Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmercredi 7 septembre 2011 à 19h29

"La réforme des plus-values va bloquer le marché immobilier"


Jean Perrin, président de l'UNPI
Jean Perrin, président de l'UNPI
Jean Perrin, président de l'UNPI (©dr)

Jean Perrin, président de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), réserve un accueil glacial au projet de réforme de la taxation des plus-values immobilières voté par l’Assemblée nationale. Alors que le texte doit encore passer devant le Sénat, il met en garde contre le « risque réel et durable de blocage du marché », et demande une modification en profondeur du projet.

(LaVieImmo.com) - L’UNPI avait vertement critiqué la première version de la réforme de la taxation des plus-values immobilières. Les amendements votés par l’Assemblée nationale vont-ils dans le bon sens ?

Jean Perrin : Sur le fond, ces amendements ne changent rien. Le système retenu est lourd, complexe, et il ne permettra pas d’exonération conséquente avant 25 ans de détention. Seuls les biens vendus après 30 ans ouvrent droit à une exonération totale… La plupart des ménages qui achètent une résidence secondaire ou se lancent dans une opération d’investissement locatif ont plus de 40 ans, voire 50 ans. Il leur faudra donc attendre d’avoir 80 ans revendre leur bien sans payer de taxe sur la plus-value ? En d’autres termes, avec Sarkozy, on est heureux quand on est mort !

Le report de l’entrée en vigueur de la réforme au 1er février est-elle une bonne chose ?

Jean Perrin : Si je vous dis que je m’apprête à vous couper la tête, vous ne serez pas particulièrement soulagé si je vous accorde un sursis de quelques jours… C’est pareil avec ce projet de réforme. Tout au plus, le report aidera quelques vendeurs déjà en cours de transaction, qui bénéficieront de l’exonération complète s’ils détiennent leur bien depuis plus de quinze ans. Peut-être qu’il incitera certains propriétaires à mettre leur bien sur le marché plus rapidement que prévu, mais rien ne permet d’affirmer qu’ils parviendront effectivement à signer l’acte de vente avant la date fatidique du 1er février. Les seuls qui risquent de profiter de ce report sont les propriétaires qui auront l’idée de céder leur bien à une SCI familiale créée pour l’occasion, et qui bénéficieront du système actuel d’exonération tout en remettant les compteurs à zéro pour ce qui est de la plus-value… Pas de quoi se féliciter de ce report de six mois.

En l’état, la réforme peut-elle avoir des répercussions en termes de prix de l’immobilier ?

Jean Perrin : Elle pourrait en avoir à court terme, si les vendeurs, soucieux de bénéficier de l’exonération, abaissent leurs prix de vente pour boucler leur transaction avant le 1er février prochain. A moyen terme en revanche, les seules répercussions que je vois sont en termes de transactions, avec un risque réel et durable de blocage du marché. Le gouvernement s’apprête à prendre 2 milliards d’euros par an aux 200 000 personnes qui vendent chaque année une résidence secondaire ou un bien locatif. Les propriétaires qui ne seront pas obligés de vendre vont avoir tout intérêt à conserver leur bien le plus longtemps possible… Sauf à attendre un gouvernement un peu plus compréhensif que l’actuel.

Un des arguments mis en avant au moment de la présentation du projet était pourtant de relancer l’offre immobilière…

Jean Perrin : C’est la méthode de la prime à la casse… Une mesure coup de poing, qui a momentanément soutenu les ventes de voitures, mais dont le retrait a eu des effets désastreux sur le secteur automobile. Le nombre de transactions immobilières montera peut-être dans les prochaines semaines, mais je vous donne rendez-vous le 2 février. Le constat promet d’être catastrophique !

Propos recueillis par François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 03/07/2012 à 14:19 par Propriétaire raisonnable

    Propriétaire, je crains réserver un accueil glacial à l'Unpi. Le prix de l'immobilier rapporté au revenu disponible par ménage a augmenté de 250% (!!!) depuis 2000 (Cf Jacques Friggit, économiste spécialiste du secteur immobilier français). Est ce que la logique du marché est satisfaisante dans ces conditions ? Cette situation est explosive ! Les nouvelles classes moyennes actives se font plumer par les anciens propriétaires en tant que locataires et par les banques et les agents immobiliers en tant que primo-accédant. La France est déjà un pays de rentiers (qui s'ignorent ) ! Que cela cesse ! L'immobilier va imploser s'il ne revient pas à sa fonction première : le logement et non pas l'investissement spéculatif !

  • 0 Reco 27/09/2011 à 11:38 par Gironimmo

    état escroc
    et des économies dans le budget c pour quand ?

  • 0 Reco 13/09/2011 à 11:16 par juju

    " il ne me restera pas grand chose"
    la belle blague !

  • 0 Reco 11/09/2011 à 12:31 par Badaboom

    "c est scandaleux!Ce sont toujours les classes moyennes qui paient! Et les grosses fortunes qui partent à l étranger?J ai une maison en province que je n arrive pas à vendre je paie ds impots depuis 4 années avec cette plu valu je vais perdre beaucoup d argent il ne me restera pas grand chose! le mieux c est de la baisser et de la vendre à perte pour éviter que l état se remplisse les poches!"

    Parfait! Vous vouliez la vendre, il fallait baisser votre prix.
    En province, les vendeurs sont encore complètement déconnecté des réalité, la bulle explose belle et bien dans de nombreux coin!

  • 0 Reco 11/09/2011 à 11:05 par Blandin

    Les technocrates du gouvernement qui feraient mieux de dépenser leur énergie à diminuer les dépenses de l'état plutôt que de chercher sans cesse des pigeons à plumer ont-ils pensé aux propriétaires qui ont gagé leur résidence secondaire pour obtenir un prêt relais afin de financer leur nouvelle résidence principale ?
    Obligées de vendre, certaines familles vont se retrouver dans une situation financière catastrophique.
    Les socialistes en ont rêvé, Sarkozy l'a fait !....

  • 0 Reco 11/09/2011 à 09:32 par nonoche

    c est scandaleux!Ce sont toujours les classes moyennes qui paient! Et les grosses fortunes qui partent à l étranger?J ai une maison en province que je n arrive pas à vendre je paie ds impots depuis 4 années avec cette plu valu je vais perdre beaucoup d argent il ne me restera pas grand chose! le mieux c est de la baisser et de la vendre à perte pour éviter que l état se remplisse les poches!

  • 0 Reco 10/09/2011 à 12:40 par ame12

    merci poil à gratter
    mon "coup de sang" je suis prête à manifester dans les rues pour faire changer d avis ce sinistre gouvernement
    après tout on fait des greves en france pour moins que ça
    car quand le marché immobilier sera bloqué déjà sinistre depuis 2008 tout le monde pleurera le gouvernement parceque le "fric escompté ne rentre pas", le peu de vendeurs se sera fait presser comme un citron, les investisseurs feront le gros dos en attendant des jours meilleurs, et les sans logements ou mal logés iront sous les ponts car plus rien à louer
    des taxes tjrs des taxes ils ne savent faire que ça dans notre pays, ils nous enterrent......

  • 1 Reco 10/09/2011 à 11:51 par Badaboom

    http://www.franceinter.fr /emission-le-79-bernard-a ccoyer-0

    "on connaît la bulle immobilière qui existe, il y a un énorme problème social et économique"

    Bernard Accoyer, Président de l'Assemblée nationale

  • 0 Reco 10/09/2011 à 10:13 par poilagratter

    défoulez vous bonnes gens, ça soulage...mais faut comprendre que nos chers gouvernants ont un besoin impératif de fric pour éviter que nos états tombent en faillite ....ils vont donc chercher le pognon là où il est c'est à dire dans la poche de ceux qui en ont....et ce n'est que le début......on a tous mangé notre pain blanc..ça va faire mal....

  • 1 Reco 10/09/2011 à 09:22 par Phiphi950

    Payer de l’impôt sur la plus values pourquoi pas encore faut il que le calcul de cette plus value ne soit pas fantaisiste. Or, dans les faits seul un abattement est pratiqué en fonction d’un délai de détention sans tenir compte de la valeur réelle d’acquisition. Mais si on y regarde de prêt, voici à mon sens comment devrait être calculé la plus value. 1) Tenir compte de l’inflation réelle qui n’est pas prise en compte dans ce calcul. Hors 100 000 € en 2001 correspond au minimum à 118 697 € au premier janvier 2011 car entre ces deux dates l’inflation a été de 18.7%. (Source : France inflation.com) où encore de l’indice du coût de la construction qui est passé de 1 125 en 2001 contre 1 554 en 2011 soit une progression de 38,13 % (source INSEE). Dans ce cas nos 100 000 € deviennent 138,013 €. C’est d’ailleurs cet indice que je retiendrai car si aujourd’hui je devais construire mon bien, c’est la somme que je devrais débourser. 2) Tenir compte des travaux. Le fait d’améliorer un bien n’est pas pris en compte dans l’appréciation de la plus value. Or l’argent que vous avez dépensé où l’énergie que vous avez déployée pour effectuer vous mêmes ces travaux ne constituent pas une plus value 3) Tenir compte des intérêts d'emprunt qui ne sont absolument pas pris en compte dans le coût de l’acquisition. En 2001 le taux moyen d’un prêt immobilier était selon les chiffres publiés par l’observatoire de Crédit Logement de 5,15 % à fin 2001, ce qui représente un coût sur 10 ans de 28. 160 €
    Donc payé de l’impôt sur la plus values pourquoi pas mais calculé sur valeur réelle corrigée et non sur le capital que vous avez engagé sans vous êtes enrichie pour autant. Enfin il n’y a pas de plus value si je réemploi le produit de la vente pour un achat immobilier, je ne fait que réinvestir le produit de ma vente sur un bien au coût actuel du marché et je ne dégage pas vraiment de plus value à l’occasion de cette opération. En revanche si je le dépense là il y a un véritable gain.

  • 1 Reco 09/09/2011 à 20:39 par Immo

    tout le monde doit contribuer au deficit, des prix immobiliers qui atteignent des niveaux insupportables pour les menages qui cherchent avant tout a se loger.
    pas d'argent perdu la dessus pour les prioritaires avec des hausses de quasi 200 % en ile de france en 10 ans.
    de qui se moque-t-on, !!!, taxer des plus values enormes, c'est juste normal et ca remettra peut-etre de l'ordre dans le marché immo.....

  • 1 Reco 09/09/2011 à 19:29 par Iroise

    J'ai 71 ans, je n'ai jamais voté à gauche (j'aurai pû voter Delors ...) J'étais dubitative depuis quelques mois, mais maintenant je sais pour qui je ne voterai pas. Notamment pour Mr Sarkozy qui a accepté pour le budget 2012, les propositions de son premier ministre Mr. Fillon .
    Aucun courage politique avant les élections, pourtant des mesures drastiques s'imposent.
    Ironie du sort, j'ai récemment entendu que Mr. Sarkozy avait confié à un journaliste , avant son élection, qu'il prendrait de telles mesures d'égalités fiscales et sociales qu'il se ferait détesté pendant son premier mandat de telle sorte qu'il ne pourrait briguer un 2ème !... Rien, n'est perdu, il n'est pas encore candidat !...
    Je ne comprends pas le dérisoire des mesures qui rapportent peanut : Risibles sont les pourcentages d'augmentation des taxes sur les hôtels de luxe et sur les revenus "à partir" de 500 000€... Inutiles couteux et injustes les maintiens de la baisse de TVA réduite dans la restauration, et la défiscalisation des heures supplémentaires...
    Et surtout je n'accepte pas les taxes sur les mutuelles alors que de plus en plus de citoyens défavorisés n'ont pas les les moyens de se soigner, ni sur la plus-value de modestes biens immobiliers (il faudra attendre d'avoir en moyenne 80 ans pour les vendre !..) acquis par de petits/moyens épargnants pour améliorer leur retraite et éventuellement les aider à financer une maison du même nom quand çà deviendra nécessaire. Tous les propriétaires de résidences secondaires ou locatives ne possèdent pas de résidences luxueuses. Je crois qu'à minima l'Assemblée Nationale aurait pû plafonner la taxation de ces plus-values immobilières, au moins décider que soit appliqué, avant taxation, l'indice d'augmentation du coût de la construction.
    J'espère que le Sénat amendera ces projets de loi.
    Non, décidement, je ne voterai plus pour Mr. Sarkozy.

  • 0 Reco 09/09/2011 à 13:58 par antoine

    lapolisse, vends maintenant quand les prix sont forts, ou attends et paie la taxe! Choisis mec..:)

  • 0 Reco 09/09/2011 à 12:39 par Lapoliss

    alors elle ne va vraiment être utile à personne cette réforme ;)

  • 0 Reco 09/09/2011 à 12:38 par Lapoliss

    En effet !
    "l’amendement propose que « l’application des nouvelles dispositions soit [maintenue] au 25 août 2011 pour les apports d’immeubles ou de droits sociaux à des SCI familiales »."

    http://www.lavieimmo.com/ fiscalite-immobiliere/plu s-values-bercy-amende-en- profondeur-sa-reforme-127 67.html

  • 0 Reco 09/09/2011 à 11:13 par erka

    je crois que la date du 1er fevrier ne s'applique pas, contrairement aux conseils donnés dans l'article de Jean Perrin, aux SCI famillilales!!!

  • 1 Reco 08/09/2011 à 23:14 par Melimarre

    Je crois que je suis archi nul dans mes prévisions ou simplement pas de chance. Lors du décès de ma mère, j'ai eu droit à la modification des plus values immobilières de Mitterand qui passaient à 22 ans à l'époque. On partait de la donation avant le dècès de mon père qui datait de 5 ans, donc on a payé sur les 17 ans restants. Pas le choix, car à l'époque l'abattement était que sur 300.000 Francs. Ensuite en temps que cadre moyen "moins", on a décidé de s'endetter sur du locatif pour 15 ans, pour vendre le bien et subvenir aux études des enfants, le reste étant prévu de leur donner comme apport pour donner un coup de pouce sur leur futur achat immobilier quand ils seraient casés.... On rigole à fond avec les lois portant les plus values immobilières passant à l'exonération à 30 ans!!! On a presque fini les 15 ans de crédits, les enfants rentrent en études supérieures (si vous n'avez pas idée du budget, je vous laisse le découvrir un jour). Résumé, on va leur payer leurs études, mais on ne pourra pas leur faire un budget pour eux-mêmes. Mais de quoi on se plaint, on n'est sûrement des nantis pour beaucoup, on voulait simplement s'endetter pour nos enfants et essayer de leur offrir un avenir!!! Et pour ceux qui pensent que l'on s'enrichit en payant un crédit pendant 15 ans pour faire du locatif, ayez les bons chiffres, car ce n'est pas le cas....

  • 1 Reco 08/09/2011 à 20:25 par Badaboom

    "Dans un autre article concernant le 13 ème arrondissement de Paris, les agences immo parlent de 80%des ventes qui se font sans passer par le crédit."

    Et oui, un marché d'investisseurs qui excluent les primo. Et ils sont dans quel état nos winners investisseurs en ce moment?

    Effondrement de la demande, juste une évidence.

    Mouhahahahahaha

  • 1 Reco 08/09/2011 à 20:23 par Mouhahaha

    Les multi-proprios on bien raison d'attendre pour vendre: il suffit d'attendre quelques années que les prix baissent pour annuler la PV et payer moins de taxes ))

  • 0 Reco 08/09/2011 à 19:04 par midève

    Dans un autre article concernant le 13 ème arrondissement de Paris, les agences immo parlent de 80%des ventes qui se font sans passer par le crédit. A mon avis, il ne s'agit pas de bulle mais de réorientation de capital. Et quoique vous en disiez ici, l'immo est un placement bien moins risqué que les autres.
    D'ailleurs nous verrons que l'Etat en mal de finance (moins de vente= moins d'acheteurs=moins de droit de mutation) sera bien obligé de revoir en plus dur la taxation de l'assurance-vie et des PEA.

  • 0 Reco 08/09/2011 à 18:50 par Badaboom

    "MisterHadley, ok ils retirent leurs bien,,,, Et pour quoi faire exactement? :))"

    Ben ils vont le mettre en location au lieu de le laisser vaccant comme avant (2 millions de logements vaccants en France quand même).

  • 0 Reco 08/09/2011 à 18:48 par Badaboom

    "Arrêtons de parler de spéculation quand on investit dans un bien locatif. Il ne s'agit que de se constituer un capital afin de combler un peu la baisse importante de nos revenus à la retraite.
    "

    Des prix multipliés par 2.5 alors que les salaires n'ont progessaient que de 30% pendant la même période. Oui, arrêtons de parler de spéculation, parlons plutôt de bulle immobilière qui ruine les jeunes générations et la croissance française..

  • 0 Reco 08/09/2011 à 18:45 par Badaboom

    "Nous en reparlerons dans deux ans, au maximum quatre qu'en le gouvernement quel qu'il soit verra combien cette loi à bloquer durablement le marché.
    "
    C'est la bulle immobilière qui aura bloquer le marché. Marché sur la pente descendante depuis plusieurs mois déjà comme on peut le voir dans toutes les publications. Mais, les lobbies diront le contraire, bien entendu...

  • 0 Reco 08/09/2011 à 18:22 par midève

    Le chapitre va bientôt être clos car le Sénat vient de voter sans amendement la loi.
    Nous en reparlerons dans deux ans, au maximum quatre qu'en le gouvernement quel qu'il soit verra combien cette loi à bloquer durablement le marché.
    Il ne vous reste donc qu'à profiter des quelques opportunités qui ne vont pas tarder d'arriver en négociant très fort les prix auprès de vendeurs peureux (mais attention, pas moins que la plus-value qu'ils paieraient) .
    Pour moi qui n'est pas hélas en ce moment de liquidité, je vais faire le gros dos. De toute façon, je n'ai absolument pas confiance dans les autres produits d'épargnes qui, lorsque le gouvernement cherchera de l'argent (moins de vente après le mois de février donc moins de droit de mutation, donc encore moins d'argent) va taxer les autres revenus du capital. Encore faudra-t-il que la bourse ne se soit pas effondrée!

  • 0 Reco 08/09/2011 à 18:15 par Sylvain

    J'approuve Midève!

  • 0 Reco 08/09/2011 à 17:48 par midève

    Totalement d'accord avec vous Sylvain. Reste tout de même le problème de trouver de l'argent pour ne pas perdre notre triple A.
    Il y aurait un début de solution tout de même en demandant à nos élus de diviser par 2 leurs émoluments pour 2012, Ce serait montrer l'exemple, ne trouvez-vous pas?
    Moi, à ce moment là je serai d'accord de faire des efforts. Pas vous?

  • 1 Reco 08/09/2011 à 17:24 par Sylvain

    Alors que l'état souhaitait gagner beaucoup d'argent, c'est le contraire qui va se passer! En témoigne la réaction de Coca C. qui supprime ses investissements de 17 millions .Messieurs les politiques, ce n'est pas en surtaxant au maximum que les choses vont s'améliorer...Il y a du mal de fait!!!!!!

  • 0 Reco 08/09/2011 à 17:16 par Sylvain

    Il me semble que lorsqu'on parle de compromis annulés, il doit s'agir de "rendez vous compromis annulés", donc pas de pénalités.
    Suite à la nouvelle annonce de repousser légèrement le délai, ces rendez vous pourront normalement être replani fiés. Certains propriétaires échaudés, voire énervés par l'attitude irresponsable de notre gouvernement ont néanmoins décidés d'arrêter de mettre en vente leur bien. Vu la panique crée par nos dirigeants, je doute qu'il y ait pléthore de ventes ces deux prochains mois!

  • 1 Reco 08/09/2011 à 15:32 par b2iret8te

    @scybabyss: à moins que je n'ai rien compris: les patrons de Pme qui partent à la retraite sont exonérés de plus-value. Alors pourquoi pas les investisseurs bailleurs. Ce serait une bonne idée non?

  • 0 Reco 08/09/2011 à 15:12 par midève

    Arrêtons de parler de spéculation quand on investit dans un bien locatif. Il ne s'agit que de se constituer un capital afin de combler un peu la baisse importante de nos revenus à la retraite.
    Je suis assez d'accord avec scubabyss en ce qui concerne le parallèle bailleur entreprise. D'ailleurs pour le moment l'état aussi en ce qui concerne les locations meublées.

  • 0 Reco 08/09/2011 à 14:46 par fran

    vais changer de métier !!!!!!!!

  • 0 Reco 08/09/2011 à 14:18 par MisterHadley

    Un certain François H, député de gauche, a voté pour ce plan de rigueur, alors...

    :D

    Dans le parisien, dans les commentaires de l'article relatant les faits, quelqu'un a eu la même pensée que j'ai eu immédiatement en apprenant cette info :

    Si cela avait été le fameux "bouton rouge"...

    Un gars "normal", qui disait...

    :D

  • 1 Reco 08/09/2011 à 14:11 par Scubabyss

    La spéculation immobiliaire est une spéculation comme une autre. Il me paraît normal que le bénéfice retiré de la vente d'un bien immobilier soit taxé et pourtant je suis propriétaire de ma résidence principale et d'un bien locatif.
    Cela dit, il conviendrait de prendre en compte les frais de rénovation, d'entretien et de mise aux normes dans le coût ainsi que les indices de coût de la construction et les intérêts d'emprunts.
    Le grand public s'offusque des bénéfices fait en achetant et revendant des actions et considère normal de taxer ces bénéfices. Pourquoi un appartement en région parisienne ou en PACA qui voient une inflation galopante de leur valeur largement au delà du coût de la construction ne serait pas taxée à la revente, y compris pour une résidence principale. Ce bénéfice est un revenu tout autant que celui résultant de la vent d'actions.
    Quant au bien locatif, il s'apparente à une entreprise, qu'il soit taxé de la même manière que celle appliquée sur la revente d'une entreprise.

  • 1 Reco 08/09/2011 à 13:14 par nimportequoi

    Il faut espérer que les sénateurs seront moins cons que les députés. Ils viennent de voter une loi rétroactive sur 25 ans, du jamais vu !

  • 0 Reco 08/09/2011 à 12:28 par antoine

    cest bien d'avoir un terrain en friche, mais pour y faire quoi? Pisser?

  • 0 Reco 08/09/2011 à 12:27 par antoine

    MisterHadley, ok ils retirent leurs bien,,,, Et pour quoi faire exactement? :))

  • 1 Reco 08/09/2011 à 12:26 par Jean-Lou

    pour preuve, si je pouvais me debarrasser d'unpetit immeuble ancien dans une ville de province, j'investirais dans un petit appart au centre de Tours, tout neuf à fort loyé sans esperer faire de plus value, mais sans travaux, sans entretien et sans faire du social. ça va faire baisser la flambée en centre ville?

  • 0 Reco 08/09/2011 à 12:25 par newlookimmo

    concernat mon activité de base, acheter des terrains à bâtir pour monter vefa et lotissement, je viens de perdre deux acquisitions à cause de cela......j'espère ne pas perdre mon emploi......merci

  • 1 Reco 08/09/2011 à 12:19 par Jean-Lou

    Lagarde au FMI s'inquiète de la bulle immobilière en france. Qu'a telle fait depuis 4 ans? Cette taxe n'arrangera rien et tout le monde le sait. Je fais l'hypothèse que la taxe va augmenter les disparités, à la hausse ou la demande est forte pour compenser, à la baisse ou la demande est faible faute de rentabilité. ça ne va pas décourager la spéculation en période de crise boursière, mais ça va décourager les petits épargnants à investir dans une rénovation locative. Il faudrait faire exactement l'inverse.

  • 3 Reco 08/09/2011 à 12:15 par schwattels

    on voit vite ceux qui ne se sont jamais lancé dans un achat immobilier et qui parlent de plus values honteusement non-imposé après 30 ans...

    le bien que tu achètes 100.000€ à crédit sur 25 ans, ben tu payes :
    8.000€ à l'état pour les frais de notaires, mais ça l'état ne le prend pas en compte,
    100.000€ d'intérêt à ta banque (dont 20% de TVA), mais ça l'état ne le compte pas,
    entre 5.000€ à 10.000€ à l'agence (dont 20% de TVA), pas pris en compte non plus,
    l'assurance obligatoire, le syndic, l'imposition des loyers et la taxe foncière,
    les travaux d'entretien pour que ton appart ne devienne pas une ruine...

    au bas mot, quand t'achète un bien à 100.000€, sur 25 ans t'en paye encore 200.000€ dont la moitié va aux impôts... alors le mythe du bailleur parasite, ça commence à bien faire... certes il n'est pas philanthrope, mais sans lui il aurait beaucoup de personne au RSA qui dormiraient sous les ponts...

    Si c'est si simple de s'enrichir, va voir ta banque et fait pareil !

  • 3 Reco 08/09/2011 à 12:07 par poilagratter

    ça fait du bien ce coup de sang d'ame 12......en effet, ce forum concentre de plus en plus de jaloux et d'aigris qui mettent dans le même panier les gros investisseurs qui spéculent sur l'immobilier comme d'autres à la bourse et la gande majorité de français dits "moyens" qui ont trimé pour se constituer un petit patrimoine familial qui leur paiera leur retraite ou sera transmis à leurs enfants qui risquent d'en avoir bien besoin vu l'avenir pas très rose qui se prépare pour eux......

  • 3 Reco 08/09/2011 à 12:01 par ame 12

    tous les propriétaires sont pas riches!!! j'ai démarrer de rien, travailler dur pour économiser sous par sous, j'ai acheter 1 maison inhabitable, travailler tous mes moments libres, je me suis privée pour restaurer et je précise que mon salaire est inférieur et depuis des années inférieur au smic et 1 enfant à élèver donc pas d alloc hein! et aujourd'hui des abrutis profiteurs du gouvernement (qui dépensent notre argent sans compter pour leurs profits....) voudraient prendre le fruit d 'un travail archarné, l'héritage de mon fils qui évitait qu'il soit un cas social vu le taux de chômage!
    alors arrêtez vos conneries les non proprios, vos médisances de jaloux, vous n' avez qu'à vous achetez de l 'huile de coude et faire ce que j'ai fait comme bcq d 'autres COURAGEUX! pendant que vous restez votre séant ds le canapé à regarder des conneries à la télé et après vous parlerez!!! petite précision ma résidence secondaire est loin d'être un palace! juste une petite maison de village sans jardin ni garage et ici dans l' aveyron l'immobilier n'est pas cher alors pas de quoi crier fortune!! ne mélangez pas tout qu'on taxent les trés gros proprio ok pas le le français moyen qui se bat pour s 'en sortir et sans profiter des systèmes sociaux en plus!! à bon entendeur bonne journée

  • 1 Reco 08/09/2011 à 11:56 par poilagratter

    @MisterH..... annuler un compromis de vente ça coûte 10% du prix de pénalité au vendeur du fait de la clause pénale qui figure dans tout compromis normalement constitué.....en plus tout ce qui sera vendu avant février prochain échappe encore à la nouvelle ponction de l'état .....je ne vois pas trop l'intérêt donc d'annuler aujourd'hui des compromis de vente déjà signés!

  • 0 Reco 08/09/2011 à 11:47 par antoine

    parce que tu crois qu'a 15 ans on peut acheter? :))

  • 0 Reco 08/09/2011 à 11:35 par Mouahahahha

    "Il y avait possibilité d'investir, il y a encore dix ans. Alors pourquoi ne pas l'avoir fait? c'est trop tard pour venir pleurer ..."

    C'est toi qui pleure parce que tes plus-values seront taxées. Et ce n'est que le début...

  • 0 Reco 08/09/2011 à 10:52 par Jean-Lou

    Il faut souvent faire une croix sur son HLM ou son APL pour devenir proprio. Tous mes locataires sont en loyés convientionnés ou touchent au moins 50% d'APL et en province les loyers sont déjà bas. C'est un choix de vie. Mon père chef d'entreprise a payé au prix fort ses cotisations retraites sans jamais capitaliser sur l'immobilier. Il est mort à 65 ans sans rien laisser derrière lui. Il y avait possibilité d'investir, il y a encore dix ans. Alors pourquoi ne pas l'avoir fait? c'est trop tard pour venir pleurer ...

  • 2 Reco 08/09/2011 à 10:36 par tomitoma

    a maouhaha: 1er acheté à 21, deuxieme 25 et 3ème 29, donc récemment quoi, je vois pas le rapport!?? C'est faisable... Quand à l'i phone qu'à priori tu détiens, c'est pas le principe de la tva que je mets en avant, mais le fait qu'on ne peut pas tout avoir, la panoplie de Kéke et les investissements qui vont bien, faut choisir son camp, mais en aucun ce permettre de juger ceux qui ont choisis le leur, libre à toi d'investir.

  • 3 Reco 08/09/2011 à 10:12 par Mouahahahha

    "J'ai 30 piges, 2 apparts en loc et une rp, tous financés par emprunt, premier acheté à 21ans, "

    C'est bon, je me suis arrêté là.....

    T'aurais 21 ans aujourd'hui, tu l'aurais dans le cul.

  • 2 Reco 08/09/2011 à 10:11 par Jean-Lou

    Aprés "c'est dans l'air" d'hier, je crois qu'il est temps de vider les comptes d'assurance vie. Les mesures qui visaient à rassurer les marchés sont pathétiques, les marchés savent bien que flinguer l'immobilier, ça ne rapportera pas d'argent, ça va couter trés cher, très rapidement. L'immobilier va rentrer dans sa coquille et attendre la fin de l'orage en laissant les entreprises sur le carreaux.

  • 0 Reco 08/09/2011 à 10:10 par Mouahahahha

    Les proprio d'I-phone payent 19.6% de TVA, aucun problème.

    Pas comparable avec les parasites qui se font d'énormes plus-values sur le dos des jeunes générations et ne veulent pas payer 1 centime d'impôt.

  • 1 Reco 08/09/2011 à 10:05 par tomitoma

    (suite) au lieu de critiquer sans savoir...
    Je crache pas sur les proprios d'I phone, si je suis jaloux, bah je vais m'en payer un :) Si j'en ai rien à carrer, j'en parle pas

  • 0 Reco 08/09/2011 à 10:05 par shosta

    Rien à faire des investisseurs de 50 ans. Ce sont déjà eux qui possèdent tout le fric.
    Ce n'est pas normal de faire la culbute sur un achat immobilier et de ne pas être taxé, alors que ceux qui bossent le sont beaucoup trop...

  • 3 Reco 08/09/2011 à 10:03 par tomitoma

    A antoine locavi and co, il est encore possible aux jeunes d'acheter, mais effectivement, il n'est pas possible d'être le bon soldat de la socièté de consommation actuelle et investisseur immo. J'ai 30 piges, 2 apparts en loc et une rp, tous financés par emprunt, premier acheté à 21ans, sans aucune aide exterieur, par contre j'ai plus souvent eu 2 boulots en même temps qu'un seul, pas d'I phone ou autres conneries qui valent une blinde et ne servent aux final à rien de plus qu'un autre qui vaut rien, j'claque pas 200€ par week-end en boite, train de vie modeste quoi.... Mais bon, libre à chacun de faire ce qui lui chante, profiter un max au jour le jour ou épargner dans l'espoir d'un avenir meilleur. Alors penser qu'ont peut faire des plus values sans rien foutre, bah faites le

  • 1 Reco 08/09/2011 à 10:00 par Mouahahahha

    Les "tauliers" ou plutôt les parasites improductifs de ce pays, se feront de plus en plus défoncer. Qu'ils gardent leur taudis au lieu de refiler la patate chaude

    Mouahahhaha

  • 0 Reco 08/09/2011 à 08:35 par MisterHadley

    Dans le parisien, un article d'hier soir annonce déjà les mandats retirés et les compromis de ventes annulés chez différents réseaux d'agences...

    Le retrait de leurs biens par les toliers commencent donc...

    ;)

  • 0 Reco 08/09/2011 à 07:15 par antoine

    UFFA, le marche est DEJA BLOQUE! Marasme economique, d'une, attentisme des acheteurs (car les prix baissent) et exclusion des primo accedants du marche actuel.

  • 1 Reco 08/09/2011 à 07:13 par antoine

    Il faut qu'ils comprennent que les prix du marche sont au desssus des moyens des gens.. Ils proprios ne veiulent pas brader leur maison. Pour eux "Brader", cest vendre en dessous des estimations des agences.

    Hors cellles ci ont ete surevaluee!!! donc les proprios ne braderaient en rien sils baissent! De plus, ils gardent une plus value enorme.

  • 2 Reco 08/09/2011 à 07:12 par antoine

    UFFA2, l'explosion des prix est la faute des agences, qui ont anticipe une hausse encore plus forte, suite aux achats massifs de fin 2010 des investisseurs. l afute eest double: investisseurs et agences...

    Les proprietaires particuliers, en voyant ces prix, ont suivi le mouvement, certains allant meme au dela... Ert voila la course infernmal aux prix... sauf que les acheteurs particuleirs eux, ne suivent plus... Les prix en un an ont explose de 20%, le salaire na pas vraiment suivi.....

    il serait grand temps que les proprios redescendent sur terre: si leur bien ne se vend pas, cest qu'il est TROP CHER, tout simplement.

  • 1 Reco 08/09/2011 à 06:59 par UFFA92

    A en croire M. PERRIN, ce sont les propriétaires de résidences secondaires et les investisseurs qui font la pluie et le beau temps pour le marché de l'immobilier. Que pense de celà la moitié des français qui ne sont pas propriétaires de leurs résidences principales ? Le secteur a largement bénéficié des divers dispositifs (Scellier, Robien, etc.)qui ont eu pour conséquence une augmentation démentielle des prix sans réelle valeur ajoutée sur la qualité des biens. Dans ces conditions devoir payer un impôt sur un enrichissement artificiel ne peut pas être considéré comme anormal, surtout que la conséquence est l'impossibilité pour les primos-accédant d'acheter sans s'endetter pour de nombreuses années en se privant sur les autres postes de dépense (loisirs, vacances, nourriture, etc.). Si les prix contiinuent d'augmenter, comme le souhaite M. PERRIN, il est évident que le blocage du marché aurait lieu du simple fait que les acheteurs ne peuvent plus suivre.

  • 0 Reco 07/09/2011 à 23:15 par antoine

    "Jean Perrin : Elle pourrait en avoir à court terme, si les vendeurs, soucieux de bénéficier de l’exonération, abaissent leurs prix de vente pour boucler leur transaction avant le 1er février prochain. "

    :))) il l'admet tout de meme...:)))

  • 0 Reco 07/09/2011 à 23:14 par antoine

    chers journalistes, pourquoi interviwez toujours les memes, qui repetent toujours la mEme chose?

    fAUT QUE VOUS COMPRENIEZ UN TRUC CHERS PROPRIOS: les acheteurs ne peuvent plus acheter! cest tout!

    vous aurez beau faire autantde pub que vous voulez, on ne peut plus cest tout! ca na rien de speychologique.... cest purement mathematique.

  • 0 Reco 07/09/2011 à 23:12 par antoine

    demandez a votre boucher d'ils serait bon devenir vegetarien..:))

  • 1 Reco 07/09/2011 à 23:05 par Locavie

    Vendez-moi votre barraque au prix d'il y a 10 ans simplement augmentés de l'inflation, vous ne serez pas emmerdé pour payer vos plus-values indécentes.

  • 3 Reco 07/09/2011 à 22:22 par guénolé

    "avec Sarkozy, on est heureux quand on est mort !"
    c'est une phrase culte.....

  • 1 Reco 07/09/2011 à 20:40 par Locavie

    Arrêtons...ces privilégiés vont faire 120k€ de plus valus de manière automatique sur une résidence SECONDAIRE en 15ans, ils sont tout sauf à plaindre. Les 30k€ de taxes sont parfaitement normal, c'est un minimum.... pensons plutôt aux primo-accédants, aux jeunes qui eux n'auront jamais l'argent de débourser ces 240k€ pour la maison en questions. Il faut que le marché se bloque, il faut que cette bulle dégonfle taxons les plus valus des résidences secondaires oui! Et arrêtons de pleurer sur les multi proprio baby boomer qui se sont enrichies comme jamais de l’augmentation de l'immobilier pendant que maintenant les jeunes galèrent pour se loger...

    Qu'ils arrêtent de pleurnicher! La flambée des prix depuis que la droite est là a ruiné l'état avec les cadeaux fiscaux (De Robien, Scellier, déduction intérêts d'emprunt, PTZ etc.) leur a assuré leur retraite, à eux, contrairement à nous!

  • 0 Reco 07/09/2011 à 20:14 par Mouhahaha

    Raréfaction de l'offre? Faudra voir la gueule de la demande aussi

    Et sinon, tous les vieux vont attendre 80 piges pour vendre. J'y crois pas.

    Mouhahahahaha

  • 0 Reco 07/09/2011 à 20:13 par Mouhahaha

    Ce lobbyiste de pauvres gens défavorisés ne dit rien quand l'Etat gaspille des milliards d'aides pour soutenir le marché immobilier et créer une bulle immobilière insoutenable pour les jeunes générations. Ces aides qui finissent dans la poches des vendeurs, ils peuvent au moins rendre une partie des immenses plus-values réalisées en ne foutant rien. Quand on pense au nombre de taudis jamais rénovés à Paris, c'est le minimum!

  • 2 Reco 07/09/2011 à 20:11 par MisterHadley

    Mais pas les prix, justement.

    Et avec cette "nouvelle" taxe, ce sera le même phénomène, raréfaction de l'offre pour éviter de se faire racketer, et donc, de fait, augmentation des prix, puisque les toliers vont différer au maximum la mise sur le marché de leurs biens...

    La seule différence avec 2008-2009, c'est que là, ils vont le faire en sachant donc à l'avance quand ils remettront leurs biens sur le marché, c'est à dire dans longtemps, tant qu'ils n'auront pas atteints le taux d'exonération qu'ils auront donc choisi d'avoir pour vendre ensuite...

    Moralité, pas de thunes par milliards dans les caisses publiques...

    Raréfaction de l'offre...

    Et qui va en être ainsi pénalisé in fine..? Les primo accedants, et les classes "moyennes"...

    Donc, une mesure qui est déjà un échec avant même d'être en vigueur.

    Message édité 07/09/2011 à 20:12

  • 0 Reco 07/09/2011 à 19:58 par Trichet

    Le marché n'avait pas besoin de ça pour se bloquer, le printemps a vu le nombre de transactions fortement diminué.

    Comme en 2008, la crise a été mise sur le dos de la crise financière alors que le nombre de transactions s'était effondré bien avant.

  • 1 Reco 07/09/2011 à 19:52 par MisterHadley

    Blocage, oui, c'est sur...

    Mais donc aussi, plus values...

    Si l'objectif "non avoué" était donc en fait de créer ce phénomène certain de raréfaction de l'offre, afin de faire ainsi artificiellement monter les prix, pour ensuite, espérer au "petit bonheur la chance" que pas mal de propriétaires seraient, pour x raisons, obligés de ne pas attendre les 30 ans fatidiques pour vendre, et ainsi, après avoir gonflé les prix artificiellement avec cette "nouvelle" taxe, remplir les caisses, c'est stupide en plus d'être totalement aléatoire...

    Il y aura toujours un moyen d'moyenner, et les thunes par milliards escomptés ne seront pas, elles, au rendez vous pour remplir les caisses...

    Entre temps, la situation ne se sera biensur pas améliorée pour un sou, et les toliers n'oublieront pas, eux...

    Il sera alors impossible de leur demander quoi que ce soit ensuite, ni encore moins tenter de leur imposer par la contrainte, ce serait l'affrontement assuré...

    Message édité 07/09/2011 à 19:53

  • 0 Reco 07/09/2011 à 19:44 par chebi

    J'aime beaucoup "Si je vous dis que je m’apprête à vous couper la tête, vous ne serez pas particulièrement soulagé si je vous accorde un sursis de quelques jours…"

  • 0 Reco 07/09/2011 à 19:43 par midève

    Bravo monsieur Perrin! Vos dires sont tout à fait représentatifs de ce que je pense.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...