Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 9 octobre 2009 à 10h36

"Nous voulons favoriser l'accès à la propriété des Parisiens"


(LaVieImmo.com) - Jean-Yves Mano, adjoint au maire de Paris chargé du logement, revient pour LaVieimmo.com sur les majorations de prêts dans la capitale et sur le projet de loi Grand Paris.

LaVieimmo.com : A qui s’adressent les mesures de l’augmentation de 50 % des prêts Paris logement 0 % et des prêts parcours résidentiels 0 % en vigueur depuis septembre ?

Jean-Yves Mano : Nous ciblons toujours le même type de population. Sans être exclusive, notre cible essentielle, nous ne le cachons pas, demeure le jeune couple qui démarre à la recherche d’un deux pièces. Les jeunes cadres, les jeunes actifs avec de petits apports pourront ainsi continuer à bénéficier de cette mesure. Les conditions d’attribution sont toujours les mêmes puisque la majoration des prêts n’a pas entrainé de changement du plafond de ressource. Maintenant, il est encore un peu tôt pour se prononcer sur l’impact réel. Un chiffre est néanmoins révélateur et positif : 7 000 Prêts Paris logement avaient été accordés fin 2008. Nous voulons continuer à favoriser l’accès à la propriété des Parisiens.

LaVieimmo.com : Le fait que plus aucun arrondissement ne soit désormais épargné par la baisse des prix peut aussi y contribuer ?

Jean-Yves Mano : Bien sûr ! Et nous nous en réjouissons ! Le fait que les prix soient aujourd’hui plus raisonnables doit permettre d’accompagner ce processus. D’autant que la baisse des taux y contribue également, avec des banques peut-être un peu plus enclines à prêter qu’il ya quelques mois. Nous revenons peu à peu à des seuils plus acceptables, notamment dans l’est et le nord de Paris, où les prix étaient particulièrement extravagants, compte tenu de la qualité des biens. Tout cela permet une relance timide des acquisitions. Bien sûr, la crise est aussi passée par là, même si Paris a peut-être été relativement épargné par rapport à la province.

LaVieimmo.com : Où en êtes-vous concernant le parc de logements privés à loyers maitrisés ?

Jean-Yves Mano : Ce parc, où les bailleurs s’engagent à ne pas dépasser les 17 euros par m² sur 20 ans, est en train de prendre corps, c’est un produit que nous créons. Les zones d’aménagement ont été prévues et nous en sommes au point de départ avec les promoteurs, les bailleurs sociaux et les investisseurs.

LaVieimmo.com : Comment réagissez-vous au projet de loi Grand Paris, qui vient d’être présenté en Conseil des Ministres ?

Jean-Yves Mano : Ce projet doit être une grande ambition pour l’agglomération parisienne. Or, le texte ne se préoccupe que du développement des transports ! C’est un point évidemment essentiel mais ce n’est pas le seul sujet à traiter. Le texte de loi ne se penche pas suffisamment sur les habitants et leur logement, tandis que les collectivités locales sont mises de côté. C’est d’autant plus regrettable que cela vient contredire les ambitions du discours de Nicolas Sarkozy au Palais de Chaillot. Où est la cohérence ?

LaVieimmo.com : Comment allez-vous réagir ?

Travailler avec l’Etat ne me gène pas car une autorité supérieure est indispensable. Mais cela sous-entend que tout le monde doit être associé. La volonté d’accélérer les choses est positive, mais il ne faut pas faire l’impasse sur les sujets essentiels. Dois-je rappeler qu’il manque 350 000 logements en Ile-de-France ? Maintenant tout dépend du choix du Sénat, mais nous n’hésiterons pas si nécessaire à saisir le Conseil constitutionnel, car nous considérons que cela est contraire à la constitution de ne pas tenir compte du choix des collectivités.

Propos recueillis par Marc Fleury

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...