Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmercredi 23 juillet 2014 à 16h51

"Nous fournirons une lecture très fine du marché immobilier"


Michel Mouillart, responsable scientifique du baromètre LPI-SeLoger
Michel Mouillart, responsable scientifique du baromètre LPI-SeLoger
Michel Mouillart, responsable scientifique du baromètre LPI-SeLoger (©dr)

L’économiste Michel Mouillart détaille les spécificités du « LPI - SeLoger », le nouveau baromètre des prix de l'immobilier résidentiel qu’il a mis sur pied et qui verra le jour à la rentrée.

(LaVieImmo.com) - Il existe déjà des dizaines d’indices, observatoires et baromètres des prix de l’immobilier. Un nouvel outil est-il nécessaire ?

Michel Mouillart : Notre baromètre n’est pas créé ex-nihilo. Il est issu de la mise en commun des données statistiques de SeLoger.com, du Crédit Foncier, de Gecina, du Syndicat national des professionnels immobiliers (SNPI), de Sogeprom, de Cimm Immobilier et du Crédit Logement. Sept spécialistes du marché immobilier, chacun dans son domaine propre, qui se sont regroupés fin 2009 au sein de l’association « Les prix immobiliers » (LPI). Le pari n’était pas simple sur le plan technique mais nous sommes parvenus à organiser, sur une base hebdomadaire, la collecte, le tri et la vérification (avec dédoublonnage éventuel) des informations de ces sept partenaires. Nous sommes aujourd’hui en mesure de fournir une lecture fine du marché immobilier, avec, pour chaque bien recensé, un prix de mise sur le marché et un prix de vente effectif, ainsi qu’une durée de transaction. On est loin d’une simple mesure d’un prix au m² !

Combien d’indices projetez-vous de publier ?

Michel Mouillart : Le baromètre aura pour nom complet « Les prix immobiliers – SeLoger ». Nous publierons un indice national, des indices régionaux et, toutes les fois où nous aurons les données statistiques suffisantes, des indices par départements et par ville. A chaque strate, nous ferons la différence entre les maisons et les appartements, en détaillant selon le nombre de pièces.

Quelle est la couverture de l’observatoire ?

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Michel Mouillart : A l’heure actuelle, nous couvrons 35 % environ du marché immobilier national, avec 260 000 à 280 000 ventes de locaux à usage d’habitation compilées chaque année. Mais nous avons vocation à progresser : à mesure que de nouveaux acteurs rejoindront l’association, nous serons en mesure d’affiner notre maillage et de publier des statistiques locales plus fines.

Souhaitez-vous remplacer les indices des notaires ?

Michel Mouillart : Notre but n’est pas de remplacer qui que ce soit, mais de fournir l’information la plus complète possible. Outre le niveau de détail de nos statistiques, notre force résidera dans la fraîcheur de nos chiffres, qui ne seront publiés que quelques semaines à peine après la réalisation des transactions immobilières.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 17/08/2014 à 19:02 par tomtom

    Les prix de l'immobilier baisse depuis fin 2011 et la France rentre dans une période de déflation, vous conseillez quand-même l'achat dans immobilier ??? NON soyez un peu sérieux !!! En déflation, de toute manière les banques ne prêterons pas. Le risque sur les salaires dans le privé est trop sérieux.

    PS : Je me permets juste de vous dire que vous vieillissez mal mon vieux jéjé.

  • 0 Reco 10/08/2014 à 16:48 par jéjé

    cest toujours le mopment d'acheter car:

    1) vous viellissez et plus vous attende commede cons, plus les prix montent, moins les banques voudront vous pretez, plus vous payez de loyer, et plus vous paierez en assurance credit!

    2) plus vous attendez moins vous, profiterez de votre maiso, appart: on ne vit qu'une fois et la vie passe a une allure folle!

  • 0 Reco 29/07/2014 à 12:20 par Gironimo

    C'est vrai que c'est le moment d'acheter pendant les vacances y a moins d'acheteurs sur le terrain alors faites vos offres rapidement.

  • 0 Reco 28/07/2014 à 15:53 par comme d'hab

    ce sera tjrs le moment d'acheter....

  • 0 Reco 25/07/2014 à 16:37 par qdtmauvaistupeuetrebon

    Il manque les vraies pro ceux qui fixent les prix depuis 10 ans .
    Les vendeurs et leur voisins.

  • 0 Reco 25/07/2014 à 15:19 par mafia

    Cette manipulation grossière du marché est surement contraire au droit européen!!!!
    On accorde à certains "amis" des AVANTAGE MONSTRUEUX que aucun particulier ne peut prétendre.!!!!!!!!

  • 0 Reco 25/07/2014 à 15:15 par mafia

    http://www.latribune.fr/v os-finances/immobilier/20 140725trib000841650/immob ilier-les-zinzins-revienn ent-enfin-dans-le-logemen t.html
    L'etat nourrie la mafia avec nos impots, faite tourner!

    "Pour convaincre ces investisseurs institutionnels, les pouvoirs publics ont sorti l'artillerie lourde : il est convenu dans l'article 55 de la loi de finances 2014 de leur faire bénéficier d'un taux de TVA réduit à 10% pour la construction de logements intermédiaires ainsi que de les exonérer de taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) dans la limite de 20 ans.
    "

  • 0 Reco 24/07/2014 à 15:42 par Moua

    Dans le cadre d'un indice mis en place par des agents immobiliers, ceux-ci ont tout intérêt à ce que le prix de mise sur le marché soit égal ou inférieur au prix de vente et que le délai de tractation tende vers zéro.

  • 4 Reco 24/07/2014 à 11:55 par Bertrand

    Ce qui m'interesse c'est la vérité, pas le dicours. Je ne perd pas mon temps à lire tout ce qui vient de Mouillart. Il n'a jamais su prédire quoique ce soit en matière d'immo et sa seule préco a toujours été de soutenir artificiellement le marché.

  • 0 Reco 24/07/2014 à 10:11 par Lapoliss

    Mais je partage votre avis sur "la sauce" et "l'obscurantisme de l'immo FR" !

  • 1 Reco 23/07/2014 à 22:23 par Bertrand

    Un nouveau baromètre? Un de plus...
    Qu'a t-il de différent des autres?
    Rassemblera t-il l'ensemble des transactions?

    Les notaires ont déjà ces données, quel est l’intérêt d'en rajouter à part manipuler à leur sauce des chiffres qui ne veulent déjà plus rien dire...

    Il ferait mieux de dépenser de l’énergie dans la création d'une base publique et que l'on ne finisse avec l'obscurantisme de l'immo FR.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...