Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 21 juin 2012 à 09h44

"Le marché immobilier est vraiment dynamique à Biarritz!"


Philippe Thomine-Desmazures
Philippe Thomine-Desmazures
Philippe Thomine-Desmazures (©DR)

Trois questions à Philippe Thomine-Desmazures, gérant associé de l’agence Barnes, à Biarritz.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier à Biarritz ?

Philippe Thomine-Desmazures : Il se porte correctement, il se tient assez bien. A Biarritz, le marché est un peu particulier, car l’on trouve beaucoup de résidences secondaires. Cependant, on observe une certaine dichotomie dès que l’on s’éloigne de la ville en elle-même. A 40-50 kilomètres de Biarritz, la cote est beaucoup plus basse, et même si l’on y trouve de très belles maisons, elles sont bien moins demandées. Les agglomérations en bord de mer, comme Biarritz, St Jean de Luz, sont assez recherchées, mais dès que l’on se retrouve dans l’arrière-pays basque, dont notre agence s’occupe également, le marché se porte moins bien.

Quels sont les types de biens immobiliers les plus vendus ?

Philippe Thomine-Desmazures : Les maisons rénovées ! Comme je le disais, le marché de Biarritz est composé de nombreuses résidences secondaires, les clients habitent souvent loin, et ne veulent donc pas à avoir de travaux à gérer. La rénovation et les travaux avant la vente offrent ainsi une belle plus-value à la maison, car les acheteurs ne veulent pas s’occuper des artisans et des travaux ! Par exemple, une villa rénovée et décorée de façon contemporaine se vend très rapidement, surtout si elle a une vue sur la mer, et qu’elle se trouve dans des quartiers comme le Parc d’Hiver, la Cote des Basques ou Saint Charles.

Comment voyez-vous l’avenir du marché à Biarritz ?

Philippe Thomine-Desmazures : Je le vois très dynamique ! La cote basque a clairement le vent en poupe, bien plus que d’autres endroits un peu délaissés depuis la crise, comme la cote d’Azur. Le marché immobilier est vraiment dynamique en ce moment à Biarritz, j’espère que la tendance se confirmera et ne s’arrêtera pas de sitôt !

Propos recueillis par Laura Makary - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 1 Reco 21/06/2012 à 17:47 par zazpiak bat

    EUSKAL HERRIA EZ DA SALGAI!

  • 0 Reco 21/06/2012 à 16:14 par marc19

    Une région de retraités aisés qui préfèrent mourir au soleil................et on les comprend ,
    l'océan , le climat , les structures d'acceuil .....................quoi d'autre .

  • 0 Reco 21/06/2012 à 14:23 par biarrot

    les jeunes couples ne peuvent plus se loger à biarritz a cause de votre profit.......

  • 0 Reco 21/06/2012 à 13:32 par Toulonnais

    "bien plus que d’autres endroits un peu délaissés depuis la crise, comme la cote d’Azur." : http://www.challenges.fr/ finance-et-marche/2012061 1.CHA7354/immobilier-vent e-record-pour-sotheby-s-s ur-la-cote-d-azur.html

    Le jour où le marché de l'immobilier sur la Côte Basque sera assez dynamique pour permettre la vente d'une propriété à 48 millions d'euros, faites-nous signe.

  • 1 Reco 21/06/2012 à 11:18 par frecchio

    @antoine: avec vous, je lis depuis un certain temps vos commentaires, ce que vous lisez c'est toujours faux.

  • 0 Reco 21/06/2012 à 10:52 par antoine

    cest beau la methode couet


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...