Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 21 juin 2010 à 14h55

"Le Scellier reste un dispositif très intéressant"


Alexandre Boutin
Alexandre Boutin
Alexandre Boutin (©dr)

Alexandre Boutin est conseil en gestion de patrimoine et directeur juridique pour le cabinet Borde Le Cozler et Associés, membre du réseau Fiducée. Il donne à LaVieImmo.com son opinion sur le dispositif Scellier, dont les risques ont récemment été mis en avant par une étude de la société ImmoGroup Consulting.

(LaVieImmo.com) - Pensez-vous que les avantages du dispositif ont été exagérés ?

Alexandre Boutin : Des risques existent, mais il ne faut pas les monter en épingle ni oublier l’essentiel : le dispositif Scellier permet de réaliser des opérations intéressantes. Très intéressantes même, et à plus d’un titre puisqu’il ouvre droit à une réduction d’impôt (plus égalitaire qu’un amortissement) de 25 % - soit un des avantages fiscaux les plus élevés jamais proposé. Les critiques du dispositif Scellier rappellent celles qui ont pu être formulées contre le Robien. La presse s’est emparée des exemples d’opérations catastrophes, mais il y a eu de très belles opportunités, et de très belles opérations. Le tout est de prendre certaines précautions…

Quel conseil donnez-vous aux particuliers ?

Alexandre Boutin : Les règles de base sont simples : avant de se lancer, il faut prêter une attention toute particulière à la ville où on décide de faire construire et à la nature de son marché locatif. Les zones à risque, comme la Dordogne, Montauban, ou certaines régions de Bretagne, sont connues. Par précaution, il vaut mieux privilégier les grandes agglomérations, où la demande locative existe et où il ne sera pas difficile de trouver un locataire. C’est le travail du conseiller en gestion de patrimoine que de s’assurer de tous ces points, mais rien n’empêche l’investisseur de se renseigner lui-même en amont, notamment sur le montant des loyers pratiqués dans la zone qu’il a sélectionnée. Cela peut éviter des mauvaises surprises.

La baisse annoncée de l’avantage fiscal offert par le Scellier ne risque-t-elle pas de décourager les investisseurs ?

Alexandre Boutin : Pour continuer de bénéficier d’une réduction de 25 % en 2011, les investisseurs devront investir dans un logement certifié Bâtiment basse consommation (BBC). Pour les autres, ceux qui seront restés en norme RT2005, l’avantage fiscal ne sera plus que de 15 %. Les promoteurs ont généralement bien anticipé le changement, et la majorité des programmes en cours de préparation, voire de construction, répondent déjà à la norme BBC. Beaucoup de clients sont sensibles à la question des économies d’énergie, et au niveau de charges qui sera supportées par leur futur locataire.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 25/06/2010 à 17:03 par copleboss

    jacky va sur un forum plus sérieux qu'ici tel que cbanque ou forum actufinances.

  • 0 Reco 24/06/2010 à 19:00 par JACKYLOLE83

    pour moi une quetion,?

    JE DESIRE VENDRE UN BIEN QUE J'AI LOUE OU TOUT SIMPLEMENT LE REPRENDRE AVANT LA FIN DU BAIL QUELS SONT MES DROITS . MON AMI EST DCD ET JE NE PEUX PLUS ASSUMERSEUL UNE LOCATION PERSOET DE PLUS JE SUIS EN ARRET MALADIE POUR UNE GRAVE DEPRESSION NERVEUSE ET MES REVENUS ONT BAISSE. QUI PEUT ME REPONDRE C URGENT. J. BEFF


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...