Interview
LaVieImmo.com
Interviewmardi 27 novembre 2012 à 16h39

"Les prix de l'immobilier pourraient baisser de 15 % en 6 mois"


Marc Touati, d'ACDEFIMarc Touati, d'ACDEFI (©dr)

Trois questions à l’économiste Marc Touati, président du cabinet de conseil Aux commandes de l'économie et de la finance (ACDEFI), et auteur de « Quand la zone euro explosera », aux Editions du Moment.

(LaVieImmo.com) - Que vous inspirent les derniers chiffres des ventes de logements neufs ?

Marc Touati : Ils prouvent, s’il en était encore besoin, que le marché de l’immobilier est à l’arrêt. Sur un an, le nombre de transactions dans le neuf a chuté de 25 % au troisième trimestre, après une baisse de 14 % au deuxième trimestre. Cela fait plusieurs mois que les acheteurs renoncent à passer à l’acte - parce qu’ils n’ont plus les moyens ou qu’ils sont persuadés que la tendance va finir par s’inverser sur le front des prix. Bien évidemment, cela vaut également dans l’ancien, les chiffres publiés tous les mois par les notaires sont là pour nous le rappeler. Les vendeurs sont restés attentistes pendant de nombreux mois, mais dès qu’ils accepteront la nouvelle donne, le mouvement de baisse des prix ne pourra que s’accélérer.

A priori, cela pourrait durer encore longtemps…

Marc Touati : Je ne le pense pas, non. Avec une économie au bord de la récession et un durcissement de la fiscalité immobilière, il est plus que probable que certains vendeurs vont se dépêcher de vendre. Une fois que le mouvement sera enclenché, il sera difficile de l’arrêter.

Quelles sont vos prévisions ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Marc Touati : Je table sur une baisse de prix de l’ordre de 10 à 15 % au cours des six prochains mois. Au-delà, la tendance pourrait s’accélérer si les taux d’intérêt remontent. Mais comme cela dépend beaucoup de la stratégie à venir du gouvernement, c’est assez difficile de faire des prévisions précises. Une chose est sûre cependant, le dégonflement de la bulle immobilière est à l’œuvre, et va durer.

Retrouvez les prix au m² de toutes les villes de France : cliquez ici.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2014 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 03/12/2012 à 10:18 par dagoba11

    je vais me répéter mais dans ma ville, les prix d'août 2012 étaient revenu à ceux d'août 2008.
    sur un an, il y a eu une baisse de 8% et de 12% sur 16mois..

    sa prédiction est clairement exagéré mais les 15% sur an si la situation reste tel quel, ça me parait pas extravagant.

  • 0 Reco 02/12/2012 à 01:18 par koalaii

    La crise est mondiale avec le bateau qui prend l'eau de partout en Europe et aux US et les pays exportateurs qui n'ont toujours pas dopé suffisamment leur demande intérieure. On colmate tout à la planche à billet, combien de temps cela durera ?

  • 0 Reco 30/11/2012 à 14:21 par crogiez

    juin 2008 = 5005€/M2
    mars 2009 = 4311€/M2

    cette crise mondiale, qui a duré 9 mois (avec faillite d'une banque américaine)
    (on voit qu'en mars les demandes ont repris et on fait remonter les prix)
    ces prix ont baissés de 694€/M2 = -13%

    ceci ne devrait plus se produire,
    car toutes les banques ont adoptées les normes BALEIII en 2013

    ceci restreint le crédit, mais les rends plus sûres
    et les sécurise à longs termes (10 ans, 20ans, 25 ans)
    donc cette crise ne devrait plus se produire avant 10 ans

    si il y a crise, ce ne sera qu'une crise forcément française,
    pas européenne, puisque certains pays ont encore de l'argent

    on a une crise immobilière en espagne, en gréce, en italie,...
    mais la demande sur PARIS reste forte
    c'est la demande qui fait grimper les prix
    c'est la demande et la rareté qui font que les acheteurs achètent au dessus d'un prix moyen

    on a déjà vu des banques françaises rachetés par l'état, et on en parle plus
    en france, il existe une garantie, si une banque fait faillite

    si pour une crise MONDIALE, les prix ont baissé de 13%
    si il y a crise sur la moitié de l'europe, y aurait baisse que de 6% environ

    on est déjà en novembre, reste 4 mois, à "tenir"
    et les prix vont remonter dès janvier, par ce qu'il existe de la demande (sur PARIS et IDF)

  • 0 Reco 28/11/2012 à 12:16 par koalaii

    Je n'y crois pas du tout et pense aussi que ce sera une lente érosion sur 10 ans avec de fortes disparités entre les villes et les biens. Il y a moins d'acheteurs mais il y aussi beaucoup moins de vendeurs. Même si la rentabilité locative ne dépasse pas celle d'un livret A et est plus contraignante, cela reste un actif tangible. De plus, plus qu'ailleurs en France les logements sont des résidence principales. Aujourd'hui le risque de ne plus rien avoir en banque n'est plus exclu.
    Malheureusement je pense que ceux qui vont le plus souffrir vont être les moins riche: il y a de plus en plus de concentration de la demande vers les megapoles de taille européenne, et à l'intérieur de ces mégapoles il y a de plus en plus de quartiers difficiles que les gens souhaitent quitter.

  • 2 Reco 28/11/2012 à 10:26 par pongolo

    vous y croyez vous à 15% en 6 mois !!! encore un coup médiatique de Marc Touati à qui on donne trop la parole à mon gout.

    perso je crois plutot à une lente érosion sur plusieurs années