Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewjeudi 1 septembre 2011 à 11h16

"Une entreprise ne déménage pas que pour une question de loyer"


Alexis Motte, PDG de Mobilitis
Alexis Motte, PDG de Mobilitis
Alexis Motte, PDG de Mobilitis (©dr)

Trois questions à Alexis Motte, président directeur génétal du cabinet de conseil en immobilier d’entreprise Mobilitis.

(LaVieImmo.com) - Une enquête récemment menée par BNP Paribas Real Estate montre que 68 % des entreprises sont mécontentes de leur situation immobilière, et que 60 % envisagent de déménager. Notez-vous une insatisfaction grandissante ?

Alexis Motte : Je ne sais pas si in fine les entreprises concrétisent davantage leur volonté de déménager, mais quand elles le font, c’est avec des attentes plus précises qu’auparavant, et dans le cadre d’un projet immobilier mieux réfléchi, plus défini. On ne quitte plus ses anciens bureaux uniquement pour réduire le montant de son loyer. On les quitte pour des bureaux qui s’inscrivent dans un projet d’entreprise. L’adresse, la simplicité d’accès, l’environnement, les enjeux énergétiques, jusqu’à l’aspect de l’immeuble : tous ces points, parmi d’autres, sont désormais plus facilement pris en compte par les dirigeants, qui ont compris qu’ils influent sur l’image de leur entreprise. Aussi bien en interne, auprès des salariés, qu’en externe, vis-à-vis des clients ou des futurs collaborateurs à recruter.

Ce changement est-il récent ?

Alexis Motte : Plutôt, oui… Les discussions menées dans le cadre du Grenelle de l’environnement ont montré que 43 % des consommations énergétiques sont dues au secteur du bâtiment. Mettre ses bureaux aux normes énergétiques ou déménager pour des locaux plus performants est donc devenu souhaitable. Il y a cinq ans nos clients raisonnaient quasi-exclusivement en termes de loyer ; beaucoup s’adressent aujourd’hui à nous en ayant déjà une approche globale. Et depuis deux ans l’enjeu managérial devient prédominant.

Les craintes qui pèsent sur la croissance ne risquent-elles pas de remettre en cause ce phénomène ?

Alexis Motte : Au contraire ! La crise de 2008 a fait prendre conscience que le coût immobilier d’une entreprise ne se résumait pas au seul loyer. Si une entreprise quitte Paris pour s’installer dans une ville de banlieue parce que les loyers y sont moins cher, mais que 20 % de sa masse salariale la quitte dans les deux ans qui suivent le déménagement, elle aura fait un très mauvais calcul. Nous sommes là pour aider nos clients à déterminer l’endroit qui est le mieux adapté à leur projet immobilier, en tenant compte, bien évidemment du montant du loyer à payer, mais aussi de l’aspect plus social du projet. Cela va même plus loin, puisqu’il s’agit de plus en plus de repenser l’espace de travail. Le télétravail et le « desk-sharing » permettent une plus grande flexibilité : un bureau n’est plus nécessairement un endroit cloisonné où on arrive le matin à 9h00 pour en repartir à 18h00. Il faut repenser nos modes de travail. L’immobilier doit s’adapter à l’entreprise, et pas l’inverse !

Propos recueillis par Emmanuel Salbayre - ©2016 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 06/09/2011 à 18:24 par phil

    le critere reste le loyer + charges, le reste ( salle de sport et autres espaces detentes) c'est pour les entreprieses qui gagnent beaucoup d'argent ou celles qui se trouve dans des endroits sensibles du style st Denis parce que moitier moins cher que la defense ou Paris

  • 0 Reco 04/09/2011 à 11:21 par Kozy

    On se reveille, bien sur que les entreprises cherchent le loyer le plus bas possible et au passage à se débarasser des salariés qui ne suivront pas . le reste c'est litterature

  • 0 Reco 02/09/2011 à 12:17 par Brandade

    @Louxor
    Oui, mais comme l'explique très bien M. Motte, la qualité a une importance qu'on n'aurait pas soupçonnée il y a quelques années

  • 0 Reco 01/09/2011 à 19:52 par Louxor

    Une entreprise c'est comme un particulier ça cherche le meilleur rapport qualité prix. A fortiori quand il s'agit dune autoentreprise


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...