont le prix dépasse les 50 000 euros par mètre carré. Il s’agit d’un appartement merveilleux, dont la vue exceptionnelle sur le Louvre, est à proprement parler partie intégrante de l’immeuble. Aux lignes très épurées, il est situé sur les quais, dans le 6ème arrondissement…

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...