Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 18Paru le dimanche 1 juin 2008 à 00h00

La vieille ville abordable


Deux et trois-pièces cherchent acquéreurs à 2 000 euros le mètre carré dans le centre historique.

Labellisée Ville d'art et d'histoire en 1995, Auxerre possède un secteur sauvegardé de 67 hectares. Au fil des siècles, la ville de Cadet Roussel, qui y possédait, selon la chanson, trois maisons, a su préserver son patrimoine et le mettre en valeur. Les rues tortueuses de la vieille ville sont, pour l'oeil attentif, comme un livre d'histoire grand ouvert. A l'ombre de la cathédrale Saint-Etienne, sur les rives de l'Yonne, les maisons à pans de bois et les demeures Renaissance côtoient celles du xixe et de style Art déco.

Avec un prix du mètre carré intra-muros de 2 000 euros en moyenne, acheter dans les rues du vieil Auxerre pour moins de 100 000 euros est encore possible. Les T2 et T3 à rénover attendent sagement leurs acquéreurs. La plupart d'entre eux sont dans de petites copropriétés, sans syndic professionnel et frais afférents. « Si l'on veut investir dans des immeubles anciens du centre-ville, il faut s'attendre à être confronté à des travaux, mais ce n'est pas toujours le cas, explique Sabine Massé, responsable de AB Immobilier. Dernièrement, nous avons vendu un appartement de 40 m² à titre de résidence principale pour 85 000 euros, hors frais d'agence. Habitable en l'état, ce bien est en plein centre, rue Shaeffer, entre l'hôtel de ville et le prieuré Saint-Eusèbe. C'est le coeur historique de la ville. »

Plus rares, les T3 existent aussi dans cette gamme de prix. En revanche, pour des surfaces supérieures à 50 m² dans le vieil Auxerre, il est fort probable que l'achat à moins de 100 000 euros induise d'importantes réfections. « Il faut souvent compter un budget, rénovation comprise, entre 10 000 et 30 000 euros, selon l'état des lieux et les envies du nouveau propriétaire », confie Sabine Massé.

69 000 euros pour 34 m2

Franck Glavieux, directeur d'Auxerre Immobilier, confirme l'abondance de l'offre : « Depuis janvier, nous avons vendu huit biens à moins de 100 000 euros. Il n'y a pas toujours besoin de travaux. Par exemple, nous proposons un 34 m² à 69 000 euros, habitable en l'état, situé rue Marie-Noël dans d'anciens communs à colombages. La mezzanine et les poutres lui donnent un certain cachet. C'est l'idéal pour une jeune personne qui en a assez de payer un loyer ou pour un investisseur chevronné. »

Le professionnel met en garde celui qui, à ce prix, chercherait une maison : « A moins de 100 000 euros, en centre-ville, on trouve un appartement sans difficulté, mais très rarement une maison. » Pourtant, Auxerre Immobilier vend justement une maison, sans jardin, entre la rue Joubert et les quais de l'Yonne, à 93 000 euros. « De gros rafraîchissements sont à prévoir, prévient le professionnel. Mais si l'acheteur négocie bien et réalise lui-même les travaux, il peut réussir à ne pas dépasser 100 000 euros ! »

Guillaume Sire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...