Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 14 octobre 2010 à 09h14

"Les acquéreurs sont de mieux en mieux informés à Limoges"


Guy Rovère, responsable d'Altis immobilier
Guy Rovère, responsable d'Altis immobilier
Guy Rovère, responsable d'Altis immobilier (©dr)

Guy Rovère est responsable de l’agence Altis immobilier, à Limoges. Il dépeint pour LaVieImmo.com un marché limougeaud « qui refrissonne », grâce à la présence d’acteurs de plus en plus renseignés sur l'état du marché immobilier.

(LaVieImmo.com) - Estimez-vous le marché immobilier en fin de crise à Limoges ?

Guy Rovère : Les vendeurs se repositionnent sur les prix du marché. Porté par les bas taux d’intérêt, le marché refrissonne un peu. Mais la tendace actuelle est que les acheteurs et vendeurs sont de mieux en mieux informés. Je dirais même que chaque client est à lui tout seul une agence immobilière qui détient les prix des autres agences. Mais dans le même temps, on déplore une recrudescence de biens surévalués par rapport au marché.

A combien se négocient les biens ?

Guy Rovère : Le créneau recherché est entre 150 000 et 200 000 euros. Au-delà il est difficile de vendre, à Limoges même. En plein centre-ville, le prix au mètre carré est d’environ 1 800 euros. Beaucoup de lotissements sont toutefois construits en périphérie, à moindre prix : on peut trouver dans le neuf pour un budget de 120 000 euros vers Saint-Gence.

A quel type de demande avez-vous à faire ?

Guy Rovère : La clientèle est exigeante, et ciblée sur des biens souvent dans un périmètre d’un kilomètre du centre. Les biens situés dans les quartiers est et nord de la ville, comme Beaubreuil ou La Bastide sont les plus difficiles à vendre. Le leitmotiv reste de ne pas habiter loin des commodités, afin de pouvoir tout faire à pied dans la vie de tous les jours. De ce point de vue, la mise en place du Trolleybus permet de valoriser les biens situés à proximité.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...