Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 7Paru le mardi 1 mai 2007 à 00h00

La pierre près de chez vous


Bonne nouvelle : vous pouvez rapidement devenir un investisseur adroit. A condition de vous en tenir à votre marché local.

L'ex-directeur de la rédaction d'un grand quotidien parisien est incollable depuis longtemps sur le marché immobilier de la capitale et de sa banlieue ouest. De même le responsable de la publicité immobilière d'un grand hebdomadaire assure-t-il désormais le pilotage rédactionnel des cinq numéros annuels dont l'immobilier fait la couverture. Que ces deux exemples aient été choisis dans le milieu de la presse ne change rien à l'observation de fond, vérifiée de nombreuses fois : tout un chacun peut devenir en quelques années seulement un expert de son marché immobilier local. Rassurant, non ? C'est certainement pour cette raison que la France compte plus de trois millions de propriétaires-bailleurs, alors que la loi et le règlement favoriseraient plutôt dans notre pays les locataires. Il n'empêche : j'ai rencontré un ménage de Lorrains retraités qui s'était constitué près de chez lui un patrimoine immobilier tout à fait conséquent (dix-sept appartements et un immeuble entier) en l'espace d'une vingtaine d'années. Pâtissier de son état, Monsieur pétrissait le pain le jour et maniait la truelle la nuit. Quant à Madame, elle encaissait les loyers. J'ai aussi rencontré un couple de fonctionnaires quadragénaires de la banlieue sud de Paris, endetté jusqu'au cou, mais propriétaire de vingt-deux appartements de petite surface loués meublés (en location meublée professionnelle, cela va sans dire). Ils fonctionnent avec trois téléphones portables : pour les locataires, pour les fournisseurs et pour les amis.

Comment devient-on un pro de l'investissement immobilier ? Certainement pas en fréquentant les nombreux salons spécialisés, mais en allant encore et toujours sur le terrain. En commençant par son propre immeuble. Le trois-pièces cuisine qui sera bientôt libéré au quatrième étage est-il sur ou sous-estimé ? Quels sont les aménagements prévus par la municipalité et/ou le département, les nouveaux commerces, l'extension éventuelle du RER ou de l'université locale et, bien sûr, les permis de construire déposés ? On consultera évidemment toutes les statistiques disponibles, plus nombreuses que véritablement fiables tant il est difficile d'établir des prix « moyens » alors que le produit immobilier n'est par définition pas fongible. On sera également absolument incollable sur les plans tant législatif que réglementaire.

Il est vraisemblable qu'un investisseur curieux, prêt à consulter systématiquement les petites annonces et les sites Internet les plus importants pour lui, mais aussi l'artisan et le commerçant du coin (qui font de l'immobilier pour leur retraite) pourront acquérir une compétence immobilière certaine dans un délai relativement bref, de l'ordre de deux ans. A condition, bien sûr, de s'en tenir à son environnement immédiat, car chaque marché immobilier a par définition son identité et ses caractéristiques propres. Mais il est peu probable qu'un investisseur sérieux de Marne-la-Vallée ou de Fontainebleau craquera pour un « Robien » à Tarbes ou un « Girardin » à La Réunion. Trop loin, trop exotique, sans doute trop beau pour être vrai...

Le goût de la pierre nous renvoie au bon sens paysan. Et puis, la contemplation de son patrimoine n'est-elle pas gratifiante ? La pierre est un actif tangible, palpable. Tout le contraire d'un contrat d'assurance vie ou d'une action, désormais « dématérialisée ». D'ailleurs, pour forcer le trait, autant un particulier peut devenir, au prix d'un effort raisonnable, un as de la pierre, autant il ne suffit pas de toute une vie pour gagner vraiment la sienne en Bourse. Frustrant tout de même pour les amateurs de l'imprévisible CAC 40


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...