Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewlundi 19 juillet 2010 à 08h50

"Les taux augmenteront d'un point d'ici juillet 2011"


Ari Bitton
Ari Bitton
Ari Bitton (©dr)

Ari Bitton, fondateur et président du courtier en ligne AB Courtage, décrypte pour LaVieImmo.com le marché des taux de crédit immobilier. Le moment est selon lui venu d’acheter car la baisse des taux est terminée et ceux-ci devraient augmenter un point d’ici juillet 2011.

(LaVieImmo.com) - La stabilisation annoncée depuis plusieurs mois se dessine-t-elle ?

Ari Bitton : Nous sommes en effet arrivés à un moment charnière où les taux ne pourront pas baisser d’avantage. Si 25 ou 30 % de nos partenaires notent que le niveau des taux pourrait encore baisser très légèrement, 30 % indiquent parallèlement que ceux-ci vont commencer à remonter. Or, lors des quatorze derniers mois, 100 % de nos indicateurs évoquaient une baisse. Le fait que certain d’entre eux mentionnent une amorce de hausse, même très légère, de l’ordre de 0,05 point, laisse présager un retournement de tendance.

LaVieImmo.com : Cette hausse devrait être de quelle ampleur selon vous ?

Ari Bitton : Celle-ci devrait s’élever autour des + 0,5 % dans les six mois à venir, soit d’ici janvier prochain, et atteindre + 1 % en un an, soit en juillet 2011.

LaVieImmo.com : La baisse des taux a-t-elle eu une influence lors des six premiers mois de l’année ?

Ari Bitton : Il est certain que cela a contribué à doper le marché. Les primo accédants sont revenus en nombre et les opérations d'achat revente, qui avaient complètement disparu du marché entre 2003 et 2007, représentent aujourd’hui 10 % des prêts contractés.

LaVieImmo.com : C’est donc le moment ou jamais d’acheter ?

Ari Bitton : Les chiffres parlent d’eux même : avec un montant de remboursement mensuel de 1 500 euros, un taux de 4,9 % avant la crise permettait d’obtenir un bien de 229 000 euros. Aujourd’hui, avec un taux s’élevant à 3,4 %, la capacité d'emprunt augmente puisqu'il est possible de faire l’acquisition d’un logement coûtant 260 000 euros, soit 31 000 euros de différences... Et ces 31 000 euros de différences, cela représente 9 mètres carrés, soit une pièce de plus !

LaVieImmo.com : Et les renégociations de crédit ?

Ari Bitton : Il faut également s’y atteler dès maintenant. Un prêt de 200 000 euros contracté à un taux de 4,9 % et renégocié à un taux de 3,45 % permet de réaliser une économie de 42 000 euros... Soit 143 euros de mensualité en moins.

LaVieImmo.com : Quel seuil les taux ne doivent-ils pas dépasser pour rebuter les acheteurs potentiels ?

Ari Bitton : On dit généralement que les personnes souhaitant contracter un prêt commencent à regarder plus attentivement les choses lorsque la barre des 4 % est franchie. La réalité est un peu plus complexe dans la mesure où des taux de 4,40 % demeurent acceptables. En revanche, au-delà des 4,70 %, la situation commence à bloquer.

Propos recueillis par Marc Fleury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 23/07/2010 à 17:28 par et je rajoute que

    d'accord avec BEN VOYONS, et je rajoute que même Paris est exposé à une baisse car les salaires n'augmentent pas spécialement sur Paris...

  • 0 Reco 23/07/2010 à 10:33 par BEN VOYONS

    oui , ça augmente toujours sur le long terme ....mais ça passe par des coups de semonce sévères quand les hausses sont trop fortes....ceux qui ont acheté il y a 3 ans et qui veulent revendre aujourd'hui en font les frais... sauf à Paris et quelques marchés atypiques mais ya pas que Paris en France....

  • 0 Reco 22/07/2010 à 10:46 par toujours plus

    De toute façon les prix de l'immobilier ne peuvent qu'augmenter, donc c'est le moment d'acheter, c'est d'ailleurs toujours le moment d'acheter parce que demain ça coûtera plus cher.
    Et c'est de pro de l'immobilier qui le disent, alors...

  • 0 Reco 19/07/2010 à 18:56 par Citizen Insane

    Dans le sens inverse passer de 3.4% à 4.9% fait baisser les prix, élimine les dossiers avec peu d'apport personnel et augmente la valeur d'un capital placé en banque. Vivement des intérêts forts et une réduction des aides directes (qui ne font que maintenir les prix). Enfin je prêche pour ma paroisse, pour les autres ...

  • 0 Reco 19/07/2010 à 16:04 par zodiak

    Ou alors attendre la remonter des taux et donc la baisse de l'immo. Mieux vaut acheter moins cher dans tous les cas

  • 0 Reco 19/07/2010 à 14:35 par Pépère expert

    C'est d'autant plus le moment d'acheter que les prix commencent à remonter... Et quand on connaît le coût des locations...


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...