Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 9 avril 2010 à 16h54

"Le Salon de l'immobilier est l'endroit idéal pour préparer son projet"


Pacifique Robineau
Pacifique Robineau
Pacifique Robineau (©dr)

Pacifique Robineau est l'un des deux organisateurs du Salon national de l'immobilier, qui se tient jusqu'à dimanche Porte de Versailles, à Paris. Pour LaVieImmo.com, il dresse un premier bilan de cette vint-cinquième édition du salon.

(LaVieImmo.com) - Le salon a-t-il bien débuté ?

Pacifique Robineau : Le gros de l’affluence a généralement lieu le week-end, mais la fréquentation de ces deux premiers jours est d’ores et déjà très satisfaisante. L’engouement du public pour l’immobilier ne se dément pas. Sur les Salons de Lyon et Toulouse, le mois dernier, nous avons accueilli 10 % de visiteurs de plus que l’année dernière. Je ne vois aucune raison que nous ne fassions pas au moins aussi bien à Paris…

Compte tenu du contexte, cet engouement n’est-il pas étonnant ?

Pacifique Robineau : Justement, la situation est beaucoup plus favorable aujourd’hui qu’il y a ne serait-ce que quelques mois. L’évolution des taux d’emprunt, revenus à des niveaux historiquement bas, a permis de resolvabiliser un grand nombre de candidats à l’accession. Les visiteurs savent par ailleurs qu’ils ont accès à un certain nombre d’aides, notamment pour une acquisition dans le secteur du neuf. Ajoutons à cela le dispositif Scellier, très avantageux pour les investisseurs. Le Salon est une occasion idéale pour s’informer sur l’ensemble des dispositifs existants, de discuter, directement avec des professionnels et des conseillers de ce qui existe, et de ce qui risque d’être modifié prochainement.

Qui est le visiteur type du Salon ?

Pacifique Robineau : Il n’existe pas ! Les raisons de s’intéresser à l’immobilier sont très variées, celles de venir au salon le sont tout autant. Le visiteur le plus facilement identifiable est assurément l’investisseur, qui a la volonté de réaliser une opération dans l’année et dispose du budget nécessaire pour la mener à bien. On trouve, évidemment, une bonne part de ménages qui souhaitent acheter pour se loger, dans le neuf ou dans l’ancien, avec une demande plus particulièrement forte pour les petits produits familiaux. Enfin, il ne faut pas oublier les curieux, ceux qui n’ont pas encore mûri leur projet mais savent qu’ils souhaitent devenir propriétaire à plus ou moins long terme.

Propos recueillis par François Alexandre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 12/04/2010 à 17:23 par UFFA 92

    Alors, ça a donné quoi ce salon ? Des taux historiquement bas + une augmentation des prix = personne ne peut plus acheter puisque nous voilà revenus il y a quelques mois...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...