Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 29 novembre 2007 à 14h40

"Les taux d'intérêt devraient se tasser", Alain Todini, Pdt de Credixia


(LaVieImmo.com) - Alain Todini, président du courtier en crédits immobiliers Credixia.com, revient pour Lavieimmo.com sur les grandes tendances du marché.   Lavieimmo.com : Quelles grandes tendances constatez-vous sur le marché immobilier français ?   Alain Todini : Ce que nous constatons depuis plusieurs mois déjà, c’est un allongement très net de la durée des prêts immobiliers : les dossiers que nous traitons ont pour moitié environ une durée supérieure à 25 ans, ce qui était impensable il y a ne serait-ce qu’un an. Concernant le niveau des taux, il semble que la tendance soit à la stabilisation, après une forte progression en début d’année. Bien sûr, nos partenaires bancaires n’adoptent pas tous la même politique, certains augmentent leurs taux d’une semaine sur l’autre tandis que d’autres les baissent. Cependant, s’il n’est pas toujours facile de faire des prévisions précises, je pense pouvoir dire sans trop me tromper qu’on devrait logiquement assister à un tassement au cours des prochains trimestres.   Lavieimmo.com : Et en termes de prix ?   Alain Todini : Nous avons ouvert une agence au Havre, mais nous réalisons le gros de notre activité à Paris et dans la région parisienne, qui sont des zones relativement épargnées par les aléas du marché immobilier. On entend parler de baisses dans certaines villes françaises, mais pas à Paris, même si on observe un ralentissement de la hausse des prix. Nous comptons d’ailleurs renforcer notre présence en Ile-de-France, en ouvrant au cours des deux prochaines années des agences dans le Val d’Oise, le Val de Marne et les Yvelynes.   Lavieimmo.com : Taux variables ou taux fixes ?   Alain Todini : Dès la création de Credixia, en 1999, nous avons toujours proposé des taux fixes. Bien sûr, à certains moments en 2003/2004 par exemple, et selon les situations particulières, le recours aux taux variables a pu paraître justifié. Il nous est arrivé de négocier des solutions mixtes auprès de nos partenaires, qui permettent d’emprunter plus en jouant sur la durée, mais nous avons toujours privilégié les taux fixes. Maintenant, notre clientèle est essentiellement composée de particuliers issus de catégories socioprofessionnelles supérieures, qui sont finalement peu concernés par les problèmes de renégociations dont on a beaucoup parlé récemment.   Lavieimmo.com : Comment accueillez-vous les initiatives du gouvernement en faveur des primo-accédants ?   Alain Todini : Il est encore un peu tôt pour se faire une idée précise de l’impact de ces mesures, notamment les déductions sur les intérêts d’emprunt. Cependant on ne peut que se réjouir de cette volonté réelle du gouvernement de soutenir les accédants à la propriété. C’est positif pour tout le monde, les particuliers comme les professionnels, dont Credixia.

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...