Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 5Paru le jeudi 1 mars 2007 à 00h00

L'avenir tout neuf de La Seyne-sur-Mer (83)


Vingt ans après la fermeture des chantiers navals, la ville renaît de ses friches. Habitat et activités sont au coeur de cette métamorphose.

Quand je suis arrivé ici en 2000, les chantiers navals, qui avaient fait la gloire de La Seyne, étaient fermés depuis quatorze ans. Il restait un terrain vague de 40 hectares en bord de mer, en plein centre-ville, et tout le monde pleurait », se souvient Patrick Jaubert, urbaniste de la commune. Sous l'impulsion du maire Arthur Paecht (UMP), la deuxième ville du Var (61 000 habitants) a profité de 65 millions d'euros de subventions et a confié à un groupe d'architectes internationaux en février 2003 le projet de reconversion des friches.

Sept ans plus tard, les premières réalisations sortent de terre. Ainsi, le 13 janvier, le maire inaugurait le nouveau boulevard Toussaint-Merle, grande artère plantée d'arbres qui relie l'ancien parc naval à la ville. Ce cours, la place Benoît-Frachon et le futur mail de 32 m de large taillé dans l'ancien centre-ville constituent les axes principaux du nouveau quartier Porte-Marine. Avant 2010, un port de plaisance, un centre de conférences, un pôle théâtral, un pôle de formation et 600 logements seront sortis de terre.

2 400 logements neufs

Signe d'un dynamisme remarquable depuis début 2004, plus de 2 410 logements neufs ont été lancés à des prix qui varient entre 2 600 et 3 500 euros le mètre carré. Dans l'ancien, les prix oscillent raisonnablement entre 2 400 et 2 600 euros. Trois pôles se distinguent : le quartier Berthe, celui de Tamaris-les Sablettes, plus touristique, et Porte-Marine. Le quartier social Berthe est le pionnier de cette transformation, avec la réhabilitation de 2 303 logements sociaux. L'OPHLM y réalise 358 logements et Eiffage construit le Clos Sélésio, un programme éligible à la TVA à 5,5 %, soit un prix moyen du mètre carré à 2 700 euros avec les prêts locatifs sociaux.

La Seyne s'enorgueillit aussi d'un taux de création d'entreprises en hausse de 19 %, avec 600 nouvelles venues depuis 2004, grâce notamment à l'implantation d'un pôle de compétitivité sur la ZI de Brégaillon. Ce site, voisin de Porte-Marine, accueillera également un centre de recherche franco-allemand.

« On est encore dans la pampa et les prix modérés en tiennent compte, souligne Frédéric Leca, directeur pour la régie ouest Var d'Eiffage Immobilier Azur, mais cela ne va pas durer. En quelques années, La Seyne a basculé dans le troisième millénaire. Son image n'a pas encore changé à l'extérieur, mais sur le terrain et dans les faits la métamorphose est réelle »

Frédérique d'Andrimont

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...