Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 5 avril 2010 à 13h10

"Le secteur du bâtiment sera le dernier à sortir de la crise"


Didier Ridoret
Didier Ridoret
Didier Ridoret (©dr)

Didier Ridoret, président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB), revient pour LaVieImmo.com sur les difficultés du secteur et les sombres perspectives pour l’année 2010.

(LaVieImmo.com) - En prévoyant une baisse d’activité de 3 % par rapport à 2009, estimez-vous que le secteur limite la casse ou déplorez-vous ces mauvais chiffres ?

Didier Ridoret : Nous ne pouvons que les déplorer cette perte d’activité et les pertes d’emplois allant de pair. Evidemment, il est toujours possible de dire que cela va moins mal en comparaison d’autres secteurs, et que chacun porte sa croix. Mais avec un recul d’activité proche de 8 %, cela semble difficile. Il y a toujours des phases baissières dans les cycles économiques. Le bâtiment étant toujours le dernier secteur à entrer dans la crise... il est aussi le dernier à en sortir.

LaVieImmo.com : A quel moment peut-on envisager une reprise d’activité ?

Didier Ridoret : Cela est très difficile à évaluer pour le moment dans la mesure où les trois grandes poches d’activités, à savoir le logement, le non résidentiel et l’amélioration d’habitat sont à l’heure actuelle en repli. Tant que les autorisations de permis de construire, qui sont le meilleur indicateur dont nous disposons afin de lire l’avenir, seront en baisse, aucune amélioration n’est envisageable.

LaVieImmo.com : Pas de motif d’espoir donc ?

Didier Ridoret : On ne fait rien avec le pessimisme. Les ventes du logement locatif privé ont atteint un niveau intéressant en 2009 grâce à un « effet Scellier ». 107 000 ventes ont ainsi été enregistrées en 2009 après 80 000 en 2008. Et nous attendons une augmentation des mises en chantier conséquente d’ici la fin de l’année, avec une hausse espérée de l’ordre de 20 %. Il y a un autre point positif, comme la croissance régulière du logement social en termes de mise en chantier, qui va perdurer en raison des besoins très importants dans ce secteur.

LaVieImmo.com : Entendez-vous Benoist Apparu lorsqu’il dit rester confiant sur l’évolution à moyen terme du secteur du bâtiment ?

Didier Ridoret : En termes de confiance je ne sais pas, mais il est bénéfique que le gouvernement trouve de nouvelles solutions pour venir en aide aux particuliers. En raison du nombre d’aide (Pass Foncier, Prêt à taux zéro, crédit d’impôt, Plan d’épargne logement), les choses sont parfois d’une grande complexité. C’est une bonne chose si le gouvernement parvient à reflécher tout cela.

Propos recueillis par Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...