Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 26 mars 2010 à 09h10

"La technologie photovoltaïque doit encore évoluer"


Jean-Yves Colas
Jean-Yves Colas
Jean-Yves Colas (©dr)

Jean-Yves Colas, directeur études et recherche de l’association Qualitel, qui a pour objectif de promouvoir la qualité de l’habitat, analyse pour LaVieImmo.com l’état du marché photovoltaïque français dédié aux particuliers.

(LaVieImmo.com) - Le photovoltaïque est-il aujourd’hui une technologie mature ?

Jean-Yves Colas : Non. Le photovoltaïque n’est à l’heure actuel mature ni en termes de marché, ni en termes de technologie. Jusqu’à aujourd’hui, le marché a été soutenu par des tarifications avantageuses d’EDF, mais les nouveaux tarifs mis en place risquent de fortement refroidir les ardeurs des particuliers. Rappelons aussi que les rendements demeurent encore limités, à hauteur de 15 % dans le meilleur des cas. Tout cela doit être amélioré.

Combien de temps faut-il pour rentabiliser une installation photovoltaïque ?

Jean-Yves Colas : Actuellement, le temps d’un retour sur investissement est compris entre 10 et 15 ans. Mais ce que les gens doivent avoir à l’esprit, c’est que la durée de vie de panneaux photovoltaïques est d’une vingtaine d’années et que cette technologie nécessite d’importants coûts d’entretien. Toute personne intéressée devrait par conséquent réaliser une étude globale de la durée de vie des équipements qu’il compte faire installer, tout en sachant que le niveau de tarification de rachat par EDF est variable.

La fiabilité de certaines installations peut-elle être mise en cause ?

Jean-Yves Colas : Des cas d’installations mal faites ont en effet été constatés et il y a eu quelques sinistres. La majorité était dû à des installations électriques ne respectant pas les normes en vigueur, notamment en raison de manque de raccordement à la terre. Il est clair que quelques opportunistes se sont rués sur le marché, qui a des airs d’Eldorado depuis les années 2007-2008. La technologie photovoltaïque réunit de nombreux métiers, entre l’étude préparatoire, l’étanchéité, la couverture, l’électricité ou l’ondulation électronique de puissance. Il y a également eu des soucis concernant des installations ne permettant pas un bon accès pour assurer l’entretien.

Un particulier a donc intérêt à patienter afin de voir la technologie évoluer avant de s'équiper ?

Jean-Yves Colas : C’est ce que je ferais personnellement. Le photovoltaïque n’est pas en soit une technologie nouvelle, mais son engouement dans l’Hexagone date de 3 ou 4 ans. Or des questions restent à résoudre, sur le droit à l’accès solaire, sur les notions d’accès à la lumière naturelle... Que se passera t-il pour les particuliers qui auront installé des panneaux sur leur toit et qui verront un bâtiment de trois étages s’élever devant chez eux quelques années plus tard ?

Le photovoltaïque demeure malgré tout une technologie d’avenir ?

Jean-Yves Colas : Bien sûr ! Il s’agit d’un procédé attrayant, écologique, et très fiable puisqu’une bonne installation ne peut pas connaître de panne, contrairement au solaire thermique, qui nécessite des installations plus complexes. L’engouement pourrait ralentir en 2010 en raison des nouveaux tarifs d’achat par EDF, mais les demandes continueront de croître par la suite.

Certaines voix se sont élevées pour dire que la fabrication de panneaux de silicium n’est pas très écologique...

Jean-Yves Colas : C’est une vérité. On parle du photovoltaïque comme d’une technologie renouvelable mais il faut garder à l’esprit l’impact environnemental de la fabrication en amont. Le silice se trouve partout, mais la fabrication demande beaucoup d’énergie, et a par conséquent un fort impact en CO2. Sans compter qu'à l’heure actuelle, de nombreux panneaux installés en France sont fabriqués à l’étranger, et que leur transport a aussi un impact.

Propos recueillis par Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 12/06/2010 à 10:40 par marc19

    Le photovoltaique sera "mature" l'orsque l'on pourra s'affranchir d' EDF et c'est pas demain la veille !!!!!!!!!!

  • 0 Reco 15/04/2010 à 15:00 par sc83

    son analyse est tres loin de la realité
    beaucoup trop d elements infondés
    que des rumeurs
    le concept fonctionne depuis plus de 20 ans
    c est pour moi la meilleure reponse

  • 0 Reco 26/03/2010 à 20:22 par nawak

    Monsieur Colas est un détracteur, pas un chercheur...
    Si il a réellement formulé ces idées, c'est en plus un ignorant.

    Une idée intéressante cependant: le droit au soleil.
    Car il y a déjà des précédents

  • 0 Reco 26/03/2010 à 12:40 par Davia38

    Bonjour, le meilleur rendement actuel pour les panneaux est a 19,3 %... et non pas 15.
    Cependant, les plus répandus et plus accessibles sont entre 15 et 17%.
    le tarif Edf est effectivement variable, car lié au coût de la vie... Et en matière d'entretien, pas de soucis pour les panneaux, mais prévoir de remplacer l'onduleur à mi durée d'exploitation de la centrale...

  • 0 Reco 26/03/2010 à 11:22 par GPPEP

    Le forum http://forum-photovoltaiq ue.fr est également une mine d'informations.

  • 0 Reco 26/03/2010 à 11:21 par GPPEP

    Difficile de répondre en 390 car. à ces erreurs : "importants coûts d’entretien" : Faux (il dit même que la technologie est fiable). Technologie nouvelle : Faux, le PV est dans plusieurs pays depuis bien longtemps. 20 ans de durée de vie : Faux, c'est plutôt 30 ans. Fort impact CO2 : Faux
    Un grand nombre de ces réponses se trouvent sur le site http://photovoltaique.inf o
    http://gppep.org


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...