Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 2 août 2010 à 09h10

"Le livret A devrait confirmer son succès"


Cyril Blesson
Cyril Blesson
Cyril Blesson (©dr)

Cyril Blesson est directeur de la recherche économique et institutionnelle de Seeds Finance et co-fondateur des Cahiers de l'épargne. Pour LaVieImmo.com, il revient sur la hausse du taux de rémunération du livret A. Celui-ci devrait rester inchangé à 1,75 % « jusqu’en février 2011, si ce n’est jusqu’au mois d’août de l’année prochaine ».

(LaVieImmo.com) - Le taux du livret A vient d’être relevé de 1,25 à 1,75 %. L’ampleur de cette hausse vous a-t-elle étonné ?

Cyril Blesson : Oui et non. Le relèvement du taux de rémunération n’est pas si étonnant que ça, puisque la règle de fixation, qui tient compte du niveau des taux courts et de celui des prix à la consommation hors tabac, a été appliquée strictement. Toutefois au regard du niveau extrêmement bas des autres taux d’intérêt à court terme des marchés financiers, l’annonce est étonnante car elle crée un écart de rémunération conséquent entre le livret A et les autres produits liquides (comptes à terme, OPCVM monétaires etc..). Cela militait plutôt pour un relèvement de seulement 25 points de base. L’inconnue, c’était l’inflation, qui s’est révélée un peu plus forte qu’anticipée.

Cette hausse en annonce-t-elle d’autres ?

Cyril Blesson : A priori non - en tout cas pas avant plusieurs mois. Tout dépendra de l’évolution des prix à la consommation et de la politique de la Banque Centrale Européenne, qui fixe les taux d’intérêt courts. Il y a très peu de chance que les prix s’emballent, et guère plus que les taux courts progressent significativement. Le taux de rémunération du livret A devrait être maintenu à 1,75 % jusqu’en février 2011, si ce n’est jusqu’au mois d’août de l’année prochaine.

Comment l’encours du livret A va-t-il évoluer ?

Cyril Blesson : Il devrait rester bien orienté. On l’a vu progresser en 2009 et début 2010 malgré un taux de rémunération historiquement bas. Cela témoigne de la forte aversion des épargnants au risque, mais également du fait que beaucoup ne savent pas, dans un contexte économique aussi incertain que l’actuel, où placer leur argent. Le livret A, produit sûr et liquide, les rassure. Cet attrait ne peut que se vérifier avec une rémunération relevée.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...