Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 30 août 2012 à 09h58

"Les acheteurs sont toujours là, mais plus exigeants"


Christine Pelosse, fondatrice de Homelike Home
Christine Pelosse, fondatrice de Homelike Home
Christine Pelosse, fondatrice de Homelike Home (©dr)

Christine Pelosse est la fondatrice de la société immobilière Homelike Home, spécialisée dans la chasse d'appartements à Paris. Quand nous l'avions rencontré il y a un an, elle nous avait décrit un 3ème arrondissement dynamique, tout en mettant en garde contre des prix souvent excessifs. Ces tendances se sont confirmées, et les biens qui sont « surévalués, peuvent désormais rester sur le marché plusieurs mois ».

(LaVieImmo.com) - Le 3ème arrondissement est-il toujours aussi couru, ou ressentez-vous les effets de la crise sur les acheteurs ?

Christine Pelosse : D’une manière générale, l’attrait des arrondissements centraux de Paris, du 1er au 6ème, reste fort. L’intérêt pour la belle pierre résiste, et ce principalement pour , les petites surfaces bien placées, même en temps de crise économique. Le 3ème, composé majoritairement de petits logements, ne connaît pas les mêmes difficultés que les arrondissements plus familiaux, le 7ème et le 16ème par exemple, où les transactions se font moins nettement facilement depuis quelques mois. Cela dit, on ne peut nier les effets de la crise, notamment la difficulté d’accéder au crédit. Si les acheteurs sont toujours présents, ils sont moins nombreux, et plus exigeants que l’année dernière.

Cela a-t-il des répercussions en termes de prix ?

Christine Pelosse : Inévitablement. Il y a un a, il n’était pas rare qu’un bien situé en rez-de-chaussée ou premier étage, peu lumineux ou avec vis-à-vis prononcé, trouve preneur à12 000 euros du mètre carré. Aujourd’hui, ce niveau de prix est pratiqué uniquement pour les appartements irréprochables et idéalement situés.

Et en termes de temps de transaction ?

Christine Pelosse : Un bien mis en vente au prix et sans défaut se vend, en moyenne, en une à deux semaines. C’est encore très rapide, même si on est loin des transactions bouclées en l’espace de quelques heures telles qu’on pouvait en connaître il y a encore quelques mois ! En revanche, les appartements surévalués, peuvent rester sur le marché plusieurs mois…

Notez-vous un changement dans la clientèle du 3ème arrondissement ?

Christine Pelosse : Le 3ème reste fidèle à son image d’arrondissement un peu bobo, principalement les quartiers des Enfants Rouges et des Archives qui restent parmi les plus prisés. Cependant, ce type d’acheteurs a tendance, depuis quelques mois, à se reporter vers les 10ème et 11ème arrondissements voisins, qui sont certes un peu moins prestigieux, mais plus abordables, et pour des prestations somme toute comparables....

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 31/08/2012 à 17:16 par Immondice Immo

    Bientôt ces propriétaires endetté sur 25 ans à plus de 10000€/m² passeront dans le JT de JP Pernault ou dans les émissions de Julien Courbet et accuseront la société d'être responsable de leur échec...Etre propriété à tout prix, c'est déjà tellement has been!

  • 0 Reco 31/08/2012 à 01:27 par Rastapopoulos

    Un arrondissement clairement surestimé. Comme une dizaine d'autres à Paris. 1er, 4è et 6è, y a que ça de vrai !

  • 0 Reco 30/08/2012 à 19:40 par Friand

    Dans quelques années ça fera bizarre de se dire que ça coutait 12000 euros le m² !

  • 0 Reco 30/08/2012 à 14:20 par Immondice Immo

    Bref c'est le début de la chute, les acheteurs se remettent à réfléchir!
    Lorsque les premières moins-values vont arriver, on en reparlera des apparts à 12 000€/m² ! Pour rigoler!


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...