Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 26 juillet 2012 à 09h24

Lyon 8 : "Le quartier ne fait pas le prix"


Pierre Agniel, gérant de l'agence Solvimo 8ème à Lyon
Pierre Agniel, gérant de l'agence Solvimo 8ème à Lyon
Pierre Agniel, gérant de l'agence Solvimo 8ème à Lyon (©dr)

Trois questions à Pierre Agniel, gérant de l’agence Solvimo du 8ème arrondissement de Lyon. Il observe deux parties distinctes dans le quartier. Monplaisir, où les prix sont élevés, et le reste de l’arrondissement, beaucoup plus accessible.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché immobilier dans le 8ème arrondissement de Lyon ?

Pierre Agniel : Dans le 8ème arrondissement de Lyon, il existe deux extrêmes : le quartier Monplaisir situé au nord, et puis tout le reste. A Monplaisir, le quartier historique du 8ème, les prix sont deux fois plus élevés que dans le reste du secteur. C’est du côté du périphérique que les prix sont les plus bas. C’est également là que l’on peut trouver le plus de bonnes affaires. C’est en somme, le 8ème arrondissement est un quartier très familial, qui attire grâce à ses bonnes écoles, sa bonne desserte par les transports en commun, sa sécurité et la qualité de ses infrastructures.

Quels sont les prix pratiqués dans le 8ème arrondissement ?

Pierre Agniel : Le 8ème est un arrondissement contrasté. Au centre du quartier ou aux abords du périphérique, nous trouvons facilement des appartements à 2 000 euros le m². A Monplaisir, les prix peuvent doubler et atteindre les 4 000 euros le mètre. J’ai vendu récemment un appartement de 68 m² dans le quartier Général Frère, qui est assez populaire, à 142 000 euros. Et pour vous montrer à quel point la fracture est grande, j’ai eu en charge la vente d’un studio de 32 m² à Monplaisir, qui s’est vendu à 140 000 euros.

Qui achète dans le 8ème arrondissement ?

Pierre Agniel : Ce sont généralement des familles qui viennent s’installer dans le secteur. Les jeunes primo-accédants et les investisseurs sont également intéressés par le 8ème. Pour ces derniers, l’investissement se focalise essentiellement sur des appartements sans défaut. Il ne faut pas oublier qu’acheter dans le 8ème ne garanti pas une revente immédiate et une plus-value. Le secteur ne fait pas le prix. De plus, les bonnes affaires sont de plus en plus rares à trouver dans cette partie de la ville.

Propos recueillis par Badr Lebnioury - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...