Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 16 juin 2011 à 09h05

Montreuil : " Les acquéreurs sont déboussolés "


Gilles Grunspan, directeur de l'agence immobilière Century 21 à Montreuil
Gilles Grunspan, directeur de l'agence immobilière Century 21 à Montreuil
Gilles Grunspan, directeur de l'agence immobilière Century 21 à Montreuil (©Century 21)

Gilles Grunspan est le directeur de l’agence immobilière Century 21 à Montreuil, il revient pour LaVieImmo.com sur l’évolution récente de l’immobilier LOCAL. Un marché où les primo-accédants ont une place et où l’investissement locatif s’avère risqué.

(LaVieImmo.com) - Comment se porte le marché montreuillois ?

Gilles Grunspan : Il est chaotique. Sans ligne directrice, on ne constate ni montée, ni descente. Les acquéreurs sont déboussolés par les variations du marché, ils ne savent pas s’ils doivent se lancer ou attendre… Bien souvent ils achètent par obligation. Les vendeurs voient les prix monter et souhaitent vendre leur bien le plus cher possible. En conséquence, la baisse dans le nombre de transactions est déjà perceptible. L’évolution du marché dépendra du temps que les vendeurs mettront à comprendre qu’ils doivent baisser leurs prix pour vendre. Si ces réactions sont rapides, les baisses de prix devraient être modérées, de 2 à 3 % par an.

Quelles évolutions constatez-vous ?

Gilles Grunspan : Le plus étonnant, c’est la rapidité avec laquelle les cycles tournent. Je suis agent immobilier à Montreuil depuis 1998, et c’est la première fois que j’observe des changements aussi rapides. Avant, il fallait quelques années pour définir une tendance à la baisse ou à la hausse. Maintenant, cela se fait en quatre mois. On a l’impression que l’immobilier est devenu la bourse...

Quels sont les biens qui s’échangent le plus à Montreuil ?

Gilles Grunspan : La plupart des biens qui sont vendus par l’agence sont des appartements, ce qui n’est pas très conventionnel, étant donné que Montreuil est une ville plutôt pavillonnaire. Les biens qui s’échangent sont principalement des deux ou trois pièces. Sur nos quinze dernières ventes, plus de la moitié se sont faites à des prix inférieurs à 200 000 euros.

Quelle est la place des investisseurs ?

Gilles Grunspan : Pour les investisseurs, c’est encore plus compliqué. Pour qu’ils soient intéressés, il faut leurs offrir un rapport locatif supérieur à 5 %, en dessous, et c’est le cas à Montreuil, ils ne viennent pas. Considérant, en plus, que le temps de commercialisation des locations a été multiplié par trois, l’investissement locatif est devenu trop risqué.

Propos recueillis par Damien Fournier - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 27/02/2012 à 19:31 par juju

    investisseur pro, tres belle exemple.
    ça fait mal au coeur de voir ce genre de comportement!!!

  • 0 Reco 17/06/2011 à 14:45 par investisseur pro

    merci Friand. Ben oui, plus le mensonge est gros, plus il oasse comme disait tonton chirac:)), Mais moi je sais mieux mentir que les agents :))

  • 0 Reco 16/06/2011 à 23:00 par Ca se rapproche

    Si ça baisse à Montreuil, Paris baissera demain. D'ailleurs le volume des ventes est déjà en forte baisse.

  • 0 Reco 16/06/2011 à 21:06 par Friand

    Lol investisseur/pro t'es en forme en ce moment...
    Clair que tu les as bien eu mais y'en a plein qui utilisent cette technique.

    T'as bien fait de vendre => beau pactole !

  • 0 Reco 16/06/2011 à 14:53 par investisseur pro

    Jia vendu un de mes apparts a un jeune couple qui se sont endettes sur 30 ans a 37% ahahahahhaha oui 37% (certains credits vont au dela des 33).... ahahhahahahahhaha

    ils se sont mis la corde au cou: je leur ai fais croire que l'appart etait une affaire (il lest quand meme hihihhi), qu'il y avait 10 familles interessees donc 3 tres tres interessees, mais qu'ils etaient prioritaires tout de meme a condition d'acheter sans negocier et vite.

    Et ben ils mont cru et ont achete> ahahhahahahhaha

    Sils divorcent et perdent tout leur ragent, ca sera bien fait pour eux: ils avaient qu'a a etre moins c..... hahhahaha

    Je ais je suis une crapule. Mais vous vous n'avez qu'a être moins débiles et essayer de négocier. hehehee

  • 0 Reco 16/06/2011 à 14:29 par investisseur pro

    ahahahhahahahahhahahhaha et oui je vous avais prevenu:

    il faut vendre!!!!

    Moi jai deja vendu tralaalallalala: 524000 au compteur! jai vendu quand tout le monde etait en train d'acheter comme des c... au prix fort sans negocier.. ahahhahahahaha

    Vendez vendez braves gens ou vous allez perdre gros. Quant aux investisseurs qui achetent en ce moment, ce sont des fous je crois..:)))

  • 0 Reco 16/06/2011 à 12:04 par Trop Cher

    "Les vendeurs voient les prix monter et souhaitent vendre leur bien le plus cher possible. En conséquence, la baisse dans le nombre de transactions est déjà perceptible".

    Voilà où mène l'illusion statistique des moyennes de prix : elle ne tient pas compte des invendus : si tous les vendeurs proposaient leur appart à 20 000 euros le m2, il s'en vendrait 3 par an, mais la moyenne sur les prix effectivement constatés serait de 20 000 euros/m2.
    La vérité c'est que le volume des ventes est en chute libre. Par ailleurs, faute d'investisseurs, les seuls acheteurs sont les ménages qui ne peuvent évidemment pas payer les prix illusoires demandés par les vendeurs. La bulle spéculative est rattrapée par l'économie réelle, on va doit au Krach.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...