Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 23 janvier 2009 à 13h00

"Paris n’échappera pas à la baisse des loyers"


(©dr)

(LaVieImmo.com) - Sylvain Jutteau, directeur des opérations de Gestion immobilière chez Century 21, revient pour Lavieimmo.com sur la baisse des loyers qui s’est amorcée en France au deuxième semestre 2008. Une tendance qui devrait se poursuivre cette année.

Lavieimmo.com : Cette baisse des loyers est-elle inédite ?

Sylvain Jutteau : Inédit, c’est beaucoup dire, mais je n’ai pas le souvenir d’une baisse aussi prononcée que celle que nous observons depuis le milieu de l’année dernière… En tout cas pas dans un passé récent. La fin de l’année 2001 avait bien été marquée par un léger mouvement de repli, mais les loyers étaient rapidement repartis à la hausse dès le début de 2002. La tendance que nous observons actuellement, elle, devrait se poursuivre pendant plusieurs mois.

Lavieimmo.com : Quelles sont vos prévisions pour 2009 ?

Sylvain Jutteau : Après une baisse de 2,4 % en 2008, on peut s’attendre à ce que les loyers reculent de 3 à 4 % supplémentaires cette année. Il s’agit bien évidemment d’une moyenne nationale. Le mouvement sera localement plus ou moins marqué : très fort dans les zones ou on a trop construit au cours des dernières années, plus limité dans les grandes agglomérations. Malgré ces disparités, nous estimons qu’aucune ville n’échappera à la correction.

Lavieimmo.com : Même Paris et les grandes villes ?

Sylvain Jutteau : On a tendance à considérer que Paris est un marché à part, puisque la demande de logements y est très forte et qu’on n’y construit que très peu de logements neufs - Deux caractéristiques a priori incompatibles avec une baisse des loyers. Il ne faut cependant pas oublier l’effet de contagion. Dans beaucoup de villes de l’agglomération parisienne, on a beaucoup construit dernièrement et les loyers sont déjà orientés à la baisse. C’est notamment le cas à Levallois-Perret, au nord-ouest de la capitale. Cela exerce naturellement une pression sur les loyers parisiens, qui finiront eux aussi par reculer.

Lavieimmo.com : Quand, et dans quelles proportions ?

Sylvain Jutteau : Nous considérons que Paris suit la tendance nationale avec un retard d’environ six mois. Il faudra donc attendre la fin du premier semestre pour constater les premières baisses à Paris intra-muros. Celles-ci devraient être globalement en ligne avec la moyenne nationale, et aucun arrondissement n’échappera au mouvement.

Lavieimmo.com : Cette baisse va-t-elle se poursuivre ?

Sylvain Jutteau : L’époque est incertaine, et faire des prévisions précises est un exercice difficile, même si le marché de la location est plus transparent, plus facilement prévisible que celui de l’accession. Compte tenu du plongeon de la construction neuve et du besoin toujours fort de se loger, on peut estimer que cette tendance à la baisse des loyers prendra fin quand la pénurie de logements se fera de nouveau sentir. Sachant qu’on évalue généralement à 18 mois le délai entre la mise en chantier d’un logement et sa livraison, la baisse des loyers devrait se prolonger au moins jusqu’à la fin du premier semestre 2010.

Lavieimmo.com : Existe-t-il un lien entre les marchés de l’accession et de la location ?

Sylvain Jutteau : Certainement. Le retournement du marché de l’accession incite certaines populations parmi les plus aisées, comme les cadres supérieurs et les professions libérales, à retarder leur projet d’acquisition et à rester locataires. Ce type de locataires, qui représente une réserve d’acheteurs potentiels, a vu sa part augmenter de près de 15 % l’année dernière.

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...