Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 5 octobre 2009 à 17h54

"Le home staging va devenir indispensable à la transaction immobilière"


(LaVieImmo.com) - Le home staging, ou relooking immobilier, reste méconnu en France. Karine Bourgeois, ancien agent immobilier et fondatrice de la société KB Consulting, revient pour Lavieimmo.com sur les grandes lignes de ce « procédé spécifique de mise en valeur de la propriété » venu d’Amérique du Nord.

Lavieimmo.com : Peut-on dire que la crise est favorable au home-staging ?

Karine Bourgeois : La technique du home staging n’est pas nouvelle - même en France, où de nombreuses agences immobilières l’utilisent, sans la nommer, depuis plusieurs années. L’idée, finalement assez simple, est qu’un propriétaire aura d’autant plus de chances de vendre un bien que celui-ci plaira au plus grand nombre d’acheteurs possibles. Inévitablement, on en parle beaucoup plus depuis que le marché s’est grippé. Malgré tout, le procédé reste méconnu du grand public, et même d’une grande partie des professionnels de l’immobilier. Pour le moment, beaucoup de Français ont encore du mal à se faire à l’idée qu’il peut être profitable d’investir dans un bien dont on va se séparer… Mais les mentalités évoluent rapidement, et d’ici quelques années, il sera impensable de vendre un bien sans l’avoir stagé au préalable. Crise ou pas crise !

Lavieimmo.com : Quels sont les grands principes du home-staging ?

Karine Bourgeois : Le principe de base, c’est qu’un logement qu’on vend est différent d’un logement qu’on habite. Le home stager s’attache alors à créer une ambiance, une harmonie neutre qui mettra l’acheteur potentiel en confiance et lui permettra de se projeter dans le bien, de se l’approprier. Susciter le coup de cœur pour faciliter la transaction. Pour cela, trois moyens : améliorer l’ergonomie en désencombrant l’espace au maximum, dépersonnaliser le logement, et rafraîchir, réparer les signes de vieillissement. Le but n’est évidemment pas de surestimer le bien, mais de réduire la marge de négociation de l’acheteur tout en permettant au vendeur de boucler sa transaction le plus rapidement possible.

Lavieimmo.com : Ce qui n’est pas une mince affaire dans le contexte actuel…

Karine Bourgeois : Précisément. Depuis quelques temps, je suis d’ailleurs amenée à travailler sur des biens qui sont en vente depuis plusieurs mois, des logements pour lesquels les vendeurs ne reçoivent plus de demandes de visite. L’objectif premier du home staging est alors de relancer cet intérêt, afin, à terme, de susciter des propositions d’achat. On y réussit d’ailleurs assez bien puisque, en moyenne, un bien stagé se vend dans un délai de deux à trois mois. Mais je suis également sollicitée par des propriétaires qui n’ont pas encore mis leur bien en vente et qui veulent mettre toutes les chances de leur côté. Et c'est bien la preuve de la popularité croissante du procédé.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...