Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 16Paru le mardi 1 avril 2008 à 00h00

Les SCPI restent dynamiques


Les sociétés civiles de placement immobilier affichent des performances plus qu'honorables en 2007. Les professionnels abordent 2008 avec optimisme.

Globalement, les résultats 2007 sont positifs », affirme sans détour Arnaud Dewachter, secrétaire général de l'Aspim, Association française des sociétés de placement immobilier. Alors que les OPCI, initialement attendues en ce début d'année 2008, tardent à sortir, les SCPI gardent la forme. La pierre papier non cotée continue en effet de séduire les épargnants en masse : la collecte nette des cent vingt-six SCPI a atteint un niveau record de près de 1,4 milliard d'euros l'an passé, grimpant de 25 % par rapport à 2006. La plupart des groupes ont procédé, avec succès, à des augmentations de capital, et une dizaine de nouveaux produits ont été créés, essentiellement des SCPI fiscales. Notons l'apparition d'une SCPI Girardin, avec une collecte de plus de 28 millions d'euros, de trois SCPI Malraux (près de 38 millions) et de trois Borloo populaire qui, en recueillant à peine 40 millions d'euros, ne rencontrent pas un succès comparable à celui connu par les produits Robien, dont la collecte dépasse 80 millions d'euros en 2007.

Au total, la capitalisation atteint un niveau inégalé, à 17,2 milliards d'euros (contre 14,85 milliards l'année précédente). Preuve que l'immobilier continue de représenter aux yeux des épargnants une valeur refuge dans un environnement économique incertain.

Rendement à 6 %

Autre motif de satisfaction : le rendement de l'ensemble des SCPI non fiscales (94 % de la capitalisation du secteur) demeure performant, bien que, ces dernières années, il tende à diminuer progressivement : de 6,68 % en 2005, il est passé à 6,38 % en 2006, pour atteindre 6 % tout rond en 2007. « Cette érosion s'explique essentiellement par une augmentation des prix de l'immobilier plus rapide que celle des loyers, indique Arnaud Dewachter. Rappelons que le rendement des SCPI, hormis un tassement en 1994, n'est jamais descendu au-dessous de 5,5 % en vingt ans, une régularité exceptionnelle ! » Daniel While, chargé d'études à l'IEIF (Institut de l'épargne immobilière et foncière), note de son côté que les SCPI soutiennent largement la comparaison avec un placement sans risque : « Le taux des emprunts d'Etat à long terme est à 4,41 % à la fin de 2007. »

La meilleure performance globale, tenant compte du rendement et de l'appréciation des parts, est à mettre au crédit des murs de magasins, à 13,76 % en moyenne. Suivent les classiques diversifiées (composées à 80 % de bureaux), à 13,16 %, les internationalement diversifiées, à 10,93 %, et les régionales, à 8,77 %.

Pas d'inquiétudes

Que faire de ses SCPI en 2008 ? « C'est un placement à long terme. Les épargnants peuvent traverser les phases moins fastes sereinement en conservant leurs parts », observe Arnaud Dewachter. L'atout majeur de ce produit est sa diversification : la plus petite des SCPI sera moins hasardeuse que l'achat d'un bien en direct. « Il y a un effet de dispersion du risque, car le détenteur d'une SCPI est propriétaire d'une partie d'un grand nombre de biens, localisés dans des villes et régions différentes », souligne Laurent Fléchet, président du directoire de Ciloger.

Les incertitudes qui pèsent sur l'année 2008 ne semblent guère alarmer les professionnels du secteur. Un tassement des prix de l'immobilier d'entreprise permettrait aux gérants de SCPI de réaliser des investissements à moindre coût. Les dirigeants de Sofidy, l'un des plus grands groupes du secteur, s'attendent donc à un « bon millésime 2008 », avec moins d'acheteurs et davantage de vendeurs et une augmentation des rendements à l'achat. Des conditions idéales pour renforcer leur patrimoine

Muriel Breiman

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...