Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmardi 31 janvier 2012 à 08h59

"Le livret A devrait garder la forme en 2012"


Cyril Blesson
Cyril Blesson
Cyril Blesson (©dr)

Le point sur le livret A avec l'économiste Cyril Blesson, associé chez le cabinet Pair Conseil et co-fondateur des Cahiers de l'Epargne.

(LaVieImmo.com) - 2011 a été une année record pour le livret A, dont la rémunération a été rehaussée à deux reprises - en février et en août. L'absence de relèvement au 1er février 2012 peut-elle peser sur la collecte du livret ?

Cyril Blesson : Le double relèvement du taux de rémunération du livret A a joué un rôle indéniable dans le succès du produit de placement l'année dernière, mais il ne l'explique qu'en partie. D'autres facteurs ont joué, également importants, qui devraient continuer de soutenir la collecte au cours des prochaines semaines. Je pense notamment au fait que le livret A, produit sûr et liquide par excellence, rassure les épargnants, dont l'aversion au risque est exacerbée par un environnement économique financier extrêmement délicat. Ce même environnement incite d'ailleurs les banques, en quête de liquidités, à rivaliser d'ingéniosité pour capter l'épargne des ménages. Depuis l'élargissement de la distribution du livret à l'ensemble des réseaux, début 2009, on ne compte plus les offres spéciales de l'un ou l'autre des réseaux. Plus généralement, il ne faut pas oublier que même si la rémunération du Livret A n'est pas revalorisée dans les prochains mois, elle sera toujours plus intéressante que celle des autres produits d'épargne - comptes à terme et livrets soumis à l'impôt, notamment.

Une baisse de rémunération au mois d'août vous parait-elle possible ?

Cyril Blesson : La rémunération du livret A est calculée sur l'évolution des prix à la consommation et des taux du marché monétaire - tous plutôt mesurés dernièrement. Une baisse est donc, a priori, possible. Cela dit, et sans attendre l'éventuel relèvement de TVA promis dimanche par Nicolas Sarkozy, on ne peut présager avec certitude de l'évolution de l'inflation au cours des six prochains mois. Sans oublier que la Banque de France et le gouvernement ont toujours la possibilité de ne pas appliquer la formule de calcul du taux du livret A s'ils le jugent préférable. C'est d'ailleurs ce qu'ils viennent de faire en laissant le taux inchangé en dépit de la hausse passée de l'inflation.

Estimez-vous qu'en prenant cette décision ils ont fait un cadeau aux banques sur le dos des épargnants ?

Cyril Blesson : Certains observateurs l'ont dit. Je pense cependant qu'il ne faut pas oublier à quel point la situation est tendue sur les marchés financiers : si les autorités avaient relevé le taux du livret A à 2,75 % comme la formule les y autorisaient, elles auraient exercé une pression très forte sur les banques, obligées de relever elles aussi les taux servis sur les livrets soumis à l'impôt pour s'aligner: pour y parvenir elles auraient pris des risques vue la faiblesse généralisée des rendements financiers actuels. De plus, cela aurait créé un mouvement haussier sur le taux phare du marchés de l'épargne francais contraire à la politique que la Banque centrale européenne (BCE) mène depuis plusieurs mois en faveur du crédit plutôt que de l'épargne en baissant fortement les taux d'intérêt à court terme. Cette situation pose la question de la légitimité de la formule de calcul du taux de rémunération du livret A, qui serait plus efficace - en tout cas plus en accord avec la politique monétaire - si elle n'était indexée que sur les taux du marché monétaire.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/02/2012 à 17:16 par antoine a

    et oui merc19, d'autant plus que personne va acheter dans l'immo, sauf les connos!

  • 0 Reco 01/02/2012 à 14:33 par marc19

    Tu m'étonnes .......! évidemment qi'il devrait garger la forme. Ceux qui ont quelques maigres économies, où pourraient-ils bien les mettre à part les bouffer .
    Les autres , ils se mettent au plafond................ç a mange pas pain comme on dit.........c'est leur argent poche dispo à tout moment inflation garantie ............
    Que demande le peuple .....................!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...